Une restauratrice d’Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) a été condamnée à 600 euros d’amende, mardi 29 novembre, par le tribunal de pour avoir refusé l’entrée de son à une le jour de la fête des Mères, relate 20 Minutes.

La restauratrice de 64 ans a été reconnue coupable de « discrimination fondée sur la religion » pour avoir demandé à une cliente, accompagnée de son fils, d’enlever son voile pour entrer dans l’établissement. Le parquet de avait requis 600 euros d’amende à l’audience du 15 novembre pour propos « infâmants ». La restauratrice devra également verser 1.300 euros au titre du préjudice moral subi par la cliente et son fils, et effectuer un stage de citoyenneté « en vue de l’apprentissage des valeurs de la République ».

Lors du procès, la cliente voilée avait déclarée s’être « sentie très humiliée » et « énormément blessée » d’avoir été refoulée. De plus, son fils avait ajouté à la barre : « On s’est senti comme des sous-citoyens. »

Maître Tournaire, l’avocat de la restauratrice, avait de son côté plaidé la relaxe pour sa cliente, arguant d’une « acceptation de l’entrée au sous condition » et non pas d’un « refus pur et simple ».

7938 vues

29 novembre 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter