C’est une victoire pour le Premier ministre britannique qui souhaitait, en mars dernier, renvoyer au Rwanda « quiconque pénètre au Royaume-Uni de manière illégale ou est entré au Royaume-Uni clandestinement depuis le 1er janvier dernier ». La volonté de Boris Johnson est appuyée par la Justice de son pays, elle a autorisé, vendredi 10 juin, le projet du gouvernement. Il est « important dans l'intérêt public que le ministre de l'Intérieur puisse mettre en œuvre des décisions de contrôle de l’immigration », a expliqué Jonathan Swift, juge de la Haute Cour de Londres chargé d’examiner le dossier.

Mais Boris Johnson fait face à de nombreuses critiques de la part des associations immigrationnistes qui considèrent le renvoi des clandestins comme un « programme néocolonial ». Il est aussi critiqué par la couronne et le prince Charles lui-même. Le quotidien The Times (11 juin) rapporte que l’héritier qualifie de « consternant » et d’« épouvantable » la décision de déporter les migrants vers le Rwanda.

Mais ces critiques ébranlent peu Boris Johnson qui veut lutter coûte que coûte contre l’immigration clandestine. Alors que 27 personnes sont mortes noyées avant Noël en tentant de rejoindre le Royaume-Uni, le Premier ministre voit dans sa mesure un « moyen de sauver des vies ». Le calcul est simple pour le anglais. En envoyant des demandeurs d'asile à plus de 6.000 kilomètres de Londres, le gouvernement souhaite d’un côté dissuader tout nouveau migrant de venir sur le sol britannique et, de l'autre, en réduire les flux pour diminuer également le nombre de morts.

Les premières expulsions étaient prévues ce lundi 13 juin. Un vol affrété pour rejoindre le Rwanda doit compter une trentaine de demandeurs d’asile. Ils ne seront pas les seuls à rejoindre le pays d’Afrique de l’Est puisque Boris Johnson a annoncé que « le Rwanda pourra accueillir des dizaines de milliers de personnes au cours des prochaines années ».

2046 vues

13 juin 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

15 commentaires

  1. PROJET EXCELLENT : c’est même mieux que l’idée de « remigration ».

    Exemple à suivre pour la sauvegarde de nos pays

  2. Ah ! Que l’idée est bonne !
    L’Afrique ne sera pas assez grande pour recevoir tous les Nôtres !!!

  3. Bravo monsieur ..voilà enfin de bonnes paroles .et les actions suivront elles ?prenons de la graine .

  4. C’est peut être une façon de dissuader les migrants de continuer à venir …

  5. Enfin un dirigeant qui prend de vraies mesures contre l’immigration illégale, vite un Boris Johson en France.

  6. et les laisser aux Français qui sont riches et qui ont les moyens de les entretenir toute leur vie durant.

  7. En voilà une idée qu’elle est bonne !
    Bojo est un bon dirigeant pour son pays.
    Je remarque le paradoxe de ces associations « pro-immigration  » qui traitent, ceux qui s’opposent à cette invasion, de néo-colonialistes. Les vilains blancs ont laissé beaucoup de choses à l’indépendance : des voies ferrées, des routes, des hôpitaux, … Ces beaux migrants qu’apportent -ils ? Le viol, l’agression et la misère. ?

  8. Finalement le Brexit c’est pas si mal, ça commence à porter ses fruits. À nous d’y songer fortement.

  9. « Quand on veut on peut » mais chez nous l’immigrationniste en chef est jupiter suivi par sa bande de branquignoles traîtres au pays. J’approuve totalement l’expédition des migrants clandestins vers le continent africain qui a besoin de bras pour son avenir économique et pour la survie de notre civilisation occidentale. Laissons les tous partir vers la Grande Bretagne …..

    1. Bien vu ! on peut même participer aux frais de kérosène en ces temps difficiles; ça nous coutera toujours moins cher que de les garder sur notre sol :) !

  10. Et vous savez quoi ?
    Il a bien raison !
    Il a même l’intention d’agir de même envers d’autres pays.

    1. voir dans quelques temps si cela est efficace c’est à dire si cela décourage les migrants …

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter