Un mois d’avance sur le beaujolais, Les Écologistes nouveaux sont arrivés

20210821_tondelier.m_6887

C’était ce samedi à Pantin, au cours d’un raout qui n’a pas déplacé les foules mais dont l’ambition était de lancer un mouvement (attention, surtout pas un parti !), nommé en toute simplicité « Les Écologistes ». Une clarté nouvelle pour un parti dont les statuts amphigouriques ont toujours donné lieu à des querelles byzantines...

Exit le repoussoir de la référence à l’Europe et bonjour le slogan attrape-tout « Venez comme vous êtes », piqué sans vergogne à McDonald’s, avec adhésion facultative, alternative ou seulement les jours impairs. C’est clair : il s’agit de ratisser large. Car qui peut être contre un air pur, une nourriture saine, des fleurettes et des petits oiseaux ? Personne. Donc, tout le monde peut rejoindre Les Écologistes. Comme disait Jean-Claude Dusse, « on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher »...

Marine Tondelier, qui se souvient des 4,6 % de Yannick Jadot à la présidentielle, semble avoir compris qu’il était temps de s’occuper un peu plus de ceux qui - selon la formule désormais incontournable - sont plus préoccupés par la fin du mois que par la fin du monde. D’autant qu’on assiste un peu partout dans le monde (Chine, Inde, pays scandinaves) à un reflux de l’enthousiasme réchauffiste, apocalyptique et transitionnel énergétique.

En France même, des maires EELV commencent à se demander si les ghettos pour riches que sont les ZFE (zones à faibles émissions) ou les ukases de rénovation thermique propres à assécher le marché de l’immobilier sont bien raisonnables ? Alors, « on va changer la manière de s’engager, permettre un engagement à la carte », assure la patronne d’EELV, tandis que le maire écolo de Poitiers appelle de ses vœux « un discours plus audible et plus crédible », « plus positif » et « moins clivant ».

Mais à qui donc pensent ces dames ? À l’éco-féministe au sourire de granit déconstructrice des hommes et des barbecues ? À leur allié politique au sein de la NUPES (de lit), le LFI animaliste grand ami des moustiques, des surmulots et probablement des égorgeurs du Hamas ?

De fait, la cécité volontaire de La France insoumise après ces attaques monstrueuses a enfoncé un nouveau clou dans le cercueil déjà vermoulu de la NUPES, d’autant que son utilité est nulle pour des élections à un tour comme les européennes qui se profilent. Pour le divorce, « nous sommes majoritaires à avoir envie que ça se passe bien, que ça s’appelle NUPES ou pas, a déclaré la patronne d’EELV. Si, à un moment, il faut que ça s’appelle autrement… Ça restera l’union de la gauche et des écologistes, sous un nom ou sous un autre. Peut-être qu’à un moment, il faudra en arriver là. » Moralement, le plus tôt sera le mieux.

Richard Hanlet
Richard Hanlet
Médecin en retraite, expert honoraire près la Cour d'appel de Versailles

Vos commentaires

29 commentaires

  1. Gueuleton samedi alors que les terroristes attaquaient la France et que le professeur était mort à Arras … chacun ses priorités… j’espère que au moment de mettre son bulletin dans l’urne les veaux réfléchiront à qui donner leur voix …

  2. Bravo pour la contrepèterie ! comment est-il possible que personne ne l’ait encore sortie ? Surtout après une semaine entière d’information sur le sujet. Il a fallu l’attaque du Hamas et un millier de morts en 48 heures pour s’en débarrasser. C’est tenace dit-on.

  3. En ces temps de récoltes vinicoles, nos amis écolos devraient sérieusement songer à se tourner vers l’alcoolisme. En effet, contrairement à la connerie, la soulographie ne se voit plus le lendemain.

  4. Il ya l’écologie réelle(sur laquelle tout le monde est d’accord) et puis l’escrologie et les escrologistes. C’est dans cette dernière famille que l’on rencontre le plus d’incompétents et INCOMPETENTES)

  5. Mon mari, Allemand, me dit souvent qu’en Allemagne, les écologistes sont arrivés au Bundestag en agaçant tout le monde, débraillés, allaitant leurs enfants ou tricotant pendant les séances. Petit à petit l’écrémage s’est fait et ils sont depuis un moment tout à fait fréquentables. J’espère donc aussi que nos Verts prennent le même chemin vers un parti raisonnable.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois