Trop, c’est trop : dans la Haute-Garonne, à quelques kilomètres de Toulouse, le maire de Saint-Lys s’oppose à la création d’un centre d'accueil pour . Le premier magistrat de cette petite ville de moins de 10.000 habitants dénonce des décisions prises par l’État sans aucune concertation.

9577 vues

1 octobre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

32 commentaires

  1. Bravo monsieur le maire. Quand on voit l’implantation des migrants dans certaines villes et les conséquences et dégradations qui s’ensuivent il est logique de refuser cet apport voulu par ce gouvernement d’incapables. La politique laxiste du gouvernement en matière d’immigration est une bombe à retardement. Le cheval de Troie s’épaissit.

  2. C’est la politique « Macron », semer le désordre partout. Ces migrants sont des troupes étrangères en pays ennemi, la France, et Macron les disséminé partout. Il met en place l’occupation islamique. Ces migrants, il les tient, pourquoi ne pas les expulser ?

  3. Nettoyage de Paris avant les JO en « éparpillant » dans toute la FRANCE cette chance pour notre pays

  4. La gestion Macronienne de l’immigration nous fait vire de grands moments démocratiques, j’ai bien peur qu’un jour tout ce paye au prix fort mais toujours aux autochtones de payer l’addition comme toujours. Les décideurs ne sont pas les payeurs.

  5. Ce Maire est très courageux espérons qu’il n’en paie pas le prix. De façon cachée, des communes (ex ; limousin) se sont vue imposer des migrants, sur le lot un seul aurait trouvé du travail et ferait 24 km par jour à vélo pour se rendre à celui-ci. Tous les autres sont partis, où ?

  6. Enfin de la solidarité ! Mais oui partout où il y a des migrants il y a des actes d’incivilités.
    Pourquoi le gouvernement veut nous imposer ces bouches inutiles. Ah elle est belle la richesse pour la France.

    1. Bien sure, nous avons eu, aujourd’hui encore, des gouvernements d’incapables notoire mais il faut bien reconnaitre qu’il n’est pas toujours responsable de grandes décisions, demandez à la présidente de l’Union Européen, non élue pour quelque mandat soit il, ce qu’elle en pense.

  7. Si le Parti Socialiste, dont fait partie le maire de cette commune, n’avait pas, depuis la funeste accession à la Présidence de la République de François Mitterand, favorisé l’arrivée de tous ces migrants, sans papiers, clandestins, si ce même parti avait voté les lois en conséquence, si ce même parti n’avait pas été le plus démagogique possible, si ce même parti avait aimé la France… les habitants de cette commune n’en seraient pas là aujourd’hui!

  8. Pour bien connaître cette commune et l’état d’esprit de la majorité des électeurs du sud-ouest, PS.LFI.LREM, etc., c’est tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, eh bien je le dis, déchargeons les grandes ville du fardeau de ces multitudes indésirables sur tout cette Occitanie pro immigration, très mondialiste, ils vont enfin avoir le bonheur de partager les bienfaits du vivre ensemble.

    1. Cette région de St Lys, Rieumes, Cintegabelle (Jospin), Noé (Doumeng) biberonnée au communisme puis au socialisme et au radical-socialisme va se rendre compte que lorsque des cellules cancéreuses sont injectées sciemment dans un organisme dont la défense immunitaire a été détruite préalablement, ces cellules maléfiques sont malignes. Les responsables de tout cela ne sont plus mais leurs descendants vont découvrir les méfaits de leurs aïeux. 50 ans que je vis dans cette région, 50 ans que je refuse de lire la Pravda de la région et 50 ans que je côtoie des gens qui votent à gôche mais tiennent de plus en plus des propos « d’extrrrrême drrrroite nauséabonde ». Alors, qu’ils choisissent les bons bulletins.

  9. Une fois de plus le peuple n’est pas souverain puisque dès l’annonce faite par Macron de « repeupler autoritairement » les communes les migrants sont prêts à investir cette petite commune tranquille de St Lys, sans consultation aucune. Et là je suppose que l’on ne pourra pas taxer un maire socialiste d’ »extrême droitisme » de refuser avec ses administrés cet envahissement.

  10. Devant de tels faits il n’y a plus qu’une solution faire comme les Corses et les Basques une certaine époque ce qui ne sera de nos jour qu’une belle preuve de Résistance face à cette nouvelle forme de guerre d’envahissement qui ne veut pas de ce nom.

  11. bravo a ce maire courageux !!! l ennemi est bien identifié il est a la tete de la france , vive la resistance contre la destruction de la france , il va etre tres urgent de destitué ce mal absolu
    « Soyons fermes, purs et fidèles ; au bout de nos peines, il y a la plus grande gloire du monde, celles des hommes qui n’ont pas cédé »
    -charles De Gaulle

    1. Pas si courageux qu’il ne tente de le faire croire. Il n’est pas opposé aux migrations que nous subissons à grande échelle. Son inquiétude se cristallise sur le devenir de ces visiteurs au long cours dans sa commune et comment lui, maire, va devoir gérer ce surplus de population qui pose problèmes partout où elle met les pieds.
      Ce maire est socialiste, ne soyons pas dupes. Les migrants, c’est bon pour les autres, comme le éoliennes.

  12. Totalsoutien à ce maire . Macron veut disperser les migrants en province , une façon de mettre la poussière sous le tapis. Un aveu d’échec pour Macron et son gouvernment , ils sont incapables d’endiguer ce flux migratoire . Trop de visas longue durée délivrés , des faux mineurs isolés , etc…La France est en train de changer , ces migrants ont une culture bien trop différente de la notre ,et en plus ils n’ont pas la volonté de s’assimiler .

    1. La seule et unique solution: la sortie de l’UE pour retrouver notre souveraineté. En dehors de cette seule solution, point de salut

  13. Aucun accord des habitant. Aucune consultation. Juste une décision gouvernementale pilotée par des technocrates politicards de la macronie et de gauche totalement déconnectés du réel . Le pourrissement de la France rurale est leur seul objectif. La démocratie c’est piétinée Ils se.moquent sur ce que pensent les citoyens La seule issue qui reste , c’est la liquidation par l’assemblée nationale de ce cirque. Dissolution et destitution de ce gouvernement et du président qui dentruisent la France. Seul le machin européen dirigé par une pseudo présidente non élue par les peuples et desdrutrice de nos idées leur convient . Ces irresponsables sont indignes de nous gouverner.
    Macron ne démissionnera jamais et se cramponne au poste. Une action de destitution doit être mise en place au plus vite pour sauver notre pays de la ruine économique organisée par les soit disantes Mozart de la finance.

    1. macron n’est que l’instrumrnt de l’U.E et des USA qui veulent la destruction des nations européennes ! FREXIT »

  14. Je trouve ce maire trop tiède.
    Il faut dire NON et c’est tout car une fois le ver dans le fruit, c’est fichu.

  15. 120 migrants illegaux pour 10.000 habitants !
    C’est de la folie pure !
    Une commune de 10.000 habitants n’a pas les moyens et l’infrastructure pour accueillir 120 migrants illegaux !
    C’est pousser les français à la révolution !
    Macron portera sur les mains le sang des français !

    1. Croyez vous que cela l’empêche de dormir ? Mais non, il est tellement imbu de sa petite personne

    2. La révolution? Elle ne risque pas d’arriver, les français sont bien trop mous, au prochain meutre commis par un migrant ils feront une marche blanche avec des bougies puis reprendront leurs vies comme avant. Ce pays me désespère.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter