À Callac, dans le département des Côtes-d'Armor, la sévit et le fait des ravages. À mesure que les infrastructures publiques s'érodent, les habitants quittent la ville pour des horizons meilleurs.
Pour redynamiser la commune, la mairie de Callac, aidée de l'État et d'une fondation privée philanthrope, prévoit de faire venir des demandeurs d'asile en plein centre-ville. Si le projet reste flou, la question divise les habitants ; nous sommes allés les rencontrer.

9467 vues

16 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

21 commentaires

  1. Les bretons ont voté Macron aux élections présidentielles, comme les habitants des départements de la Côte Atlantique en général. Ils en subiront les conséquences.. Quand les bobos de l’île de Ré verrons arriver les migrants ils changeront peut-être d’avis. Vu le prix de l’immobilier, les migrants n’y seront probablement pas nombreux…

  2. Projet absolument scandaleux ..honte à ce maire qui permet ce repeuplement ahurissant .bretonne de souche je ne peux comprendre .courage à tous les amis .et ne cédez pas .

  3. Redynamiser ? C’est vrai que qu’on voit que les villes autrefois paisibles sont redynamisées , rodéos urbains , agressions , trafics , ça bouge beaucoup grâce à une immigration incontrôlée et pléthorique. Dans nos campagnes , les petites usines sont parties , grâce à la mondialisation  » heureuse » voulue par nos « Zélites » . Tellement mieux de faire venir de l’autre bout du monde, ce qu’on faisait hier en France . Merci au super porte containers , qui brûlent 200 tonnes de fuel lourd par jour . Des demandeurs d’asile, venant de quels pays ? Le droit d’asile a été totalement dévoyé, ce sont surtout des personnes qui cherchent un el dorado , qui n’existe plus .Maintenir , les populations dans ces petites villes , ça passe par la possibilité de se déplacer , d’accéder à internet, maintenir les services publics, soutenir les PME et les projets de transformation des produits agricoles . Nous importons des produits agricoles transformés, comme par exemple les chips ! On ne plante plus de patates en France ??,

  4. Encore une fois des décisions prises unilatéralement, est-ce une honte de demander aux populations leur avis. Déjà on ne peut loger tout les gens qui en ont besoin et on arrête pas de laisser entrer d’autre sans savoir ou on vas les mettre. Placer ces gens là ou ils n’auront rien à faire, une fausse bonne idée.

  5. Un pays qui vient récemment de faire campagne et d’élire des politiques uniquement sur la défense du pouvoir d’achat et qui a rejeté le sauvetage de la France, est en grande partie responsable des malheurs qui s’abattent sur lui.
    Le grand remplacement est bel et bien en marche (Macron vient d’ailleurs de l’annoncer) et plus rien ne pourra l’arrêter de façon paisible.
    Je crains que 2022 était la dernière chance de redresser collectivement la barre, mais une majorité de français a préféré, en refusant l’union de la droite, demander « encore une minute monsieur le bourreau » !!! Il faut maintenant accepter et assumer les conséquences de cette décision.

  6. Et vlan, vous l’avez voulu, il vous a emmerdé durant 5 ans mais cela ne suffit pas aux Français, le premier guignol venu qui ouvre les vannes de l’argent gratuit est élu car les Trolles de France sont majoritairement persuadés que l’argent est gratuit de nos jours.

  7. Je profite du sujet pour poster mon premier poste.
    1- « Le camp des saints » de Raspail prophétise tout cela depuis 50 ans…
    2- J’ai eu la curiosité de regarder les résultats des élections de Callac, comme beaucoup de bretons, c’est NUPES ou Macron, alors…

  8. Il y a un lieu en France qui serait idéal pour recevoir ces migrants, c’est l’Elysées ! De l’espace, de l’argent, du lustre et beaucoup d’intelligence à offrir !!!

    1. Totalement d’accord avec vous!
      Et Brigitte leur apprendra à décortiquer des homards, sans casser la porcelaine de Sèvres d son nouveau service de vaisselles!

  9. Des réfugiés politiques ? Quel vocabulaire pour cacher que ce sont des migrants !! Nous ne sommes plus au temps es réfugiés espagnols fuyant Franco ou portugais fuyant Salazar…. N’importe quel candidat au confort français annonce maintenant qu’il est persécuté dans son pays, souvent un des pays africains au hasard

  10. Encore une idée que même un débile n’aurait pas osé avoir.
    Callac devra-t-il une zone franche de non-droit ?
    Ce type de politique s’appelle semer le vent … Et qui récoltera la tempête ?

  11. Ce n’est que le début préparez vous à faire vos valises, étrangers dans notre propre pays voilà ce qui nous attends et ce n’est pas de la science fiction…

  12. Nous exigeons une enquête officielle sur cette fondation « philantropique. Quelle est l’origine des fonds de ce machin, donnez-nous les noms de ses administrateurs, des noms, des noms !

  13. Le meilleur moyen de faire fuir ceux qui sont encore là. Tout cet argent publique devrait être employé à redynamiser cette ville et créer des emplois pour les locaux .Comment peut on imaginer de vivre avec ces populations qui sont sources de problèmes partout . Et comment justifier que ces gens vivent chichement d’allocations alors que les français ne peuvent plus vivre décemment du fruit de leur travail .Stop à ce gaspillage de fonds publiques , à toutes ces aides au détriment du peuple français .

  14. La famille Cohen et son association pourraient plutôt aider les villages qui se dépeuplent en amont, en maintenant population, emploi, services, entreprises, agriculteurs, etc. Mais ça fait moins camp du bien, du beau et du vrai.

    1. Il y en a un qui « sait ». Il « sait » que ça va marcher. Les migrants face aux Bretons réfractaires, je demande à voir.

  15. Les habitants de cette commune doivent se demander ceci:
    Pourquoi cette expérience ne se déroule pas sur la commune du Touquet ?
    Et la réponse sera limpide ! ! ! … Et le même genre de question au sujet des éoliennes, de la Sécurité, de la Santé et tout le reste qui se délite partout en France !
    Ce serait bien que Callac devienne le village des irréductible du XXI siècle puis que « ça ruisselle » dans toute la France …

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter