Knock l’avait dit, Castex l’a fait : le 1, l’heure rectale sonnera pour tous à partir de 20 heures. Jusqu’au 7 janvier, si tout va bien. Et ce n’est pas gagné. Mieux vaut parler de « revoyure ». C’est terrifiant, c’est morbide. Adieu, veau, vache, cochon, couvée ! Culte, culture, : même combat.

À ce coup de tonnerre dans un ciel plombé a répondu une salve d’indignations. Depuis Renaud Capuçon, en passant par Grand Corps Malade, père d’un nouvel opus Pas essentiel , à Philippe Torreton, déjà en route pour Martigues, à Patrick Bruel qui parle d’expérience, ce fut une vague (une sacrée) de protestations. Incohérent ! Catastrophique ! Consternant ! Les musées seraient-ils plus dangereux que les Galeries Lafayette ? tweete Oriane Beaufils, conservatrice des peintures du Musée de Fontainebleau. A-t-on constaté des clusters dans les musées ? Les librairies ? Plus que dans les supermarchés ? Les supérettes ? Les manifs ? Qu’on fasse un test à l’entrée des théâtres ! Qu’ils se cultivent, les politiques, avant de décréter ! Knock a haussé le ton sous son masque. Non ! C’est non ! Noël ? Le plus dangereux des clusters, a écrit un journal. L’essentiel est de mourir en bonne santé. Homicidé peut-être, mais pas « covidé ».

Couvre-feu, donc, mardi, et strict. Tous au lit à 9 heures ! Pas plus de six par lit. Contrôle de renforcé. Adieu, musées ! Adieu, théâtres ! Adieu, concerts ! Adieu, les jobs ! Ave, Netflix ! Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle. Spleen assuré. La Garde républicaine est de sortie. C’est qui a eu les mots justes, en globish, frondant, mutine, la loi Toubon : « Ce qui serait terrible pour la culture, c’est le stop-and-go. Rouvrir pour refermer, on assassinerait la culture si on faisait cela. » On en frémit d’avance.

De l’avis de tous, la manif de samedi fut une réussite. Pensez : les forces de l’ordre étaient allées chercher les Black Blocs dès le début, pour les amener vers la . Certes, c’était violent, ce carré de légions romaines en marche, mais combien efficace ! On pouvait faire ses courses, flanqué de la police, lavée de tout soupçon, qui a montré sa force sans en user. Les commentateurs ne tarissaient pas d’éloges : une manif, c’est du folklore. C’est le peuple qui parle. C’est jouissif. C’est surtout « un plus démocratique ». Alors, puisque le est un acte de communion de la cité tout entière, pourquoi ne pas envisager quelques manifestations « d’en commun » chaque samedi que Dieu fait ?

Ce dimanche avant Noël, dit le dimanche de Gaudete, aux chasubles roses, il pleuvait sur Paris, à traits fins sur les quais, comme dans une gravure de Méryon. Notre-Dame était illuminée. Dans un , à côté de Panis, toujours fermé, un père Noël rouge trônait mélancolique sur un tabouret, devant un tableau noir aux lettres blanches : « Pizza couvre-feu à emporter. » Derrière lui, le vide. Pas un passant dans la rue. Place Maubert, le clochard refaisait son lit mouillé. « Laissez-nous travailler ! » crient les Français.

14 décembre 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

Les commentaires Facebook intégrés aux articles sont désormais inactifs, nous vous invitons désormais à commenter via le module ci-dessus.

À lire aussi

Reconstruction de Notre-Dame : vive les Verts !

Magnifique élan cathédral ! …