Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, vers 1 h du matin, un Norvégien de 42 ans d’origine iranienne a fait feu dans la foule aux abords du London Pub, en pleine Oslo Pride. Deux personnes ont été tuées, vingt et une blessées. Rapidement arrêté, le tireur a revendiqué son geste comme un acte « terroriste islamique ».

La confirmation est venue des services norvégiens de renseignement intérieur (PST) qui ont dit le suivre « depuis 2015, en lien avec des inquiétudes sur sa radicalisation » et son appartenance « à un réseau islamiste extrémiste » (Europe 1 et AFP, 25 juin).

Cela, c’est une vérité bonne pour les Norvégiens, pas pour les gens de Mediapart. Ces fins limiers – dont le slogan est « le courage d’enquêter (sic), le devoir d’informer » – ont une autre analyse, exprimée dès le lendemain par Edwy Plenel sur son compte Twitter :

L’article de Mediapart vers lequel renvoie ce post est difficile à qualifier. Sidérant de malhonnêteté, il est fondé sur des amalgames scandaleux et des raccourcis qui n’ont d’autre raison d’être que la volonté d’imposer une idéologie. On nous explique ainsi que « c’est une fin de semaine noire pour les libertés » car « alors que la Cour suprême américaine a acté, vendredi, un retour en arrière sans précédent sur le droit à l’avortement aux États-Unis, un attentat anti-LGBT+ a été perpétré à Oslo, en Norvège, quelques heures plus tard ». Quel rapport ? Aucun, mais qu’importe.

Que le tireur soit un radicalisé sous surveillance des services antiterroristes n’intéresse pas la journaliste de Mediapart qui glisse sur le sujet. Ce qui la préoccupe, c’est la possible contagion : « L’attentat résonne ainsi douloureusement chez les militants et militantes des libertés, dans un contexte où l’extrême droite ne cesse de s'enraciner dans le paysage politique », écrit-elle. Et de citer Terrence Katchadourian, secrétaire général de Stop Homophobie, lequel « estime qu’un regain d’homophobie est en cours dans l’Hexagone depuis la Manif pour tous ». Et d’enchaîner : « Celui qui a tué est un inculte, mais à force d’entendre des Zemmour parler de “lobby gay”, d’“homosexualisation” de la société ou d’“identité de genre”, ça donne forcément des idées. »

Mediapart a dégoté un autre témoin de moralité, une nommée Mimosa, militante au pôle des luttes du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), qui « s’alarme elle aussi de la poussée de l’extrême droite » et livre cette fine analyse : « Quand on voit que 89 députés du Rassemblement national font leur entrée à l’ et vont avoir une tribune et des financements, oui, il y a des raisons d’être inquiets pour les droits des LGBT+. Ça, plus l’attentat, ça nous percute au fond de nous-mêmes. »

Même son de cloche d’une nommée Rachel, de l'association féministe, lesbienne, bi et trans FièrEs. Elle estime que « l'étau se resserre, car on évolue dans un climat où l'homophobie et les discours anti LGBT+, notamment vis-à-vis des personnes racisées, sont de plus en plus admis du fait de la montée de l'extrême droite ». Et l’on apprend incidemment que, pour la Marche des fiertés qui avait lieu samedi, certaines organisations « ont elles-mêmes pris contact avec les réseaux antifascistes par “vigilance“ ».

Nous, ce qui « nous percute au fond de nous-mêmes », pour reprendre l'expression de Mediapart, c’est le déni du réel au profit d’un travestissement scandaleux de la vérité : une fois de plus, c’est un islamiste qui a tiré dans la foule. Pas Marine Le Pen ni Éric Zemmour !

4044 vues

27 juin 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

9 commentaires

  1. Oui c’est bien un islamiste qui a tiré .Ce sont bien des islamistes qui sont responsables de nombreux morts au nom de leur dieu de barbares .Et n’oublions pas les règles mises en place Qatar pour la coupe du monde .Donc l’ennemi a éliminer ce sont bien ces islamistes responsables de tant de morts dans le monde , trop de morts au nom de cette religion .Et que font tous ces élus au sein de l’UE pour y mettre fin .RIEN.

  2. toujours pareil : la chasse aux sorcières … et des médias mainstream toujours aussi peu honnêtes.

  3. j’aimerais savoir qui, des islamistes et du RN est le plus homophobe? Statistiquement, dans les rangs du RN on trouve un certain nombre d’homos…qu’en est il chez les islamistes, où ce « péché » est puni de mort?

  4. Cette attitude de Mediapart semble vous surprendre ?
    Vous devriez pourtant savoir comment Mediapart informe ses lecteurs .

  5. Des amalgames invraisemblables et honteux …Jusqu’à quand allons nous supporter de telles calomnies ???

  6. La pollution -de l’eau notamment- qui a perturbé le système hormonal de beaucoup, me semble avoir perturbé aussi leur cerveau et annulé leur raisonnement en augmentant leur résonance aux stupidités de la renaissance et de ses dupes (euh … nupes)

  7. Mettre Mediapart et honnêteté dans la même phrase me porte à rire.
    Il suffit d’écouter E.Pleynel et ses discours haineux pour comprendre

  8. La gauche est (devenue ?) idiote. Et la droite ne sait pas en profiter : elle l’est donc encore plus ? Vite le RIC

  9. Voilà quelque chose de bien religieux. C’est marrant chez les gauchistes le besoin de manichéisme. Il y a les gentils, de gauche, et les méchants, de droite, évidemment. Enfin s’ils sont français. S’ils sont étrangers, là, par définition le pire des terroristes musulman est un ange. Le terrorisme en France est en gros 100% musulman, plus de 250 morts mais ça ne compte pas, continuons l’immigration massive. Quelle bande de golios.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter