Mais quel était ce ministre installé à l’une des tables du restaurant clandestin de Pierre-Jean Chalençon ? Pour tenter de répondre à cette question qui tient en haleine 66 millions de confinés, l’enquêteur Cyril Hanouna recevait, le 7 avril, sur le plateau de son émission, un personnage masqué portant lunettes noires et casquettes. Il y était. Serveur remplaçant pour la soirée, il a tout vu. Un ministre était là. « C’est un homme qui est au gouvernement en ce moment et qui a des cheveux gris, je ne peux pas vous en dire plus. »

Le portrait-robot se précise. Des cheveux gris, mais encore ? Un nez comment ? Combien d’oreilles ? L’homme en restera là. Une tombe. Un dernier indice pour les amateurs de Cluedo™ : « Je suis certain qu’il est encore en poste. C’est un ministre, un peu discret? qui n’est pas très exposé. »

À ces mots, court dans son bureau ministériel jusqu’à un miroir. Stupeur : il a des cheveux gris. Puis il passe un coup de fil rapide à un ami. « Suis-je exposé ? » lui demande-t-il. « Non, tu ne l’es pas. » Damned ! L’actuel ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité se saisit de son smartphone et poste un tweet rageur : « Je vois mon nom associé ici et là à la polémique qui entoure la tenue de dîners . Ces rumeurs sont totalement fausses et choquantes. Je les démens formellement. »

De son palais doré, Pierre-Jean Chalençon conteste à son tour le témoignage de l’anonyme. Il s’agit d’un imposteur, un menteur, un malfaisant ennemi de la gastronomie souterraine. Tout est faux. « Il dit qu’ils étaient cinq serveurs, or, ils n’étaient que trois. » Il n’y avait pas cinq tables mais huit. De plus, « il affirme être allé au 88, rue Vivienne. Or, le palais est au 36 ! Il ne risquait pas de nous trouver. » Ah ah ah… Pierre-Jean se gausse et danse en son salon. « Vous ne saurez pas qui était là, tra-la-la-la… » Accompagné au clavecin, le maître de maison tournoie et répond aux canulars téléphoniques. « 35 couverts ! Pour tout le gouvernement ? D’accord, ça marche. À ce soir, Monsieur . »

Vrai ou faux témoin dans l’émission d’Hanouna ? L’enquête piétine. Qui interroger ? Les homards présents à la soirée sont décédés. Les deux autres célébrités évoquées par le Zorro de Cyril Hanouna n’ont pas été identifiées. « Un animateur très connu qui a bercé mon », a précisé le témoin masqué. Était-ce ? « Également un chroniqueur qui travaille en ce moment dans le service public. » Il y en a tant.

Pour donner des gages de l’intégrité gouvernementale, Emmanuel va-t-il procéder à un excluant tout ministre à cheveux gris ? Des blonds, des bruns, des chauves… Poivre et sel acceptés. Les chances, pour Manuel Valls, d’opérer un retour en pleine lumière n’ont jamais été aussi fortes.

8 avril 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

0 0 vote
Votre avis ?
0 Commentaire(s)
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

À lire aussi

La ville de Bitche perçue comme insultante par Facebook… qui censure

Intelligence artificielle et bêtise naturelle réunies en une seule entité. Respect. …