Le examinera, le 13 octobre prochain, une proposition de loi visant à instaurer une vaccination obligatoire universelle contre le Covid-19, rapporte Le Figaro. Ce débat aura lieu à l’initiative des sénateurs socialistes.

Un combat qui date de plusieurs mois

Depuis l’été, les parlementaires socialistes prônent l’obligation vaccinale, soulignant l’importance de l’« obligation progressive d’une vaccination universelle de toutes et tous (sauf contre-indication médicale), dans une démarche de publique visant à obtenir une protection collective, seule à même de garantir un retour à une vie quotidienne normale pour tous », relate, toujours, Le Figaro.

Le rapporteur de cette proposition de loi, Bernard Jomier (PS) et le président du groupe Patrick Kanner voudraient ainsi que soit complété l’article de publique portant sur l’obligation vaccinale contre le tétanos et la diphtérie en y ajoutant la vaccination contre le Covid-19.

Une couverture vaccinale étendue

La vaccination, en France, est cependant déjà très étendue : les 2,7 millions de professionnels comme les soignants, les aides à domicile ou encore les pompiers sont déjà sous le coup de cette obligation. Pour le reste de la population, le gouvernement a décidé de tabler, pour le moment, sur le volontariat, tout en exerçant une certaine pression avec le passe sanitaire.

Pour l’heure, 81,2 % des personnes âgées de plus de 12 ans sont vaccinées, ce qui fait de la France l’un des pays les plus vaccinés au monde.

 

21 septembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.