Le débat sur la réintégration des non vaccinés continue de diviser la classe politique. De nombreux députés des oppositions allant de LFI au RN en passant par certains LR militent en faveur de leur réintégration, dénonçant ce qu'ils estiment être une incohérence. En effet, les soignants positifs, avec des symptômes, mais vaccinés, peuvent travailler, tandis que les soignants sains mais non vaccinés sont, eux, exclus du système, privés de ressources et sans pouvoir percevoir le chômage. Le gouvernement, appuyé par l’Académie de médecine, le Conseil scientifique et la Haute Autorité de santé, s'y oppose farouchement. Alors...

Ce sondage a été clôturé. Voici les résultats.

2028 lecteurs ont participé au sondage.

1355   67 %   OUI

  607   30 %   NON

    66      3 %   Ne se prononcent pas

10128 vues

23 juillet 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter