Un adolescent de 16 ans est décédé, dans la nuit de vendredi 11 à samedi 12 novembre, des suites de ses blessures après une rixe au couteau à Paris, dans le XVIIe arrondissement, à proximité de la porte d'Asnières, comme l'a révélé Actu17, information reprise par BFM TV dans la nuit de samedi à dimanche. Le préfet de Laurent Nuñez a annoncé des renforts de police.

Affrontements de bandes rivales en pleine rue

La est intervenue pour une rixe impliquant une quinzaine de munis d' blanches et autres armes par destination, sur fond de rivalité entre bandes, selon une source policière. Poignardé à mort à l’abdomen, le jeune Baba, « bien connu » des services de police, est décédé malgré l'intervention des secours. Pour l’heure, il n'y a pas eu d'interpellation. Une enquête pour homicide volontaire en bande organisée a été ouverte et confiée à la brigade criminelle de la parisienne, a indiqué le parquet de Paris.

45 bandes identifiées dans l’agglomération parisienne

À la suite de cette affaire, le préfet de police Laurent Nuñez, ancien secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur de 2018 à 2020, a annoncé que les effectifs de police allaient être renforcés dans le XVIIe arrondissement pour « éviter un match retour », dans les prochains jours, comme cela se produit généralement avec les bandes. Il a reconnu qu'il fallait faire « beaucoup mieux et beaucoup plus » dans la lutte contre les bandes, malgré la baisse de 13 % des affrontements en 2022 au niveau national, passant d'environ 300 à 265.
La préfecture de police possède une cellule spéciale assurant le suivi de 45 bandes dans l'agglomération parisienne, dont 17 à Paris.

5015 vues

13 novembre 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter