[SATIRE A VUE] A star is Borne

© Jordan Florentin
© Jordan Florentin

Les députés Renaissance peuvent enfin la voir de près, lui serrer la main, faire des selfies en sa compagnie. Borne. Élisabeth Borne. My name is Borne. Depuis le retour de l'héroïne, le Macron's band est en liesse. « Elle est encore plus grande assise que debout. 49.3 au moins. » Et chacun de louer l'ex-Premier ministre. Le député des Yvelines Charles Rodwell ne s'est pas remis de la présence d'une telle figure de la République à ses côtés : « Ce n’est pas anodin de la voir sur les bancs à nos côtés. Elle a acquis une stature qui force l’admiration et le respect. » « Appelez-moi Charles », a suggéré l'intéressé. L'un de ses autres collègues, qualifié de poids lourd par le JDD, reprend le flambeau de l'éloge dithyrambique : « Quand on a conduit la politique de la France, on ne se contente pas d’un mandat de simple députée. Elle a évidemment quelque chose derrière la tête. » En l'absence d'un scanner, les supputations vont bon train. La dame s'est investie dans le chemin de croix des européennes. C'est louche. Elle mijote quelque chose. Apporter tout son soutien à Valérie Hayer ? Elle a un plan ! Oui. Elle se veut l'abbé Pierre des macronistes. Voilà le sombre projet qu'elle mûrit en son repaire du Calvados. À l'heure dite, boum ! A star is Borne.

Un poste à la Commission européenne ?

Un dissident émet l'hypothèse que la Mata Hari de Renaissance serait en train de lorgner sur un poste à la Commission européenne dans l'éventualité où Mario Draghi serait élu à la tête de l'UE. Là est sa stratégie. Son espoir. Von der Leyen dans les choux, elle file à Bruxelles. La métaphore légumière consterne l'aile rassurante du groupe. Pierre Cazeneuve, dont la sœur a été conseillère du Président, croit avoir perçu la pureté de la démarche : « Comme la vertu a un peu disparu de la politique, on oublie que des gens peuvent simplement s’investir pour le bien commun. Je pense que c’est le cas d’Élisabeth Borne. » La majorité de la majorité se range à cet avis. La popularité de l'ex-Premier ministre atteint son apogée. Tandis que les anciens opposants à la loi Immigration s'agenouillent devant le phénomène, une rumeur retentissante vient perturber le recueillement.

Un ministre qualifié de puissant par le JDD rapporte que... (roulement de tambour) un bruit lui est parvenu selon lequel Élisabeth Borne aurait confié à des proches (coup de cymbale) vouloir briguer la présidence en 2027. Et voilà le travail ! Un nouveau plan secret serait né dans l'esprit conspirationniste de l'infâme femme : prise de la direction de Renaissance à l'automne. Ovation générale. Promulguée déesse vivante. Les militants la supplient de se présenter. Elle y consent. Ses multiples 49.3 et son aura légendaire lui font supplanter la déroute de Valérie Hayer. Édouard Fantomas ou mamie déconfiture ? Renaissance se cherche.

Jany Leroy
Jany Leroy
Chroniqueur à BVoltaire, auteur pour la télévision (Stéphane Collaro, Bêbête show, Jean-Luc Delarue...)

Vos commentaires

27 commentaires

  1. J’apprécie votre humour brillant mais ça n’empêchera pas cette Nuisible d’être sur les rails pour ressusciter Trotski .

  2. Élisabeth pour succéder à Ursula, le Titanic adopterait son iceberg. Décidément pour servir le RN, notre président fait feu de tout bois.

  3. Soeur Thérésa est de retour, il reste encore quelque bastion à détruire de ce qui reste de la France, on peut lui faire confiance Mme 49.3 va s’en occuper en écartant d’un revers de main l’avis des Français qui est son moindre souci.

  4. Cette femme n’a aucune valeur humaniste. Jamais un sourire en public ou a l’assemblee nationale. Aucune empathie et austere.

  5. Monsieur Leroy, quel manque de respect pour cette première ministre remarquable qui, après s’être vantée d’avoir fermé Fessenheim, a courageusement lancé un ambitieux plan vélo !

  6. « … Elle a acquis une stature qui force l’admiration et le respect. » En macronie, on est incompétent en tout, sauf en humour, matière dans laquelle certains semblent exceller.

  7. Quand on cherche l’antonyme de charisme, on s’aperçoit qu’il n’en existe pas. Je propose de combler cette lacune : Élisabeth Borne me parait tout indiqué.

  8. Mon Dieu, quand allez vous remmettre sur le trone France, un Roi digne de représenter notre pays au passé si prestigieux insulté en permence par cette république. Vive le Roi.

  9. A quand le grand remplacement politique ? Toutes cette clique de Renaissance incapable s’ accroche tels des morpions.

  10. Élisabeth Borne et Nicole Belloubet pour la politique et les ministères…
    Fabius au Conseil Constitutionnel…
    Manuel Valls pour les plateaux TV…
    Etc.
    Le mitterrandisme est toujours à l’œuvre en France.
    Les fonds de tiroirs socialos font de la résistance.

    • Conseil constitutionnel:  Laurent FABIUS
      Conseil d’état: Didier Roland TABUTEAU
      Cour des comptes: Pierre MOSCOVICI 
      Inspection des finances: Catherine SUEUR
      Parquet national Financier: Jean-François BONHERT / Eliane HOULETTE 
      Arcom: Roch-Olivier MAISTRE

    • Tous les fonds de tiroirs sont en effet casés dans la direction des institutions de verrouillage de l’état (institutions non électives). Incrustation de la nomenclature…

  11. Encore une qui va faire monter la quote d’hiver !
    Tous les nullards s’aglutinent pour être certains que « renaissance » sera exclu du prochain dictionnaire !!!
    Pour gagner, il faut mettre les bonnes bornes au bon endroit et ne pas se contenter d’une maîtresse du 49.3…

  12. Il y a « un détail » qui n’est pas mentionné dans cet article ! … C’est peut-être « un détail pour vous mais ça en dit beaucoup … » Petite « énigme » c’est la « représentante humaine » de sa circonscription ! … La « bien nommée » ! … Elle a toujours viré et même sur-virée ! … Tout comme le « 80-Kms-du Havre-pas-de-paix », elle croit que les français vont lui filer « les clés du camion » même après avoir tout fracassé durant le trop longtemps temps passé à Matignon ? ! … Ces gens osent tout … C’est à « ça » qu’on les reconnaît ! …

  13. Merci pour ce moment de rire , excellent article qui décrit fort bien ce personnage . Mais qu’elle retourne donc à ses occupations le peuple n’a pas oublié ce qu’elle a fait et ne souhaite qu’une chose , la voir disparaitre pour de bon .

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois