Le 16 septembre 2020, en soirée, de vives tensions entre des professionnels et des migrants ont éclaté au marché aux poissons de Ouistreham (Calvados), rapporte Ouest France.

Vers 18 h 30, un différend a d’abord surgi entre Christiane Simon, gérante de l’étal du bateau Le Yaka, lorsqu’elle a demandé à un migrant, d’origine africaine, de faire moins de bruit. « Il a réagi de façon virulente et m’a parlé dans sa langue », a-t-elle déclaré aux gendarmes, qui ont dû intervenir quand la situation a dégénéré : « Des coups ont été échangés »lors de vives échauffourées.

Une poissonnière hospitalisée et deux migrants en garde à vue

Blessée, la poissonnière a dû être hospitalisée. D’après un témoignage, les gendarmes sont intervenus à deux reprises. « Deux ressortissants africains ont été placés en garde à vue », selon le quotidien régional, et une poissonnerie et une friterie ont subi des dégradations. Le lendemain matin, « la situation était encore tendue ».

À lire aussi

Gestion de la crise sanitaire : perquisitions aux domiciles et bureaux d’Olivier Véran et Jérôme Salomon

Cette procédure s'inscrit dans le cadre d'une information judiciaire ouverte par la Cour d…