[REPORTAGE] Les Patriotes de Philippot surchauffés à sept jours des européennes

REPORTAGE_PATRIOTES copie (1)

Après le RN, Reconquête, LR et l'Union populaire républicaine de François Asselineau, BV poursuit son tour de France des principales listes de droite. Ce dimanche 2 juin, les militants et soutiens de Florian Philippot se sont rassemblés place de Fontenoy à Paris pour un dernier grand moment de campagne en faveur de la liste « L’Europe, ça suffit ! » Cette « Journée nationale pour le Frexit » a vu se succéder sur scène le président des Patriotes Florian Philippot et des personnalités telles que Pierre-Yves Rougeyron ou Jean-Frédéric Poisson, venus apporter leur soutien à la liste.

Jordan Florentin
Jordan Florentin
Journaliste à BV

Vos commentaires

46 commentaires

  1. Toutes ces petites listes sont des listes parasites qui gangrènent le scrutin, scrutin à un seul tour, je rappelle.

    • Seriez vous inconsciente des nuisances de l’u.e. ? Vous déniez donc le droit de proposer le Frexit ? Je suis abasourdi de votre déni de démocratie…

  2. Quelle aberration, toutes ces petites listes qui auront pour seul résultat une dispersion des voix et enlèvera des chances à Reconquête ou RN d’obtenir des sièges au parlement européen ! Toutes ces voix qui vont se disperser sans aucune utilité, et enlever des voix à des partis mieux installés. Nicolas Dupont Aignan n’a pas fait de liste. Jugeant qu’il y avait suffisamment de listes comme ça. Voilà un homme de bon sens, qui ferait bien de rejoindre Reconquête, de préférence.

  3. Florian Philippot est gaulliste, il n’est pas de droite. Comme le Général, il refuse de se définir par rapport à ces catégories indigentes que sont la droite et la gauche.

  4. Malheureusement pour Florian Philippot, qui a de très bonnes idées et beaucoup de talent, il fera au mieux 1%. Je lui conseillerais d’ajouter une nouvelle corde à son arc, celle de debunker tous les dires de la propagande marxiste du GIEC et de l’offensive totalitaire de Greenpeace au nom du réchauffement climatique…

    • Il faudra nous expliquer ce qu’il y a de marxiste dans la théorie du GIEC, une théorie qui a été promue par des fondations appartenant à des milliardaires étatsuniens dont, notamment, la Fondation Rockefeller. Cette théorie est très discutable mais elle ne doit rien ni à Marx ni aux marxistes; par contre, elle est soutenue par une très grande partie des industriels et financiers.

      • f.arondel, d’où tenez vous que le GIEC et sa « théorie »(?) a été initié et financé par Rockfeller?

    • RV ce soir à 20h pour voir si l’intoxication des médias sur les sondages aura fait son oeuvre.

  5. Pas sûr que ca leur fasse gagner des voix vu que au moins 90% des Français sont contre le Frexit. Ca n’enlève rien bien sûr a leur droit de défendre leur conviction, mais c’est devenu un soupçon d’arrière garde depuis que 70% des Britanniques regrettent le Brexit..

    • Selon un sondage très récent, 36% des Français sont favorables au Frexit dont 66% des électeurs du RN qui, lui, y est désormais opposé ! Quand ces derniers en auront pris conscience, le RN connaîtra des jours difficiles.

  6. avec 0, 5 % escomptés, ils auraient mieux fait de rester dans les listes de droite espérant atteindre 5% ou plus . Résultat même mal placés ils auraient eu plus de chance d’être élus. Mauvais calcul et gros problème d’ego…en supprimant des voix aux autres. Pour des hommes de qualité c’est dommage.

  7. Il n’a pas été démontré que le FREXIT soit la solution pour la FRANCE (qui n’est pas comparable au Royaume Uni à de nombreux égards)
    La solution consiste à CHANGER LA GOUVERNANCE de l’ U.E , en y contrôlant les majorités agissantes pour défendre nos interêts : le vote utile est là.

    • Le parlement européen n’a aucun pouvoir; il n’a ni l’initiative des lois, ni le droit de contrôler le travail de la Commission, ni le droit de la censurer. ID et ECR , qui auront au mieux un peu plus de 20% des députés à eux deux, ne pourront rien faire. Il est impossible de modifier l’UE de l’intérieur parce qu’elle a été conçue pour que de tout retour en arrière soit impossible. Le RN et Reconquête ! nous racontent des histoires.

      • Exactement.Les partis qui disent qu’ils vont transformer l’UE en ayant une majorité conservatrice et souverainiste au parlement européen, mentent ou se font des illusions. Les têtes de liste de  » L’Europe ça suffit  » l’ont bien compris.
        L’UE est une prison idéologique, antidémocratique, c’est la commission qui contrôle tout, en sortir par le Frexit c’est retrouver sa liberté. Le combat d’arrière garde c’est de croire que l’on peut encore réformer ce système de l’intérieur, c’est une utopie.
        Ces organismes non élus, Commission européenne, CEDH, OMS et OTAN broient les peuples et les soumettent. Il faut sortir de l’OTAN qui nous entraine dangereusement vers la 3e guerre mondiale !

  8. liste très respectable mais risque de dispersion des voix et donc risque de faire perdre au camp conservateur qqs places à Bruxelles …

  9. Dommage qu’Asselineau ait refusé l’union, car cela aurait pu créer une dynamique pour peut-être atteindre les 5 %, en tout cas peser plus pour le Frexit.

    • Exactement ! Mais il a un égo monumental persuadé que les électeurs préfèrent l’original à la copie… On verra au résultat.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois