L’ancien ministre de la quitte son poste de conseillère du XVIIe arrondissement de Paris pour rejoindre la Suisse.

Agnès Buzyn révèle, ce mardi 5 janvier, dans un entretien à L’Opinion, qu’elle intègre le cabinet de Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), organisation basée à Genève. Ce médecin de 58 ans, spécialiste des leucémies et de la greffe de moelle, prendra en charge des « affaires multilatérales », ce qui consiste à représenter l’institution « auprès du G7, de l’ONU ou de la fondation Bill Gates », précise le site d’information.

De nouvelles fonctions qui l’obligent à quitter officiellement son siège de conseillère du XVIIe arrondissement de Paris, « où elle n’a en réalité jamais siégé ».

L’ex-tête de liste aux municipales, qui avait remplacé au pied levé Benjamin Griveaux, avait subi un échec cinglant, arrivant troisième au second tour à l’issue d’une campagne cauchemardesque. Elle avait dû se contenter d’un mandat de conseillère municipale dans le XVIIe arrondissement de Paris.

En retrait de la vie depuis son échec électoral, elle avait, un temps, repris son activité de médecin à l’hôpital Percy.

5 janvier 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.