[Chronique] Émeutiers et pillards, aucun lien avec l’immigration, vraiment ?

©Shutterstock
©Shutterstock

Un des problèmes de ce gouvernement, et de M. Darmanin en particulier, c’est qu’ils ont la fâcheuse habitude de prendre les Français pour des imbéciles voire de se moquer ouvertement d’eux. Interrogé au Sénat par la sénatrice Eustache-Brinio qui lui demandait « Pourquoi ne pas dire que beaucoup de ces jeunes sont issus de l’immigration ? C’est factuel », le ministre de l’Intérieur a répondu, avec le petit ton calme et doucereux du mauvais prédicateur, que « l’explication seulement identitaire serait erronée » mais qu’en revanche, « la question de l’intégration et de la réussite de l’assimilation est intéressante » ! Dans un pays normal, M. Darmanin aurait dû être reconduit à son ministère coiffé d’un bonnet d’âne.

Ainsi, avec la tonalité d’une conversation de salon, ce personnage concède que « la question de l’intégration et de la réussite de l’assimilation est intéressante » alors que partout en France, durant six jours, des meutes de pillards et d’émeutiers ont incendié et détruit 1.000 bâtiments, 5.000 véhicules, allumé 10.000 feux de poubelles, attaqué 250 gendarmeries ou commissariats de police (BFM TV), menacé la vie de la famille du maire de L’Haÿ-les-Roses et que le coût direct des dommages causés a été estimé à 280 millions d’euros (Fédération France assurance) ! Le calme ne serait revenu qu’à la demande des caïds de la drogue et des imams…

La réalité est qu’une partie des immigrations qui se sont installées en France ne s’est ni intégrée ni, a fortiori, assimilée. Que les enfants de ces vagues d’immigration qui ont reçu la nationalité française en raison de l’absurde droit du sol et d’un large regroupement familial, non seulement ne se sentent pas Français, mais encore sont entretenus dans la haine de la France. Ils constituent comme un corps étranger, bien que juridiquement français, au sein de la nation. Ce qui amenait François Hollande, en privé, à évoquer une inévitable partition.

Or, cette situation n’est pas le fruit du hasard mais celui de l’incurie et de l’impuissance des gouvernements de droite et de gauche qui, pendant quarante ans, ont pratiqué le « laisser-faire, laisser-passer » en matière d’immigration et se sont refusés, par crainte des activistes de gauche et des militants des droits de l’homme, de sélectionner les immigrations et de réformer un droit inadapté à la situation actuelle de la France et du monde.

Car les immigrations ne sont pas toutes semblables. A-t-on vu les Asiatiques saccager nos villes ? A-t-on vu les Arméniens, Maronites, Coptes et Syro-Caldéens, originaires du Moyen-Orient ou du Caucase, incendier nos quartiers ? Osons enfin dire que, derrière le refus de l’intégration, se profile une question de civilisation et de haine entretenue pour tirer vengeance d’une colonisation passée, le cas algérien étant emblématique.

Comment cela finira-t-il ? Mal. Car les populations en question sont françaises en droit et, hors du cas des binationaux, ne peuvent être déchues de leur nationalité car le droit international interdit de faire des apatrides. Il existe donc un ferment de guerre civile entre des Français qui se sentent Français et des Français de droit qui rejettent la France et se considèrent en pays conquis dans certaine parties du territoire.

Il est plus que probable que le gouvernement actuel et d’éventuels gouvernements de la même mouvance ne feront rien pour remédier à cet état de fait et pour contrôler les flux migratoires. Lassés de l’inaction politique et la clémence judiciaire, les citoyens finiront par se constituer en milices d’autodéfense et nous entrerons alors dans le processus de désintégration de ce que l’on appelle la République. À l’effroi ou la consternation de beaucoup. Mais comme le disait Bossuet : « Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets des causes qu’ils chérissent. »

Stéphane Buffetaut
Stéphane Buffetaut
Chroniqueur à BV, élu de Vendée, ancien député européen

Vos commentaires

42 commentaires

  1. Il me semble qu’il ne s’agit pas d’incurie des gouvernements précédents et actuel..mais au contraire d’une logique destructrice des démocraties en utilisant des bombes humaines soit les migrants..(même si cela semble être hors sujet, et c’est bien là le problème), à quand un débat sur BV qui va traiter le Grand Reset qui n’est pas un Grand Remplacement mais une Grande Réinitialisation de l’espèce humaine via ARNm et IA & CO? On nous donne du fait divers à bouffer mais qu’en est-il des manœuvres souterraines ?

  2. « Les citoyens finiront par se constituer en milices d’autodéfense. » Cela m’étonnerait fortement. Un gaz incapacitant et castrateur a été répandu sur les Français depuis trop longtemps, accompagné d’un virus de sida mental. L’avenir sera plutôt celui décrit par Houellebecq dans « Soumission »…

  3. Ce n’est pas depuis 40 ans que tout a commencé.La Mondialisation est voulue par 3 idéologies ,alliées contre la Souveraineté des Nations:Capitalisme, Marxisme , et Religieux.Le Catholicisme s’est soumis à l’Islam,seuls les Evangélistes résistent mais plus en France. La Gôche s’est soumise soit au Marxisme et utilise le Capitalisme grâce au Pouvoir d’Achat.La Droite est seulement à droite du Porte-monnaie donc allliée de la Globalisation.Tous d’accord pour détruire la Souveraineté des Nations. Ily a 60 ans De Gaulle les a bien aidés en étant le premier à abandonner plus d’un million de SES citoyens.Il a poursuivi son oeuvre en signant en 1968 les accords avec l’Algérie qui a permis à V.G.E. d’imposer le Regroupement familial et ouvert la porte à Mitterrand qui,opportuniste, s’allia aux adversaires des idées souverainistes du FN.,ce qui a donné naissance à l’UMPS …Rappel:en 2011,le colonel Jambon se suicide à Dinan pour dénoncer le sort réservé aux Hmongs qui s’étaient battus aux côtés des francais au Laos : sort réservé aux harkis par ce président de 1962 qui les isola dans des camps avec leurs enfants ,tout en ouvrant les écoles aux enfants de leurs assassins.Car ce même président qui bénéficia des voix de Gôche,laissa l’Education Nale aux mains du Marxisme ,du CP jusqu’aux Universités :relire les paroles de la chanson „Mes Universités“ de Philippe Clay en 1971…(ce qui lui valut d’etre banni des médias et de la soit-disante Culture ,de gôche bien sûr!) et nous vaut aujourd’hui d’être submergé par le wokisme enseigné dans les Universités.

  4. Le droit international interdit de faire des apatrides?
    Mais en quoi nous aide-t-il au juste ce droit international?
    Donc une idée me vient qui pourrait satisfaire tout le monde : et si on envoyait ces français de papier coloniser un de nos nombreux territoires vierges?
    La Terre Adélie par exemple, mais nous en avons plein d’autres. Ce serait un cadeau sans équivalent pour les immigrés et ils pourraient y développer leur culture comme bon leur semble sans embêter les autres.

  5. Il me semble contradictoire d’expliquer toutes ces exactions par un manque d’assimilation et au moins d’intégration et réfuter le lien avec l’immigration.
    Si ce n’est les immigrés et leur descendants qui, notre cher Ministre, regrette t il d’ avoir mal assimilé ou intégré.
    Et, quoi qu’on en pense, l’interdit dans tous ces problèmes, c’est l’Islam, en guerre contre la Chrétienté depuis des siècles. Il est bien évident que cette situation infuse l’inconscient d’une grande partie de ces personnes.
    Et c’est pour cette raison que les immigrés non musulmans ne posent pas de problème.

    • Vous avez raison. Ça n’est pas un manque d’intégration, mais simplement l’intégration à une autre civilisation.
      Ce ne sont pas des « non assimilés », mais tout simplement des ennemis.

    • « Et, quoi qu’on en pense, l’interdit dans tous ces problèmes, c’est l’Islam, en guerre contre la Chrétienté depuis des siècles. » Et pas seulement. Faites tourner un globe terrestre, pointez les zones de rébellion, et vous trouverez toujours l’Islam, et seulement l’Islam. Il y a longtemps que cette « religion » de haine, de conquête et d’assassinats aurait été éradiquée de la surface terrestre s’il n’y avait le pétrole.

  6. C’est quoi « la gauche et la droite » ? J’ai connu, comme je pense beaucoup ici, tous les présidents élus au suffrage universel, et même quelque président du conseil, mis à part De gaulle, qui était même avec ses défauts un « vrai français » et quelque peu Pompidou décédé pendant son mandat, pour le reste je n’ai connu que des présidents de gauche ! Je ne répéterai pas les raisons de cette « chose » mais tout le monde ici sait pourquoi !

  7. Le constat du refus d’intégration est dépassé, ses causes ont été suffisamment analysées, les principaux responsables sont des traitres à la patrie. L’institutionnalisation du mensonge, et l’imposition à la tête du pays d’un individu osant proclamer « qu’il n’y a pas de culture française » démontrent, s’il en était encore besoin, l’injonction faite aux français que c’est à eux de s’intégrer à cette décivilisation satanique ! Et que tout continuera à être fait pour leur pourrir la vie jusqu’à ce qu’ils soient transformés en esclaves !

  8. C’est vrai. Ils nous prennent pour des imbéciles, mais quant on regarde bien, pour quoi d’autre pouvons-nous être pris lorsque élection après élection on désigne toujours les mêmes.

  9. Cet article ne correspond pas à la réalité Darmanin nous l’a dit les vrais coupables sont Kevin, Mattéo et sans doute Pierre, Paul ou Jacques sans oublier non plus bon nombre d’anglais habitués à venir piller les magasins français. Des mauvaises langues penseront que Darmanin fait de l’intox mais ce n’est pas son habitude, nous avons vu sa rigueur lors des incidents du stade de France

  10. Que les incendiaires, les casseurs, les pillards soient issus de la 2 ou 3* génération ;ils viennent de l’immigration, n’en déplaise à M Darmarin

  11. Et qui plus est; il semble que ce soit les mots d’ordres des trafiquant de drogues qui ont obtenu une diminution significative des émeutes.

  12. Notre pays à toujours été un refuge tel les asiatiques issus de la guerre du Vietnam par exemple. Jamais ces problèmes que nous connaissons actuellement pourtant dans le treizième arrondissement de Paris, c’était vraiment peuplé. Alors on se pose toujours la question où on agit.

    • C’est vrai mais il ne faut pas non plus trop gratter le vernis car on va vite arriver au fonctionnement de cette immigration (enfin eux se sentent français, certains prennent même des prénoms français, c’est mieux pour le commerce) et sur le rôle important de la mafia quand même et surtout de la mafia chinoise.

      • Comme vous dites :ne grattons pas le vernis, il semblerait par exemple que chez eux il n’y à jamais de décès. Je n’en dirait pas plus !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois