Vous avez aimé la vidéo d’Ursula von der Leyen qui, en mars 2020, nous montrait, comme à des enfants de maternelle, comment se laver les mains pour éviter le Covid-19 ? Rassurez-vous, elle ressort ces jours-ci pour nous expliquer comment économiser l’eau : de la com’pol' recyclée, un double éco-geste, le summum de la vertu. Partout, dans les médias, les conférences de presse, sur les réseaux sociaux, monte cette petite musique : à nous, citoyens de base, de nous engager « collectivement » pour faire baisser le montant de nos factures énergétiques à travers ces éco-gestes.

On notera la novlangue qui nous fait entrer dans cette réalité parallèle de la religion écologiste appliquée à l’ de guerre. La technique éprouvée mise en place pendant la crise Covid est - elle aussi - recyclée : pour masquer les carences de l’État, l’impéritie des gouvernants, les choix idéologiques en matière de politique énergétique, ceux des moulins à vent au détriment du nucléaire, on détourne le focus. C’est aux Français, et singulièrement les classes moyennes ou plus modestes victimes de ces politiques, que revient la charge de pallier ces déficiences. La responsabilité collective invoquée par Emmanuel Macron comme aux temps du Covid vise, évidemment, à diluer ses propres responsabilités qu’il refuse totalement d’assumer : l’épisode du duel à fleurets non mouchetés avec Jean-Bernard Lévy, le futur ex-patron d’EDF, pourtant placé par lui, en est l’illustration flagrante.

Mais il y a autre chose. Il y a quelques jours, le maire écolo de entendait imposer aux parents des petits Grenoblois comment se nourrir pour « sauver la planète ». L’intrusion totalitaire dans la vie privée, la vie intime, se fait chaque jour plus insistante. Hier, au temps du grand confinement, les Français étaient forcés de se priver de toute liberté d’aller et venir en dehors de chez eux : il fallait s’auto-autoriser à aller chercher son pain et promener son chien, puis rentrer fissa à la maison. La vie sociale n’existait plus. Les Français se sont montrés dociles : les amendes à 135 euros y étaient pour quelque chose, sans compter le matraquage médiatique qui se chargeait obligeamment de la rééducation des comportements déviants, c’est-à-dire critiques. Des injonctions aussi absurdes qu’infantiles anesthésièrent le cerveau de beaucoup : on sauvait des gens en allant boire son café assis et non sur le zinc.

Aujourd’hui, les institutions franchissent un nouveau pas dans ces mesures intrusives, aux allures maoïstes mais parées de toutes les vertus écologiques et économiques. Cette « contrainte » que va nous imposer Emmanuel Macron s’immiscera jusque dans nos cuisines et nos salles de bains, bientôt dans nos chambres à coucher. Articles et reportages se succèdent sur ce thème : « faut-il vraiment se laver tous les jours ? », « débranchez la wi-fi » (ça va être compliqué pour le télétravail), « baissez votre chauffage, c’est bon pour la santé ! » (pour ceux qui peuvent encore se l’offrir), « lavez-vous à l’eau tiède », « remplissez bien vos machines à laver »... En Italie, on suggère même de cuire les pâtes « feu éteint », c’est-à-dire en plongeant les pâtes dans l’eau bouillante, en éteignant ensuite le feu et en couvrant la casserole. Une hérésie culinaire et, là-bas, quasiment une faute civilisationnelle !

Curieusement, on ne nous dit pas d’éteindre notre télévision. Je n’arrive pas à comprendre pourquoi.

6751 vues

8 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

17 commentaires

  1. Ainsi parlait le Général Bigard , glorieux soldat le plus décoré de l’armée Française .  » Depuis 40 ans , les Français ont le grand malheur d’être gouvernés par « les élites » les plus incompétents et les plus irrésponsables du monde occidental . Ces bon a rien qui ont la prétention d’avoir la science infuse ont réussi l’exploi de faire de la deuxième puissance mondiale en 1980 ,un pays ruiné en voie de sous développement . Faisant de la France un pays ruiné,désintégré, islamisé , parmi les plus dangereux du monde occidental . La FRANCE était la deuxième puissance économique mondiale derrière les USA . Le coût de l’immigration dépasse allègrement le 120 milliards ,dont les Français doivent en supporter les conséquences. La France court au désastre social ,économique et humain avec Macron . Nos enfants et nos petits enfants ont du mouron a se faire .

  2. Arrêtons de pleurer, on a les gouvernants qu’on a élu, il est trop tard pour pleurer aujourd’hui, il fallait réfléchir avant de voter ou de s’abstenir !!!

  3. Comme durant le règne stalinien en Russie, nous avons maintenant notre « petit père de la nation » … Seulement de la nation, car il n’est pas père par ailleurs ! On commence tout doucement, toujours pour notre bien évidemment et on se réveille un matin en prenant conscience que l’on vit dans une terrible dictature. L’histoire tragique du siècle dernier ne nous aura pas servi de leçon ?

  4. Comme si les français pris à la gorge chaque mois avaient attendu qu’on leur suggère pour faire des économies.
    Quant on dit qu’ils sont déconnectés la haut

  5. Quand on veut me forcer à quelque chose, j’ai tendance à faire le contraire, esprit de contradiction. La seule chose que nous puissions faire pour sauver la planète et nous mêmes c’est de couper nos télés et d’arrêter d’écouter ces cinglés qui nous dirigent

  6. J’aime SURTOUT la dernière phrase de cet article.il ne vont quand même pas nous demander de les faire taire…

  7. Va t’on nous expliquer aussi comment jouer à Papa Maman sous la couette de manière écolo?
    Epuisant et ridicule .
    REVEILLEZ VOUS !

  8. Pour se rassurer en se persuadent qu’à pratiquer cette propagande infantilisante ils réussiront comme dans tous les pays communistes ou la population subit et ne croit plus aux informations.

  9. Un président se veut être le père de la nation. Pour Macron ce serait plutôt le père fouettard qui veut éduquer les citoyens de par sa méga connaissance de tout, en tant que science infuse incarnée. Et en tant que père il menace ses Pseudo enfants de prendre des mesures s’ils ne se conforment pas à ses désirs bien qu’à l’origine il soit le responsable des malheurs de la famille nationale.
    Les sanctions boomerang vers la Russie sont de sa seule et unique responsabilité. Sa meilleure mesure serait sa démission.

  10. Il nous ont juré leurs grands dieux qu’il n’y aurait pas de pass sanitaire puis de pass vaccinal. Avec le compteur électrique Linky dit « communiquant », à votre avis, que vont-ils ne pas faire cette fois-ci ?

  11. La méthode Coué a fait ses preuves avec le covid donc pourquoi ne pas recommencer avec les économies d’énergie !! pendant qu’on dit au français comment se laver ou faire sa cuisine on ne parle plus des vrais problèmes, ils sont mis sous le tapis mais pour combien de temps ? à quand un réveil musclé ?

    1. C’est vrai, mais la guerre en ukraine et la soit disant crise énergétique font qu’on ne nous bassine plus avec le covid et les vaccins. Ça fait un bien fou non ? Quant à un réveil des français, j’en ai fait le deuil… Ce sont vraiment des veaux.

  12. Grâce à nos grands incompétents aux manettes de l’Etat et de l’Europe,nos allons pouvoir découvrir le communisme du bloc de l’est au temps de la guerre froide.
    Plus de viande, pas de quoi se chauffer et disparition de l’humour.
    Merci Ursula et Manu….

  13. Les dirigeants européens nous préparent à la vie dans l’espace économique européen sous-développé et totalitaire qu’ils sont en train de mettre en place. Leur méthode est très simple : instaurer la peur et la culpabilité dans la population occidentale devenue abrutie. La raison aussi est simple : assurer à la caste dont il font partie le pouvoir ininterrompu. Cela marche très bien car les gens les réélisent à chaque fois.

  14. Ce n’est pas d’aujourd’hui, rappelez-vous D.Voynet en 1997 qui nous expliquait qu’il fallait fermer le robinet d’eau pendant le brossage des dents.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter