La meilleure défense, c’est l’attaque. Le débat public n’échappe pas à cette règle. Après que Panot et Obono se sont refusées à qualifier le Hamas de groupe terroriste, mettant quasiment LFI au ban de la classe politique et contribuant à l’explosion – ou implosion : les scientifiques doivent encore se prononcer ! -, après la prise de distance embarrassée de certains Insoumis, comme Corbière, Garrido, Autain ou Ruffin, viendrait donc le temps de la contre-attaque dans le camp mélenchoniste ? On peut se le demander, à entendre le député LFI de l’Essonne Antoine Léaument. Invité chez Ruquier sur BFM TV, cet admirateur inconditionnel de Robespierre a dégainé l’arme dialectique fatale sur le registre de l'indignation : « Les islamistes et l’extrême droite, c’est les deux faces d’une même pièce qui cherche à diviser le peuple français. » L’extrême droite, on est bien d’accord, c’est le Rassemblement national et Reconquête, on ne va pas tourner autour du pot.


Une rengaine cent fois ressassée mais qui fait toujours son effet quand on n’a plus rien à dire ou qu'on veut faire diversion. Léaument précise sa pensée : « Leur but est de diviser le peuple par la religion. » Affirmation qui tombe comme le couperet de la guillotine, sans autre forme de procès, et qui mérite qu’on s’y arrête un peu. Est-ce bien le but, en effet, de l’extrême droite tout comme des islamistes de diviser le peuple par la religion ? On peut en douter.

L’extrême droite, semble-t-il, demande seulement que l’identité de la France soit respectée par les arrivants de fraiche date sur notre sol. Son but ? Que la France ne devienne pas un Liban bis en Europe, que l’unité des Français se fasse autour des racines de la France, qui plongent bien plus profond dans l’Histoire que les seules « valeurs de la République ». Tout le contraire de la division. On peut être contre cette vision assimilatrice, mais on ne peut pas dire qu'elle cherche la division du peuple. Au contraire. Quant aux islamistes, c’est très simple : leur but est de faire de la France une terre d’islam. Et pour atteindre ce but, tous les moyens sont bons, notamment la violence et le terrorisme. Oser, comme le fait Léaument, comparer extrême droite et islamistes en usant d’une rhétorique élimée relève presque du pathétique, pour ne pas dire du comique, si, derrière tout cela, il n’y avait pas les milliers de morts de l’islamisme à travers le monde, et plus particulièrement sur notre sol. Combien de World Trade Center par cette extrême droite, de Charlie Hebdo, de Bataclan, de bébés massacrés dans un village israélien par cette même extrême droite ?

Au fond, on en revient toujours au rapport de l’extrême gauche avec le réel. Pour justifier son existence, son combat, ses prises de position, il lui faut une extrême droite repoussoir et, tant qu’à faire – ce n’est pas dit mais l’idée y est dans la dialectique des deux faces de la même pièce -, coupable de crimes qu’elle n’a pas commis et qu’elle ne commettra évidemment jamais. En cela, Léaument est la digne - même si très médiocre - copie de Robespierre. Peu importe que la culpabilité de Louis XVI fût une réalité ou pas, le roi devait mourir pour que la Révolution s’accomplisse. Il n’y aurait même pas dû y avoir de procès ! Pour Léaument, l’extrême droite, c’est comme les islamistes. Il ne devrait même pas y avoir de débat là-dessus ! Pas certain que cette dialectique convainque grand monde.

7641 vues

25 octobre 2023 à 20:26

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

40 commentaires

  1. Un admirateur de Robespierre ,nous savons comment s’est terminé le régime de la Terreur révolutionnaire !

  2. Petit bras Léaument, Glucksmann affirmait que l’extrême droite tuait plus que l’islam.
    Un anti religion qui défend l’islam! Il faut consulter.

  3. 95% des députés LFI portent leur nullité et leur arrivisme sur leur visage !! et les écolos bidons aussi !! Quelle classe !! pourquoi un minimum d’instruction et de niveau d’études n’est il pas exigé ? il faut dire que le bac actuel est du niveau du BEPC des années 60 et le niveau des facs infiltrées par l’islamo gauchisme et le wokisme (profs et élèves)n’est guère brillant !! Le gouffre est béant devant nous et 40% de français s’en moquent, l’ultra consommation les loisirs , tousles plaisirs et le fric, voilà ce qui les motivent désormais. Payés à en faire le moins possible et aussi une désafection de nos racines car la génération des années 70, en grande partie, n’a pas tenu son rôle de transmission, et leurs enfants et petits enfants tél portable à la main, télé et ordi, après plus rien !!!

  4. La négation des réalités les plus visibles par ce « représentant du peuple » est ahurissante. Mais même à ce point d’outrance, les yeux du Français moyen s’ouvriront ils enfin sur ce qui l’attend si l’absence de l’État dans sa fonction première continue pendant encore longtemps <?

  5. J’ose dire que même les musulmans qui vivent calmement en France représentent un danger pour nous. Un jour, les extrémistes les contraindront à se retourner contre nous, sous peine de représailles. Et ils se soumettront. Et nous serons fichus, la France aussi.

    1. Malheureusement oui, nos amis musulmans, même si ils veulent (semblent) vivre leur religion calmement sont sous les contraintes et les menaces des radicalisés. Les extrémistes ont toujours pratiqué la terreurs, y compris sur les leurs. C’est dans leurs gènes, leurs méthodes barbares. Les derniers de ceux qui ont vécu la guerre d’Algérie peuvent parfaitement reconnaitre les prémices de ce qui menace la France. Ils ne reculent pas à contraindre les musulmans « tranquilles » contre les occidentaux. Et ils se soumettrons car les extrémistes menaceront de prendront leur familles en otage, de les tuer pour laisser croire que ce sont les autres les assassins. Vieilles méthodes éculées comme celles de se servir de femmes enfants vieillards comme bouclier….

      1.  » Les derniers de ceux qui ont vécu la guerre d’Algérie peuvent parfaitement reconnaitre les prémices de ce qui menace la France.  » J’en suis et je vous approuve à 100%. La barbarie de cette « culture » va au delà du terrorisme. Cette « culture » est restée au Moyen Age. Tuer, égorger, éventrer, mutiler, Il y avait Sartre pour justifier tout cela et Saint Germain des Prés se pâmait en dansant le rock dans des caves enfumées.

    2. Vous avez mille fois raison, l’islam n’est tenable que s’il demeure minoritaire et soumis ,cela est vérifiable dans l’histoire depuis la création de cette religion ,qui en fait est une idéologie aussi pernicieuse que le nazisme et le communisme .
      L’islam tolérant est ultra minoritaire ou inexistant ,nos dirigeants occidentaux ,et surtout les bonnes âmes, se trompent !

      1. L’Islam « tolérant » fonctionne toujours sous la domination de celui qui ne l’est pas. Islam = Soumission. Les tolerants sont soumis aux « puristes »

  6. L’extrême droite, c’est quoi au juste Monsieur Léaument ? C’est comme fasciste. Plus personne, et vous encore moins, ne sait vraiment de quoi il s’agit. Vous devriez en revanche savoir ce que sont les nazislamistes. Les atrocités commises par DAECH et le HAMAS sont des actes lâches et ignobles de pure barbarie qui vont bien au delà du terrorisme. Même les bêtes ne font pas ça. Ce sont des verset sataniques qui inspirent ces monstruosités à leurs auteurs.

  7. Tous les attentats qui ont ravagé la France depuis des dizaines d’années sont d’origine musulmane , plus de 250 morts et de 800 blessés depuis janvier 2015 en France dans des attentats musulmans , la religion musulmane est la première source des attentats dans le monde . Plus il y a de musulmans dans un pays et plus il y a des attentats , la France est le pays de l’UE qui a le plus de musulmans dans sa population , et on continue d’en accueillir des milliers avec l’immigration , c’est de la folie ,c’est du suicide .

    1. Nos dirigeants n’ont toujours pas compris que le but principal de l’islam est d’investir le plus de territoires en nombre de musulmans et de mosquées dans le monde, pour définir parcelle par parcelle une « terre d’islam » (incontestable…) C’est pourtant écrit dans le coran en toutes lettres. Mais nos grands dirigeants « laïques » n’ont certainement jamais considéré utile de lire les ouvrages religieux… et pourtant si l’état a été séparé des religions (catholique en particulier à l’époque), nos hommes politiques feraient bien d’observer que pour l’islam, religion, droits, lois, politique ne font qu’un en un seul livre : le coran. Pour un musulman, sa religion fait loi, au dessus de celles de la république française…

  8. A force de faire la courte échelle à l’islam , celle ci se chargera de remettre à sa place l’extrême gauche en la soumettant , cette religion …. ne supporte pas les mécréants .

  9. La génération des 20/40 ans devrait être très inquiète de notre situation , surtout en fonction d’une 5e colonne constituée par ce genre d’élu. Cette génération trop silencieuse et trop amorphe devrait penser à ses futures enfants et petits enfants …;

  10. Quand on consulte son CV on retrouve toutes les caractèristiques du parfait petit gauchiste éternel étudiant qui est passé directement de l’université à la politique et qui vous parle des fins de mois difficiles des français sans avoir jamais mis les pieds dans une entreprise à part celle de LFI ! Science po et Pantheon Sorbonne passages obligés du parfait gaucho formaté, un peu comme Mélenchon lui même .Le pire c’est que tout cela l’a été à travers nos impots que nous soyons d’affreux extrêmistes ou pas !

  11. À entendre cet individu, on se demande pourquoi des gens en France votent encore pour lui et ses semblables.

  12. un bouffon ne peut aller que chez Ruquier, ce qui est paradoxal c’est qu’ils soutiennent le hamas, et vont aux manifs islamistes, et qu’à la TV ils essaient de comparer avec la droite(ce qu’eux appellent l’extrème droite), discours pauvre, revendicatiosn encore plus pauvre, à tel point que lorsqu’ils proposent une motion de censure ils ne la vote pas, ou si peu pour changer tout ça, il faudra revenir à supprimer les parachutages aux élections législatives, léaument est de l’Indre, et comme on en veut pas chez nous on l’a parachuté dans l’Essonne, et combien d’autres aussi incompétent.

  13. « Pas certain que cette dialectique convainque grand monde. »

    Peut-être mais il y a encore des gens qui votent pour l’extrême gauche,

Les commentaires sont fermés.