Le gouvernement veut répartir les migrants en province : pour faire bonne figure aux Jeux olympiques ?

evacuation-d-un-camp-de-migrants-installe-sous-le-metro-aerien-pres-de-la-station-stalingrad-a-paris-le-2-mai-2016_5590543

Où ne va pas se nicher le principe d'égalité ? Il s'étend à tous les domaines, même les plus insolites. C'est ainsi que l'on apprend, dans 20 Minutes, que « l'État va ouvrir dix sas dans dix régions française » pour recevoir des migrants issus de campements parisiens et faciliter l'examen de leur situation administrative. D’une capacité de 50 places, chacun d'eux pourrait accueillir successivement jusqu’à 600 individus par mois, les entrants remplaçant des sortants qui seraient installés dans des communes.

Emmanuel Macron avait déjà plaidé pour une meilleure répartition des étrangers entrés sur le territoire, citant notamment « les espaces ruraux, qui eux sont en train de perdre leur population ». Il estime que « les conditions de leur accueil seront bien meilleures que si nous les mettons dans des zones qui sont déjà densément peuplées ». De plus, cet afflux de population permettrait d'éviter la fermeture de classes, « vraisemblablement des écoles et des collèges ». Croyez en sa bonne foi, chacun y trouvera son bénéfice, les migrants, les provinciaux, les Parisiens... et lui-même.

À y regarder de près, on s'aperçoit que le tableau n'est pas si idyllique. Ce « principe de justice territoriale » concernera, selon la direction générale des étrangers, toutes les préfectures de région de France métropolitaine, hormis l'Île-de-France, les Hauts-de-France et la Corse. Sans doute parce que les deux premières sont déjà bien pourvues et que l'on sait d'avance que la troisième y sera hostile. Il n'est pas prévu de demander l'avis des populations locales, qui ne peuvent, sans doute, que se réjouir de l'attention que leur porte l'État.

20 Minutes se demande s'il ne s'agirait pas plutôt de « "nettoyer" la capitale avant les JO de 2024 ». Les campements ou des hébergements précaires à Paris, ça ferait désordre alors qu'on doit recevoir des millions de touristes. C'est le grand nettoyage, dans tous les sens du terme. De nombreux hôtels accueillant des migrants ont décidé de se refaire une beauté. Sans compter que l'insécurité qui touche de nombreux habitants pourrait toucher aussi les visiteurs. Pas question de  leur donner cette vision de la France : il faut faire bonne impression.

On mesure l'hypocrisie d'un gouvernement qui veut faire croire qu'il règle le problème de l'immigration en le rendant moins visible dans la capitale. Répartir les immigrés sur tout le territoire ne fait que répartir le problème dans des régions qui ne le connaissaient pas ou qui étaient plus paisibles que les métropoles et leurs banlieues. À qui fera-t-on croire qu'en province, il sera plus facile d'examiner leur situation et de les renvoyer s'ils ne peuvent prétendre au droit d'asile ? Chacun sait qu'une fois déboutés, la plupart d'entre eux restent en France.

À peine annoncée, cette mesure suscite déjà des réactions. Ainsi, quatre députés RN de Vaucluse ont écrit, le 4 mars, à la préfète pour lui exprimer « [leur] opposition totale à ce qu’un de ces "sas" soit installé en Vaucluse », estimant que « l’immense majorité des citoyens du département partagent ce refus ». En revanche, selon 20 Minutes, les associations d'aide aux migrants s'inquiètent des conditions de ces « mises à l'abri », qui pourraient permettre de « renvoyer dans leurs pays plus discrètement des migrants qui n’ont pas le droit de séjourner en France ». Devinez qui représente le plus le sentiment général des Français.

Le gouvernement ne sait montrer que l'apparence de la fermeté, c'est une sorte de zombie inconsistant. À l'occasion des Jeux olympiques, il veut cacher aux touristes du monde entier le trop-plein de migrants, mais il se garde bien de mener une politique efficace pour en maîtriser le flux, encore moins pour l'inverser. Les migrants sont, pour Macron, les Français de demain. 

Philippe Kerlouan
Philippe Kerlouan
Chroniqueur à BV, écrivain, professeur en retraite

Vos commentaires

72 commentaires

  1. Repartir les migrants NON
    Les faire repartir OUI
    Voila le message à porter à la manif prévue samedi 11 mars à 11h à Belabre (Indre) ou le gouvernement projette d’installer un CADA.
    Vive le Berry et surtout vive la France

  2. Mettre les immigrants en campagne pour garder les écoles et collèges ouverts. Les espaces ruraux ont perdu leurs populations à cause de tous les présidents et gouvernements de drauche. Macron n’a pas honte en faisant de tels propositions. Le casseur des emplois, le roi des fermetures de grandes entreprises veut créer 10 SAS pour des étrangers alors que des milliers de SDF Français dorment dans les rues ou voitures sans rien manger. La priorité devrait être pour nos citoyens qui ont perdu des emplois à cause de très mauvaises politiques.
    C’est une honte pour sauver les jeux olympiques « Cérémonie d’Ouverture » Paris 2024 un président veut cacher la misère de ces pauvres migrants qui deviendront des esclaves des oligarques. Vraiment la politique est de plus en plus pourrie avec la Macronie. Nous devrions faire grève générale pour ces jeux.

  3. Ca ne sert à rien, dans le 93 il restera assez de racailles pour agresser, voler, violer , ce n’est pas quelques uns de plus ou de moins qui changeront quelque chose….

  4. Pour la première fois ce dimanche, le pape – soudainement mieux informé – a mis le doigt sur les coupables : les passeurs…..ce qui n’est pas le cas de ce gouvernement qui ne comprend rien de rien.

  5. Le dépeuplement des campagnes est dû en majeure partie au manque de travail. Autrefois les villageois cultivaient entre 15 à 25 hectares de terre en moyenne et toute la famille vivait plus ou moins chichement des récoltes, moissons et élevage. Avec l’industrialisation, les petits fermiers ont vendu leur terre, où ils travaillaient à certaines époques de l’année pratiquement jour et nuit pour ne rien gagner. Alors sont nées les grandes fermes c’est à dire la réunion de plusieurs fermes, pouvant aller jusqu’à 100, 200 voire 400 hectares, et les campagnes se sont dépeuplées. Leurs habitants sont allés en ville travailler chez Renault ou Peugeot etc.. car un seul exploitant pouvait remplacer 20 familles d’agriculteurs.
    Maintenant on veut repeupler ces campagnes avec des immigrés, les français ont dû quitter leur terre car ils étaient confrontés à l’impossibilité d’y vivre, mais les étrangers eux vont inventer quoi pour gagner leur vie. Mr le Président s’imagine que les migrants vont s’adapter mais s’adapter à quoi précisément… Ils s’adaptent principalement à recevoir des allocations pour subsister, mais ça ce n’est pas compatible avec la mentalité du paysan.

    • Comme il connaît très peu l’histoire du pays, Macron qui en a gardé une image d’Épinal, pense que les nouveaux arrivants vont travailler la terre avec de pioches et des pelles. Un peu comme les serfs au Moyen Âge.

    • Avec une différence très importante : les gens des campagnes n’avaient pas peur du travail ,ceux qu’on veut imposer dans les campagnes ne veulent pas et disent même refuser le travail ,c’est plus facile sans rien faire d’avoir la possibilité de retirer 40€/jour ,payés par nous , contribuables asphyxiés !

  6. La toute première chose à faire, et ce ne doit pas être bien difficile à condition de le vouloir, c’est de supprimer totalement et définitivement toute subvention publique (état, régions, départementale et urbaine) aux associations de passeurs, telles SOS Méditerranée et bien d’autres, qui repêchent à longueur d’année des migrants clandestins et injustifiés pour les amener dans nos ports au lieu de les débarquer là d’où ils viennent. Que celui qui se croit le président et ses spadassins sans foi ni loi sachent bien qu’à continuer leur laxisme comme ils le font, ils amèneront tôt ou tard une véritable guerre civile en France.

  7. ILS veulent cacher la Honte…Honte sur Eux….S’ils veulent les cacher, c’est que l’Immigration a été mal gérée…Voila ce qui arrive quand la France est gouvernée depuis l’extérieur de ses Frontières…Et ce qui me fait le plus grand mal c’est qu’en « même temps » ils ne cessent de faire la moral, de tout déconstruire….
    ILS devraient au contraire ne pas cacher toute cette misère, satisfait de leur Politique, servir de tous ces migrants pour placer les spectateurs(trices) dans les gradins, à l’entrée des Stades, délivrer des tickets, etc ! ! ! Bien heureux de montrer à Bruxelles et Washington que leur Macron a bien fait ce qu’ils voulaient….mais moi je reste bien caché, ne pas me faire hacker, survivre en fait…

  8. BLOQUEZ les navires humanitaires, empêchez les par tous les moyens de quitter les ports, prendre la mer. Ainsi les trafiquants ne pourront plus lâcher des migrants sur un rafiot puisqu’ils sauront qu’il n’y aura personne pour les récupérer.
    La deuxième chose à faire, saisir ou bloquer les comptes en banque de ces organisations.

  9. Hypocrisie la plus totale ! quand on voit dans quelles conditions ils sont accueillis et hébergés ! c’est une honte ! aidons les peuples à rester dans leurs pays d’origine ! et redonnons aux français le gout et le plaisir du travail et surtout du travail bien fait et justement rémunéré : enseignement , formations (surtout pas aux bons soins de pole emploi !)
    Et accueillons dignement ceux qui y sont obligés et qui prouvent pouvoir s’intégrer dignement, discrètement et respectueusement ! comme l’ont fait sans vague , tant d’autres européens, africains, asiatiques avec qui « il fait bon vivre en France » , de ces anciennes générations, nous en connaissons et avons tous dans nos entourages et nous nous apprécions mutuellement ! pourquoi vouloir tout déconstruire ? il y a tant et mieux à faire !! Reconquérons notre pays de France.
    Il y aurait encore tant à dire .. Bonne journée à tous et merci aux veilleurs et réveilleurs de nos consciences, comme Boulevard Voltaire .

    • Pour reconquérir la France, il faut nous débarrasser de Bruxelles et des politicards, qui depuis des décennies, trahissent notre pays.

  10. Attendez ces jeux olympiques à mon avis vont ressembler au même fiasco du stade de France parce que au vu de le situation du pays il y aura des tensions explosives

  11. Merci à BV de dénoncer ces honteuses manœuvres du gouvernement.Sera- ce suffisant pour éviter la submersion?

  12. L’État de Macron essaie de camoufler aux yeux de l’étranger une invasion africaine qu’il appelle de tous ses vœux, en la répandant dans tout le pays. Combien de temps les Français vont-ils pouvoir payer les allocs et les « pensions à vie » des immigrés ? lorsque l’État aura vidé leurs comptes en banque, leurs assurances vie, éjecté les propriétaires (rénovation énergétique) pour donner les appartements achetés à bas prix aux associations d’immigrés, aura dépossédé les citoyens de tous leurs biens, le coq Français se retrouvera déplumé, la France tiers mondisée sous la coupe du FMI. Exit l’argent gratuit ! Et si cette multitude de personnes, venue d’Afrique, n’a plus d’allocs, que vont-ils faire ? piller les maisons, voler le peu qui reste ?

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois