Est-ce une surprise ? Les sujets de l’insécurité, terroriste ou ordinaire, et de l’immigration sont deux sujets qui n’en font qu’un et sur lesquels les lecteurs de BV sont très réactifs. Il y a, racontée par Julien Tellier, cette affaire d’islamistes bretons qui projetaient de massacrer tout un village en une nuit. Rien ne ressemble à un kibboutz comme un village breton, pour un islamiste : c’est des maisons avec des mécréants dedans. La comparaison avec Astérix s’impose, pour Upsala : « Quand le petit village et ses Gaulois réfractaires se mettront-ils vent debout contre l’envahisseur qui cette fois ne sera pas romain ? » Ré-Zo-Ré, lui, retrouve une expression de son enfance : ce genre de massacre, « comme disaient nos grands mères, "ça nous pend au nez comme un sifflet de deux sous" ». À réutiliser !

Le plus stupéfiant, dans cette affaire et l'omerta médiatique. Enfin, rien d'étonnant, pour Marjan : « Naturellement, silence complet des médias et du gouvernement ! Va-t-il falloir que la Résistance de 40 renaisse de ses cendres ? Nos gouvernants devraient se méfier ! Quand 80 % du peuple français se lève pour protester contre ce qui s’est passé à Crépol, cela veut dire que les Gaulois en ont assez : de ce gouvernement d’une part et de l’immigration d’autre part ! » Oui : il y a un avant et un après Crépol.

Le héros de Montargis

Un qui n’a pas hésité à agir, c’est le Montargois qui a repoussé les envahisseurs de chez lui lors des émeutes « nahéliennes ». La France bien élevée qui relève la tête, écrit Gabrielle Cluzel. On oublie Astérix, le Moyen Âge domine. « Nous sommes revenus au Moyen Âge, commente Lechonch. Les Français, pour se protéger des bandes et des razzias, devraient renforcer les portes et les huis, élever des murs, tours, créneaux et mâchicoulis. » Façon roman arthurien, Ivanovitch nous prévient : « Chez moi aussi, j’ai Excalibur accrochée au mur, je n’hésiterai pas à m'en servir pour fracasser le crâne d’une racaille ! » Plus serein, Rexgurald n’en avertit pas moins : « Les épées médiévales ne suffiront sans doute pas, certes. Mais rappelons que ce ne sont pas les plus déterminés à se défendre qui ont servilement rendu leurs escopettes à Macron. »

Accord de 1968 : un gouvernement de carpettes

Dans ce contexte, la non-remise en cause de l’accord franco-algérien de 1968 est fort regrettable, mais « il fallait s’y attendre », note Georges Michel. On ne touche pas à ce texte « relatif à la circulation, à l'emploi et au séjour des ressortissants algériens et de leurs familles »! Et pourtant… « On ne doit rien à l’Algérie, écrit Drenec, aucune raison pour que ce pays ait des traitements de faveur. C’est plutôt l’Algérie qui nous est redevable, car sans la colonisation, ce pays serait toujours sans ressources et sans infrastructures. »

Anna rappelle que les liens entre les deux pays sont viciés par une haine unilatérale et entretenue : « Les relations avec l’Algérie sont déjà exécrables et le resteront pour toujours car on éduque les enfants algériens dans la haine de la France, que ce soit en Algérie ou dans nos propres écoles. » Quant à Apauline39, elle voit l'exécutif s’anéantir façon peau de chagrin, ou crêpe, ou carpette : « Ce gouvernement s’aplatit devant l’Algérie, devant l’Europe et devant les USA, vivement qu’il s’aplatisse une bonne fois pour toute. »

Rima Abdul-Malak frappe fort

Les Français subissent au quotidien les effets de la diversité, du vivre ensemble imposé et irréel, et voilà qu’ils apprennent, de la bouche du ministre de la Culture, qu’ils seront officiellement discriminés en tant que Blancs… nous explique Clémence de Longraye. JDGallet relève que « recruter en fonction de la couleur de peau est un délit. Mais recruter "entre 25 et 40 ans" l’est aussi. Le ministre montre donc doublement le mauvais exemple. » Cela justifierait, pour Cavok, une action en justice : « Il ne faut pas laisser passer ce grave manquement à nos institutions et à la déclaration des droits de l’homme : quel parti politique ou autre organisation saisira sur ce sujet la juridiction compétente (Conseil constitutionnel) ? » De même, Acadie : « Porter la chose sur le débat public, c’est bien, mais porter plainte contre ce racisme d’État serait bien mieux encore ! J’attends que tant Mme Maréchal que M. Bardella montrent des actes plutôt que des paroles ! » C’est sûr qu’une action conjointe de Marion et Jordan aurait de la gueule.

Bref, Rima Abdul-Malak se prend pas mal de commentaires peu amènes et nous conclurons avec Patgic, qui voit en elle « une exécutante des mondialistes qui veulent nous contraindre à l’acceptation de populations en opposition voire même en rejet de notre société et de nos valeurs chrétiennes ». Et cette contrainte, les lecteurs de BV n'en veulent pas !

4765 vues

10 décembre 2023 à 16:45

Pas encore abonné à La Quotidienne de BV ?

Abonnez-vous en quelques secondes ! Vous recevrez chaque matin par email les articles d'actualité de Boulevard Voltaire.

Vous pourrez vous désabonner à tout moment. C'est parti !

Je m'inscris gratuitement

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

23 commentaires

  1. « on éduque les enfants algériens dans la haine de la France »
    « on éduque les enfants palestiniens dans la haine d’Israêl »
    Est-ce qu’il y aurait un rapport ?

  2. Raison pour laquelle ma réaction d’hier , suite aux propos de Madame Rima Abdul-Malak , est passée à la « trappe » ! Hors Charte ? C’est cela même !

  3. Merci d ‘avoir repris les commentaires d ‘un celte qui a , en bonne place dans sa bibliothèque, la légende du Roi Arthur et des chevaliers de la Table Ronde !!

  4. Que pense le maire de Callac du projet de massacre, par des islamistes de Brest, d’un village breton ? On aimerait l’entendre, ainsi que tous les bretons qui veulent accueillir des migrants, sur ce sujet ! Quel silence assourdissant !

  5. C’est certain prévenir c’est guérir. Demain peut être pas si loin puisque nous observons depuis l’assassinat de Crepol où les pouvoirs publiques se sont évertués à réécrire les faits malgré les témoignages souverainement ignorés, l’ambiance sécuritaire en France se dégrade à la vitesse grand V et les erreurs des politiciens de gauche avec le gouvernement assis sur une cocotte minute en surpression de nous expliquer vainement que c’est un sentiment d’insécurité (il n’est aveugles que celui qui ne veut voir), demains nous seront obligés de nous défendre par nous même, les forces de l’ordre ne peuvent être là avant une agression. Nous revenons au temps de l’agressions des diligences, attentions aux routes isolés de nuits, il n’y aura pas que des sangliers.

  6. L’Algérie nous hait car elle nous méprise. Et elle nous méprise car nous sommes à ses yeux méprisables, repentis, incapables de nous défendre, faibles, bref minables. Changeons d’attitude (donc votons différemment) et les relations avec les autres pays changeront alors.

    1. Exact. Les minables prestations de Macron, indignes notamment en Algérie, ne pouvaient que nous attirer du mépris. Justifié pour qui connaît la mentalité moyen-orientale.

  7. La naturalisation récente, la double ou la triple nationalité de certains députés, ministres ou sénateurs, font d’eux juridiquement des français, mais de coeur on ne peut pas les empêcher de revenir à leurs origines et de n’être pas des français de coeur à part entière, c’est la raison pour laquelle ils veulent transformer notre France pour qu’elle ressemble en partie à ce qu’ils aiment

  8. Tout le monde a l air étonné,alors que les preuves sont dures et têtues, partout dans le monde quand l islam a dépasse les 10% , les problèmes sont arrivés et ça c est partout terminé en guerre civile

  9. « Va-t-il falloir que la Résistance de 40 renaisse de ses cendres ? Nos gouvernants devraient se méfier ! Quand 80 % du peuple français se lève pour protester contre ce qui s’est passé à Crépol, cela veut dire que les Gaulois en ont assez : de ce gouvernement d’une part et de l’immigration d’autre part ! »  »

    Il faudrait que les français en aient, je pense qu’ils ont du les perdre, ceci bien avant le wokisme !

  10.  » A qui veut régénérer une société en décadence on prescrit avec raison de la ramener à ses origines. » (Pape Leon XIII.)

  11. Le meurtre de Thomas a t’il été celui de trop pour le peuple français : je pense que oui. Partout le peuple se prépare , se protège et se tient prêt à se défendre par tous les moyens . Dans certains quartiers il y en a qui font déjà des rondes de nuit . Nous avons tous bien compris que nous ne pouvons plus compter sur ces élus pour nous protéger . Les grands responsables en cas de conflit : Macron et son équipe .

    1. Madame permettez moi, mais de Giscard de mauvais destin à Macron l’anti-France ils ont tous contribué au déclin de Notre France.

    2. Le premier cas fut Sarkozy, un nettoyage au Karcher, Malheureusement , le Karcher et une invention Allemande qui ne fonctinne pas en France, visiblement.

      1. Quand Sarkozy a parlé du Karcher il y a eu un tollé de protestations et Sarko, comme Chirac et d’autres qui voulait une certaine paix sociale, ne pas voir les gens dans la rue, être tranquille et sans doute être réélu a rangé son Karcher tout neuf qu’il n’avait pas encore sorti de l’emballage.

    3. Comme après le meurtre de Samuel Pati aggravé par l’abandon de ses supérieurs, l’assassinat du petit Thomas il y a à chaque fois un avant et un après et c’est logique mais cette fois ci la panique des pouvoirs publiques et des médiats qui leur sont totalement acquis avec des arrangements des faits qui les arrangent ont fait prendre à l’affaire une dimension bien plus grande qu’ils le voudraient, les gens ne sont pas aussi absurde qu’ils le pensent.

  12. Je souhaite que notre pays ne soit jamais en guerre avec l’Algérie sinon que deviendraient nos binationaux? Dans lequel des deux pays seraient-ils l considérés comme des traîtres?

    1. Nous sommes actuellement en guerre avec l’Algérie, guerre d’invasion avec le maghreb. Lisez les écrits et les mises en garde de l’algérien Boualem Sansal ils sont édifiant.

    2. Comme dans toutes guerres ils devront choisir entre le gite et le couvert ou la religion et la terreur le choix me paraît assez simple mais l’intelligence et la raison ne font pas toujours bon ménage

Les commentaires sont fermés.