Des millions et des milliards de tests pour rien ? Karine Lacombe met les pieds dans le plat

test covid

Enfin ! Enfin, une voix s'élève, d'autant plus précieuse qu'elle est issue du cercle de la raison et du camp du bien, pour dire tout haut ce que tout observateur un peu critique ressent depuis plusieurs semaines, face au délire et à la débauche des tests du variant Omicron organisés par le gouvernement. Ce jeudi 27 janvier, sur Twitter, le professeur Karine Lacombe, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine à Paris, s'est démarquée ostensiblement de la position officielle, majoritaire chez ses confrères.

Le message est clair : il s'agit de changer de stratégie face à un variant massivement présent, incontrôlable mais, bienheureusement, fort peu létal.

Un délire et une débauche, disions-nous. Résumons. Autour de 500.000 tests positifs par jour depuis quinze jours. Ce qui implique, de fait, tout le monde ne se faisant pas tester, deux à trois fois plus de positifs, comme le relevait déjà Le Figaro, il y a une semaine. Soit, en quinze à vingt jours, 15 à 20 millions de cas positifs. Dont beaucoup - les non-testés, notamment - ne s'isolent pas. Donc, des tests pour rien, qui ne permettent absolument pas de contrôler ou d'endiguer l'épidémie. Une épidémie que, par ailleurs, à écouter certains spécialistes, il faudrait précisément laisser courir pour favoriser rapidement cette immunité collective tant attendue. Une fois de plus une mesure inutile, mais même contre-productive...

Une débauche financière, ensuite, comme le rappelait l'article des Échos que citait Karine Lacombe dans son tweet : « L'arrivée d'Omicron en décembre a provoqué un surcoût de 600 millions d'euros sur le budget “tests Covid” de 2021 , qui a atteint 6,9 milliards. L'année précédente, les tests avaient coûté 2,6 milliards. Pour 2022, la provision s'élève à 1,6 milliard… soit la facture finale attendue par le gouvernement pour le seul mois de janvier ! » Et je ne vous parle pas des 300 milliards de déficits cumulés de la Sécu pour la décennie 2020-2030 reconnus par Olivier Véran lui-même.

Délire et débauche, encore, dans les absences, les arrêts de travail. Dans mon établissement, un quart du personnel - positif ou cas contact - est actuellement absent… sans être vraiment malade.

Délire et débauche, enfin, dans l'imbroglio administratif des protocoles, des attestations sur l'honneur, qui nous rappellent les grandes heures des attestations Castaner.

Si Karine Lacombe est sortie du bois pour tenter de sonner la fin de la partie, ce n'est certainement pas pour la raison financière, mais tout simplement parce que, sanitairement, cette stratégie de test et de traçage est devenue inefficace et inutile. Ce changement de pied émanant d'une voix officielle est-il le premier pas d'un revirement au sommet qui tarde à venir, peut-être par crainte de susciter davantage encore l'incompréhension de l'opinion et d'accentuer le discrédit pesant sur le gouvernement ? Personnellement, cela fait deux semaines que je m'attends à une allocution de Jean Castex nous indiquant qu'il met fin à tout ce délire. Son délire. Peut-être attendent-ils le délai d'incubation au-delà duquel toute prise de conscience de l'absurdité de la situation s'évanouit dans nos mémoires de poissons rouges.

Frédéric Sirgant
Frédéric Sirgant
Chroniqueur à BV, professeur d'Histoire

Vos commentaires

66 commentaires

  1. De l’argent dépensé pour rien car nous sommes TOUS cas contact !!!!
    Et la maladie n’a pas été traitée par des médicaments et dans la liberté de prescrire du médecin de famille mais uniquement par un test grandeur nature d’un essai thérapeutique par des vaccins qui ne sont pas complètement efficaces, peu s’en faut !!!! Et de plus ces vaccins n’empêchent pas la propagation de la maladie.

    Vive la dépense publique imbécile et inutile !!!!

  2. On m’annonce gaiement que l’éducation nationale m’offre 10 autotests par mois ! Quelle joie à l’idée de savoir que je pourrai gratuitement m’infliger cette torture dans les narines toutes les semaines! Surtout que ces tests ne sont absolument pas fiables. Je songe donc à les revendre sur eBay ou Le bon coin. Ou bien ouvrir une pharmacie, j’ai aussi tout un tas de masques de chantier importables.

  3. On devrait ajouter à ce constat la faible fiabilité des tests (comme celle des vaccins): il faut donc les multiplier, sans être jamais vraiment sûr du résultat: un jack pot pour les labos.
    Le délire généralisé est bien ce qui caractérise cette épidémie. cela signe notre époque avec la tentative de manipulation des peuples (réussie) et la perte du sang froid et de la raison sans oublier le quoi qu’il en coûte: un consternant affaissement de l’intelligence .

  4. Tout ça pour un rhume !! Il est temps que les Français se réveillent et mettent fin aux délires désastreux du prince. L’immunité naturelle collective est le seul moyen d’éradiquer ce virus et la Coronafolie, encore plus contagieuse que le virus.

  5. Les Résistants de la 25° heure sentiraient-ils le vent tourner ?
    Seront-ils les premiers à prôner l’épuration ?

  6. La plupart des français ont accepté d’être Des cobayes volontaires ! On verra les effets négatifs dans quelles années comme le distilbene , le médiator , le sang contaminé, la maladie de Creutzfeld Jacob etc…. d’autant que les laboratoires et gouvernement compris ne veulent en aucun cas assumer leur responsabilité en cas d’effets néfastes !
    Le nouveau gouvernement devra ouvrir le secret défense du covid sans attendre le délai de prescription

  7. J’attends aussi avec beaucoup plus que de l’impatience la fin de ce délire !
    Et j’appuie ce que dit Monsieur Frédéric Sirgent, et suis de ceux qui pensent que Macron et son équipe devraient disparaître aux prochaines élections, voir même être jugés pour leur incompétence !

  8. pour les « anti-vax » qui attendent le vaccin sur sérum : on peut se demander pourquoi déjà les iles (martinique – réunion etc…) on déjà reçu le nouveau VRAI vaccin et pas la métropole ????

    • Je ne suis pas sûr que ce soit encore un « vrai » vaccin. Il n’y a aucun virus désactivé dans cette nouvelle « chose ».

    • Parce que les Territoires d’outre- mer se sont montrés méchants quand, en France, on pliait l’échine.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois