Editoriaux - Politique - 23 mai 2019

Simple comme un coup de fil : Marlène Schiappa à l’appareil !

Vivement qu’elle se termine, cette campagne ! Ne voilà-t-il pas que les ministres sont appelés à la rescousse pour faire du « phoning ». Du démarchage téléphonique, pour rester français. C’est Le Figaro qui nous apprend ça, ce jeudi matin. Il paraît que c’est pour « renouer avec l’effet de surprise ». Effectivement, pour une surprise, c’est une surprise. Se dire que des ministres vont prendre de leur précieux temps pour se transformer en VRP de Nathalie Loiseau, on se dit que ça fait quand même cher la prestation. Encore une semaine et Emmanuel Macron partait en collage nocturne avec Édouard Philippe. Doudou, t’as pas oublié la colle, au moins ? T’inquiète, Manu, j’ai pris le thermos pour tenir le coup. Zou, on y va !

On n’en est pas encore là, mais pas loin. Bonjour, Madame. C’est Édouard Philippe pour vous servir. Vous avez cinq minutes à m’accorder ? Non merci, Monsieur, on a déjà tout c’qu’il faut à la maison. Bonjour chez vous. Bip, bip, bip. Bonsoir, Monsieur, Marlène Schiappa à l’appareil (un “Marlène speaking” sera du meilleur effet sur un jeune correspondant). Désolé, Madame, on n’a plus d’ados à la maison depuis longtemps. Bip, bip, bip. Pas gagné, tout ça. Et je ne vous parle même pas du « client » qui trouvera bizarre que le marcheur démarcheur n’ait pas un accent venu d’ailleurs. Car d’habitude… Les députés aussi vont devoir s’y coller. C’est bien le moins qu’ils puissent faire : une sorte de retour d’ascenseur, sinon de bigophone. Chacun devra contacter cinq personnes de son entourage pour les encourager à aller voter. On ne nous dit pas s’il y aura un contrôle a posteriori, comme il se doit dans une démarche qualité digne de ce nom. Un bonus pour celui qui aura contacté au-delà de son quota comme, par exemple, des points pour la prochaine investiture, une photo dédicacée de Nathalie Loiseau ou les œuvres complètes de Marie Minelli pour les longues soirées d’hiver ?

Mais attention, pour le parti présidentiel, il ne s’agit pas que d’inviter à voter pour la liste Renaissance. Non, non, pas du tout. « Notre objectif n’est pas forcément de les faire voter pour la liste Renaissance de Nathalie Loiseau, mais de lutter contre l’abstention record qui s’annonce », rapporte Le Figaro. Ne pas confondre, évidemment, « pas forcément » avec « de force ». De l’instruction civique à distance, en quelque sorte. Comme dirait Fernand de Montauban, « si c’est une œuvre, alors là, c’est autre chose » !

Allez, les gars, plus que deux jours à tenir, à jouer les bêtes de foire, faire la danse du ventre ou le vendeur de savonnettes. Pas après vendredi minuit, SVP. Dimanche soir, Allô maman bobo ?

À lire aussi

Un carte de crédit relevant l’empreinte carbone : gare au surendettement !

Une police carbonique est possible. …