Une rencontre islamo-chrétienne à Saint-Sulpice, à Paris, est passée inaperçue

800px-Eglise_Saint-Sulpice_11

Dimanche dernier, en l’église Saint-Sulpice, avait lieu, en « la journée mondiale de la fraternité humaine », une rencontre « islamo-chrétienne », avec l’aide de la communauté de Taizé et d’associations humanitaires. Résonnèrent donc, sous les voûtes de Saint-Sulpice, psalmodiés par des religieux musulmans, la sourate de Marie (19, 16, 22) et la Fatiha : l’adoration « au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux » qui donne la baraka. Un panneau bleu avec un croissant filigrané était tendu à côté de la statue de la Vierge. Chose inouïe : les assistants (des fidèles ?) n’auront vu ni la profanation d’un lieu consacré ni le syncrétisme religieux - pour ne pas dire la dhimmitude - grâce à Marie, « la mère de Jésus », mais certes pas sous l’action de l’Esprit.

Une pancarte rassurante avait été mise à l’entrée de l’église : « Espace de prière réservé aux musulmans ». Dans les chapelles, des témoins dialoguaient, venus d’associations humanitaires. Pour prévenir toute accusation de syncrétisme, la feuille paroissiale citait une phrase de Jean-Paul II, dans un discours aux chrétiens du Nigeria en 1982, parlant de «… notre foi commune en un Dieu unique prenant exemple sur la foi de Marie, Dieu miséricordieux… Nous adorons Dieu et nous proclamons notre totale soumission à lui. » Hors contexte, le mot soumission prend, de nos jours, un sens étrange, différent de celui du pape.

Le dialogue interreligieux est un concept flou. Les chrétiens, devenus, de nos jours, minoritaires dans la société française, ne connaissent plus le contenu de leur religion, à la différence des musulmans ou des juifs quand ils sont pratiquants. À quoi sert, alors, pareille manifestation, sinon diluer tout sentiment d’appartenance à sa religion ? Car l’islam n’est pas le vivre ensemble. S’il emprunte au judaïsme et au christianisme les figures bibliques, si Jésus est un prophète respecté, il n’est pas fils de Dieu. Si Marie est vénérée, c’est qu’elle est un modèle de foi, de soumission. Quant à l’église de Saint-Sulpice, cette manifestation a montré qu’on ne sait plus ce qu’est un lieu « consacré ».

Devenus une poignée, les catholiques doivent urgemment réapprendre le contenu de leur foi, au risque d’être chassés ou privés de leurs églises. Dialoguons avec nos amis musulmans mais, de grâce, respectons les lieux sacrés ! Car c’est dans l’église que se réunissent les chrétiens pour célébrer leur culte qui n’est pas rien, ni le culte d’à côté. Relisons le livre de Benoît XVI Voici quel est notre Dieu pour apprendre que le christianisme est un big bang dans le cours de l’Histoire, qui touche radicalement tous les domaines : religieux, anthropologique, intellectuel, moral, esthétique.

Le journal La Croix s’est félicité, le 7 février 2022, de cette manifestation sulpicienne car « Dieu est dialogue ». Un tweet de l’abbé Matthieu Raffray a envoyé l’image finale de la rencontre à Saint-Sulpice : une danse - oui, une danse - devant l’autel, au nom de l’amour, avec des adolescents et adolescentes dont certaines sont en niqab. « Tristesse et incompréhension… Ridicule », écrit l’abbé. Désastreux, plutôt, et inquiétant, quand on regarde l’assistance, plus toute jeune, qui ne dit mot.

https://twitter.com/AbbeRaffray/status/1491398224762052615?s=20&t=fHIbzg2KYt2MAFqDJ29MiQ

Marie-Hélène Verdier
Marie-Hélène Verdier
Agrégée de Lettres Classiques

Vos commentaires

26 commentaires

  1. L’église a été profanée. Certains curés et évêques ne valent plus rien . Ils sont devenus le marche pied de l’islam.1137
    Pour pouvoir y pratiquer à nouveau les rituels du catholicisme, cette église devra être à nouveau consacrée par un véritable homme de Dieu.

  2. Vouloir instaurer «  un dialogue » interreligieux avec l’islam c’est comme si l’on voulait dialoguer avec son bourreau alors qu’on met la tête dur le billau ! C’est une insulte à la mémoire du père Hamel, des catholiques de la cathédrale de Nice assassinés au nom d’allah, de tant et tant de victimes catholiques ou d’autres religions, ou même agnostiques depuis l’irruption de cette religion totalitaire !

  3. C’est la fin pour nous. Tout est bien organisé depuis le sommet. Avec un pape franc maçon donc mondialiste qui courbe l’échine, des églises et cathédrales qui brûlent et on nous dit que le feu a pris par accident… Avenir bien sombre pour nos enfants et petits enfants !

  4. Un sacrilège impardonnable ! Soit on destitue le curé de Saint Sulpice soit je quitte ma religion catholique ! Alors que ND a été incendiée par des terroristes suspectés d’être islamistes, et que Saint Sulpice a servi de cathedrale de repli de l’archevêché, celle-ci se voit transformée en mosquée par son curé ! Un scandale écœurant !

  5. Le cul bénisme, pardon, je voulais dire l’oecuménisme, a de beaux jours devant lui. Mais faut-il être crétin et chrétien pour fricoter avec une religion dont le texte présumé sacré explique qu’il faut tuer les chrétiens et autres infidèles. S’il y a une religion à ne pas fréquenter c’est bien l’islam.

  6. Sur le même sujet, pour information, il existe un hameau dit des Sept-Saints qui se trouve dans la commune du Vieux-Marché dans les Côtes d’Armor en Bretagne. Il est connu pour sa chapelle et sa crypte-dolmen où l’on honore les Sept Dormants d’Éphèse, saints communs aux chrétiens et aux musulmans honorés dans la sourate 18 du Coran tous les vendredi. Chaque quatrième week-end de juillet y est organisé un pèlerinage islamo-chrétien de très bonne tenue

  7. Même l’Eglise deux fois Millénaire se soumet à l’Islam!
    Ce pseudo dialogue avec la religion musulmane n’est qu’une Soumission.
    Se souvenir du fameux discours de Ratisbonne de Benoît XVI le 6 septembre 2006 qui a précipité sa fin …

  8. Je suis effaré de la naïveté des catholiques. Comme en Iran, les musulmans se servent de la gauche pour accéder au pouvoir. Une fois en place, ils les élimineront tous. Je suis un catholique traditionaliste à qui on interdit la messe en latin. Cherchez l’erreur.

    • Le faux pape François œuvre à la destruction de l’Eglise et Vatican II en a chassé les fidèles pour parvenir à un truc bizarre, mièvre où tout le monde il est beau et gentil! C’est oublier que notre Seigneur est juste mais exigeant et que la porte est étroite pour accéder à son royaume! Nous sommes vraiment dans les temps de la fin! Beaucoup des nôtres sont abrutis par le matérialisme et la tolérance dans la négation du péché et l’oubli du sacré et se voient guidés vers l’abîme par des traitres!

  9. Sidérant !
    A quand un choeur de chants chrétiens dans une mosquée ?
    Franchement , les Catholiques font tout ce qu ‘ ils peuvent pour faire disparaître leur religion …

    • Avec le pape en place, pas étonnant ! L’islam le fascine. Pauvres catholiques qui sont en voie de perdition. Je préfère les protestants ou les orthodoxes qui eux ne font cette allégeance !

  10. Les chrétiens s’auto-détruisent …enfin leur hiérarchie… Quelle horreur de penser à l’église accueillant des jeunes filles en niqab

  11. On y a entendu la récitation de la Basmala ” Que la paix soit sur le prophète Muhammad ainsi que tous les prophètes et messagers « . Muhammad nia la divinité de Jésus-Christ et fut un persécuteur de chrétiens… Prononcer ces formules à l’autel, dans l’axe du tabernacle, c’est une profanation, un blasphème qui demande réparation. Il y avait déjà un précédent dans la basilique de Lyon, en présence de Mgr Barbarin… Oecuménisme de pacotille, Insulte aux chrétiens massacrés au nom d’Allah !!

    • Et certains s’étonneront de la renaissance de certaines confréries catholiques qui font renaitre le concept de la Chevalerie Templière qui avait pour mission principale: La défense de la Chrétienté:
      Non nobis domine, non nobis. Sed Nomini tuo da Gloriam

    • Barbarin à qui on a reproché la protection qu’il a accordée à des prêtres pédophiles ? Mais Mahomet a épousé une fillette de 6ans, les grands esprits se rencontrent.

  12. Entendu à Radio Courtoisie ce matin, merci à Bld Voltaire de le signaler. Ces « compromissions » sont des blasphèmes ! Je vous supplie tous, en guise de mots sur les maux.., d’écouter (si vous ne l’avez fait en direct) « Rencontre avec Bertrand Vergely » Youtube, Déc 2021/Kto. Bertrand Vergely, Normalien, philosophe et orthodoxe s’exprime. Son appartenance à cette « Foi Mystique » (l’Orthodoxie) bouleverse..par son cri cristallin !Merci à Madame Verdier de me permettre de le signaler..

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois