[PEOPLE] La vie paisible de Thierry Lhermitte

Thierry Lhermitte capture d'ecran

Dans le maelström d’informations spectaculaires qui nous parviennent via les tabloïds, il est parfois bon de s’apercevoir que certains people, comme on les appelle, ont une vie simple et heureuse. Ainsi de Thierry Lhermitte. Interrogé, dimanche 21 avril, par La Tribune du dimanche, le comédien de 71 ans, qui assure en ce moment la promotion du film N’avoue jamais, s’est confié sur sa famille et sur lui-même.

Pas passionné par les études, enfant turbulent au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine, il y a rencontré la bande du Splendid (Gérard Jugnot, Christian Clavier et Michel Blanc). On connaît la suite, tant l’acteur a traversé les époques. Gentil organisateur au physique de playboy dans Les Bronzés et Les Bronzés font du ski, il assure la permanence téléphonique de SOS Détresse Amitié dans Le père Noël est une ordure, joue un petit rôle de capitaine SS dans Papy fait de la résistance puis incarne l’excellent Bernard Brochant dans Le Dîner de cons. Il est aussi le complice de Philippe Noiret sur la butte Montmartre dans Les Ripoux, l’agent secret de La Totale, le présentateur à succès de Nuit d’ivresse

Un élève français

Tout ce succès aurait pu lui monter à la tête. Thierry Lhermitte est l’un de nos acteurs comiques (mais pas seulement) les plus connus. Il a même incarné un ministre des Affaires étrangères très inspiré de Dominique de Villepin dans Quai d’Orsay. Et pourtant, l’acteur, dans l’interview qu’il accorde à nos confrères, se montre admirablement banal. Pas fait pour l’école, constatant que ses trois enfants non plus, Thierry Lhermitte se révèle en père affectueux et attentif, livrant au passage une intéressante réflexion sur le système scolaire à la française : « Je regrette aujourd’hui d’avoir été ce gamin qui ne s’intéressait à rien. Partout où j’étais, je voulais être ailleurs. Je ne savais pas où, mais juste ailleurs. Mes parents étaient désespérés. Il y a des milliers de gamins qui n’ont aucun intérêt pour les études et, tout à coup, deviennent excellents dans un domaine parce qu’ils y trouvent de l’intérêt. Ce fut mon cas. » Eh oui, en France, c’est taille unique. Le lit de Procuste de l’Éducation nationale formate des citoyens mais ne rend pas les enfants heureux.

Du coup, pour ses enfants, c’est pareil : « Je dois avouer que les études ne sont pas vraiment leur truc non plus. Nous, les parents, commettons l’erreur d’espérer que nos enfants réussiront là où on a échoué, mais c’est souvent une désillusion. J’ai fini par accepter qu’ils ne partagent pas mes ambitions pour eux. L’important, c’est qu’ils soient heureux. » On ne peut pas mieux dire, et les parents savent tous que leurs enfants ne sont pas vraiment à eux, qu’ils n’en sont que temporairement les tuteurs, sous le regard de Dieu. Évidemment, Lhermitte, qui a dit ailleurs qu’il était agnostique, ne va pas jusque-là, mais tout de même, une telle sagesse est assez rare. Une telle pudeur, dans un monde médiatique qui valorise l’exposition à outrance de la vie privée des stars, ne l’est pas moins.

Marié depuis près de cinquante ans à la même femme, père de trois enfants qu’il veut rendre heureux… Finalement, sans le savoir, Thierry Lhermitte semble incarner assez bien, non pas un rôle cette fois, mais une citation, de Chesterton en l’occurrence : « Ce qu’il y a de plus extraordinaire dans ce monde, c’est un homme ordinaire et une femme ordinaire et leurs enfants ordinaires. » L’actualité des people, c’est parfois, aussi, une paisible et sereine exemplarité. Tout simplement. Chapeau, l’artiste !

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

19 commentaires

  1. Et pourtant Thierry Lhermitte restera pour de nombreux boomers le jeune GO du Club Med des Bronzés qui pesait à leur insu ses conquêtes de la nuit précédentes faisant se tordre de rire toute une génération avant l’esprit woke….et la morale pisse vinaigre…..

  2. J’avait oublier le principal M.Lhermitte encore que de merveilleux films dont vous éte un comédien formidable pour nous faire rire dans vos nombreux films,Merci.

  3. Bravo M.Thierry Lhermitte pour votre déclaration de vous et de vos enfants,sans étre des Bac +5 ont peut étre intelligent et étre des enfants bien élevé et faire une trés belle réusite dans la vie,encore Bravo.

  4. Et surtout il ne fait pas la morale aux autres, de gauche ou pas, il est acteur et pas homme politique. C’est tout ce que l’on demande à un artiste de cinéma.

  5. Le déclin de la France se vérifie dans tout les domaines, fini les grands filmes comparables comme ceux dont ce grand acteurs qu’est Thierry Lhermitte. Nous avons plus que des acteurs pas mauvais mais plus de vraiment bon comme furent les Jean Gabin ou Louis Defunes, Bourvil, Belmondo entre autres mais encore J Reno sans surtout oublier Gérard Depardieu pour qui les médiats feraient mieux de se calmer en cherchant les mauvais ailleurs.

  6. Admirablement dit, mais n’avons nous pas pour nos petits l’espoir qu’ils se montrent meilleurs que leurs parents ?

    • Expérience faites , je pense que nous ne devons pas faire trop de plans sur la comète avec nos enfants . J’espérais pour la mienne qui présentait d’excellentes dispositions dès le plus jeune âge , sachant lire très tôt ,un avenir de diplomée ou d’intello , il n’en fut rien ,mais ce qui ne faisait pas d’elle quelqu’un d’inintelligent. Elle a préféré le monde du travail à celui des études et je crois que lorsque l’on a trop d’ambition pour son enfant cela peut se révéler néfaste pour celui-ci quand il ne satisfait pas exactement aux espoirs de ses parents et à la finale vous fait passer à côté de l’essentiel qui est d’aimer son enfant tel qu’il est ! il faut profiter des instants de bonheurs simples avec ses enfants cela ne dure pas toujours !

  7. Bien! quand je pense que j’ai joué avec lui sur la plage du Pila quand nous étions enfants !

  8. Je l’ai jamais entendu faire la leçon, à peine dans ses rôles (cahier des charges oblige probablement) et rien d’exagér,é comparés à énormément d’autres (balasko, corine masiero, michel cyme, le film alex et hugo, etc) !

  9. Un monsieur tout- le-monde hors du commun ! Quel plaisir de le voir et le revoir cent fois, mille fois, dans les films cités.

  10. En effet « chapeau l’artiste  » qui n’a nul besoin de la presse à scandale pour vivre sa vie simple et tranquille . Comme quoi quand on a du talent … .

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois