Des sondages publiés ce vendredi sur le conflit Israël-Hamas, on n'a en fait retenu qu'un seul chiffre : 82 % des Français (Harris Interactive pour LCI) craignent que cette guerre aient des répercussions sur le terrorisme en France. Après les manifestations pro-palestiniennes, la montée des actes antisémites, le sinistre calcul électoral de LFI et l'assassinat de Dominique Bernard, rien d'étonnant : nos compatriotes sont lucides. Mais ce baromètre Harris Interactive comme le sondage IFOP commandé pour le CRIF et publié par Le Figaro le même jour contiennent d'autres enseignements précieux sur l'évolution politique en France.

D'abord, ce second sondage entre dans le détail de la peur des Français : en effet, 72 % d'entre eux craignent qu’une attaque similaire à celle du 7 octobre, qui a coûté la vie à près de 1.400 Israéliens, se produise un jour chez eux. Une attaque dont les Français ont bien intégré la sauvagerie. Cette peur massive commande leurs autres jugements.

Ainsi l'événement du 7 octobre constitue-t-il, visiblement, un tournant dans l'opinion publique française, non seulement sur sa perception du conflit moyen-oriental, mais aussi en politique intérieure. Là où les Français pouvaient, naguère, se sentir au-dessus de la mêlée et renvoyer dos à dos les deux acteurs, avec , souvent, un tropisme pro-arabe, le raid terroriste du 7 octobre a renversé la table : « Les sondés sont près de 37 % à éprouver de la sympathie pour Israël, contre 20 % pour l’autorité palestinienne. Ce chiffre chute à 5 % pour le Hamas. » Certes, ces chiffres varient ensuite selon la préférence politique et l'âge, mais la tendance est claire : les Français soutiennent le droit d'Israël à se défendre. Pour Frédéric Dabi, directeur de l'IFOP, « l’attaque du Hamas sur Israël, c’est un Bataclan bis pour les Français. D’où la grande peur des Français citée plus haut d’une prochaine attaque terroriste de masse, mais cette fois-ci, sur le sol français. L’objectif d’Israël s’en trouve légitimé par une majorité de Français, qui considèrent que la France et Israël ont un objectif et un ennemi commun. » Conséquence : les Français sont 70 % à souhaiter l'interdiction des manifestations pro-palestiniennes (la semaine dernière, les lecteurs de BV étaient favorables à 84 % à cette interdiction).

Enfin, cette évolution des Français a aussi des conséquences en politique intérieure. Si l'exécutif bénéficie d'« un petit effet drapeau » (+4 %, après une chute continue depuis janvier), pour avoir globalement soutenu Israël et bénéficié de la mise au ban de Mélenchon et de LFI, on constate que, contrairement à la guerre en Ukraine, Marine le Pen, principale opposant, ne pâtit pas de cet événement international comme c'est souvent le cas en pareilles circonstances. Mieux : selon Harris Interactive, si 39 % des Français sont d'accord sur les prises de parole d'Emmanuel Macron sur le conflit, Marine le Pen arrive en seconde position et bénéficie de 33 %, devant Élisabeth Borne, à 32 %. C'est un fait politique majeur : l'attaque du Hamas a non seulement révélé au grand jour l'ampleur de l'islamo-gauchisme de LFI et l'a exclu de l'arc républicain, mais il a aussi conforté la présidentialisation de Marine Le Pen. Les Français, dans une progressive prise de conscience accélérée par la peur, reconnaissent la justesse de son analyse sur le danger du terrorisme islamiste que les gouvernements ont laissé prospérer sur le terreau de l'immigration et de l'islamisation. Une présidentialisation confirmée par un autre sondage commandé par Le Point : selon un sondage Cluster 17, si l'élection présidentielle avait eu lieu ce dimanche 29 octobre, elle serait arrivée en tête, avec 29,5 % des suffrages.

18831 vues

29 octobre 2023 à 19:26

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

97 commentaires

  1. Les français ont peut-être peur , mais ils sont abrutis , anesthésiés , et donc ne voteront pas en masse pour les bonnes personnes , les français sont des couards , voilà la vérité ! Si la guerre civile était là combien sortiraient dans la rue pour défendre nos valeurs ? alors qu’ils arrêtent de chouiner et réagissent !

  2. Les cartes sont rebattues, au grand dam des politiciens habituels. Mais ils ne vont pas s’arrêter là _ j’y reviendrai. Mélenchon avait explicité, il y a quelques temps, qu’avant une élection _ et donc à son désavantage _ arrivait un évènement, un attentat etc _ pour faire diversion, troubler etc _ « C’est écrit » expliquait t-il ! Mme Le Pen, bien sûr, ne s’exprime pas de la sorte. Cependant, ce qui est presque ? sûr, c’est qu’on va lui trouver, à elle et au RN, des « fautes, malversations, scandales » etc de manière à effrayer et donc à voter… pour un pays paisible. Oui, ce sera difficile de la part de ses adversaires ( ennemis pour certains ) ; mais…

  3. Certes les français prennent conscience de l’ampleur du problème. Le Pen père et Zemmour le disent depuis des décennies. Plus que la peur de voir arriver une tragédie d’ampleur en France, c’est une prémonition que le peuple partage.
    Cela dit est-ce que les français vont, aux européennes, mettre leur pressentiment en accord avec leur vote ???
    Il faut tout de même prendre en compte la fraude électorale depuis 2017 dont nos gouvernants usent et abusent. En 2024, grâce à la fraude, bizarrement, la macronie survivra. Là ! le point de départ d’une guerre civile ouverte (elle est actuellement à « bas bruit » pour reprendre une expression utilisée) sera évidente et souhaitable. Dans ce cas nos forces de l’ordre devront prendre une décision être avec ou contre la macronie.

    1. Les lanceurs d’alerte ont été stigmatisés et qualifiés de néo-nazis, de fachos de racistes etc !!!!! et pourtant ils avaient raison avant tout le monde………………… . Le petit père de la Russie qui a exécuté + de 100 millions de victimes avait une formule que la gôche pratique encore aujourd’hui : […] lorsque vous avez en face de vous qq’un qui ne pense pas comme vous, traitez-le de « fasciste » ….. pendant une demi-heure il va s’expliquer, et vous aurez ….. gagné !

  4. Je croyais que Madame LE PEN avait dit que l’Islam était compatible avec la République ? Aurais-je rêvé ?

    1. L’islam n’est pas forcément l’islamisme. On joue sur les mots. Le coran aurait bien sûr besoin d’un bon « rafraichissement » pour être entièrement compatible avec la république, tout comme a pu l’être la Bible en son temps. Toutes les religions ont eu certains passages à proscrire dans leur histoire. Puis il y a les intégristes, ceux qui s’attachent aux stricts contenus des écritures :fanatiques aux dérives islamistes. Un partie de musulmans en France vivent leur culte comme beaucoup de chrétiens et de juifs et tous les autres vivent le leur, dans la laïcité. Ils sont pour certains venus en France pour vivre paisiblement en république démocratique, sans les contraintes de l’islam où les lois et la religion ne font qu’un. Nos gouvernants trop laïcs, n’ont pas voulu se pencher sur cette distinction ancré dans les gènes de la plupart des musulmans et ont laissé rentrer justement tous ceux qui avec force n’ont qu’un seul but : la houma, sans pitié pour les impurs y compris ceux de leur confession…

  5. Cette horreur inqualifiable commise par des barbares guidés par le diable donne raison à J.M.LEPEN, au R.N. et à Eric ZEMMOUR. Quand on sait de quoi sont capables ces fanatiques qui se comptent par millions dans notre pays, le peuple Français es loin d’être rassuré d’autant que notre Armée ne vaut pas celle d’ISRAËL.

    1. SI ! Notre armée vaut très largement celle d’Israël, sauf que nos gouvernants neutralisent notre armée en réduisant les budgets, en retardant les dotations de nouveaux matériels, en minimisant l’achats de pièces de rechanges ou de maintenances de nos équipements. Conséquence, nos jeunes ne veulent plus s’engager, l’armée de terre ne pourra pas atteindre son objectif de 16 000 nouveaux contrats en 2023.

    2. Ces horreurs inqualifiables donne raison à JMLP qui lui a observé exactement les mêmes horreurs pendant le guerre d’indépendance. Personne n’en parle, mais peut être les archives le savent et ont conservé les traces?. Les femmes enceintes éventrées, les bébés les enfants décapités, les hommes émasculés leurs organes génitaux enfoncés dans la bouche, les femmes violées, les vieillards massacrés… Ce sont les barbaries islamistes qui sèment la terreur. Autres spécificités de ces monstres, se servir des femmes et des enfants, des populations civiles comme bouclier =s humains. C’était déjà leur technique favorite. Rien n’a changé…

    3. Le cas du recrutement ne relève pas seulement d’un problème de maintenance. Il est dû majoritairement à l’absence de formation morale de nos jeunes par notre brillant système éducatif et notre société en général. Que certains n’hésitent pas à qualifier de « dégénérée ». Durant des années, on a su que fabriquer des fumeurs de chichons et des teffeurs…Pas étonnant qu’il y ait une crise de vocation…Et les nouvelles orientations à la mode…ne vont certainement rien arranger….

Les commentaires sont fermés.