[PEOPLE] Grand soulagement chez les pipoles : on ne touchera pas au grisbi

@Georges Biard/Wikimedia commons
@Georges Biard/Wikimedia commons

Le 21 juin dernier, jour où la Fête de la musique éclipse le solstice, 500 gloires signaient, sur le site des Inrocks, une tribune pour appeler à faire barrage « à l’extrême droite ». En tête, Clara Luciani, Eddy de Pretto, le groupe Shaka Ponk, Miossec et tout ce que le pays compte de stars, starlettes, musicos, rappeurs, rappeux, gratouilleux et autres pousseurs de chansonnette. La France qui se prend pour LA culture était en émoi : le danger rôdait, les nazis comme les loups, ouh ouh, s’apprêtaient à envahir Paris.

N'écoutant que leur courage, tous ont fait barrage au RN de leurs petits bras musclés : No pasaran ! « Le monde des arts et de la culture est en prise directe avec la société et ses évolutions. Il existe par la rencontre de l'autre, la découverte de ses différences, l'expression de l'intime, dans le respect des identités et de la diversité », écrivaient-ils. Et d’ajouter : « Il participe à la construction collective d'un avenir durable, vivable, désirable, plus juste (sic). Autant de notions incompatibles avec les idées de l'extrême droite. » Affirmations gratuites qu’il n’est pas besoin de justifier, puisque c’est pour la bonne cause.

Ils font éclater leur joie

Efficace barrage puisque, de fait, No pasaran pour cette fois encore. Reste, toutefois, que le parti honni est – seul de son espèce – champion en voix et en sièges. Mais qu’importe pour tous ceux-là qui ne voient pas plus loin que le bout de leur micro : le danger, pour l’heure, est écarté. Bardella, demain, ne touchera pas au grisbi. Ils pourront tendre la main comme hier, et même plus encore, puisque Mélenchon a « sauvé la République » ; c’est lui qui l’a dit.

Alors, ils exultent, nos pipoles, font éclater leur joie. Ce lundi, alors que la Bourse se stabilise – eh oui, Mélenchon aux affaires, ça arrange les financiers ! –, ça publie à tout va. Sonia Rolland, l’ex-Miss France reconvertie dans le cinéma, s’exalte sur Instagram : « Salut, shallom, salam… vive la France ! Fière de nous, de notre mobilisation ! À vous de jouer, les élus ! Le seum est grand, le chantier l’est d’autant ! À nous de rester vigilants ! » (Précision : seum vient de l’arabe semm et signifie « venin ». C’est du parler jeune.)

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sonia Rolland (@soniarolland)

 

Touchant de niaiserie

Le visage inondé de son sourire démesuré, Clara Luciani a aussi partagé son bonheur sur les réseaux : « Trop fière d’être française ce soir ! » Et, comme sa copine Sonia, a publié aussi les messages peu amènes qu’elle a reçus. Pourtant, elle dégouline d’amour, la Carla : « Je suis trop heureuse, je ne suis qu'amour. Je vous aime tous. Et ceux qui m'insultent je ne vous aime pas beaucoup mais je vous pardonne. Vous devez être très malheureux et suis désolée pour vous. » C’est si touchant de niaiserie…

Benjamin Biolay va, lui aussi, se reposer, maintenant que le danger s’éloigne. Et puis Sophie Marceau, ce génie du christianisme, et puis Judith Godrèche, au comble de la félicité : « Il reste encore un nous!!!!!!! » La comédienne Andréa Bescond est, elle aussi, dégoulinante de gratitude : « Vive la France !!! Vive l'amour. Merci. »

Comme c’est émouvant, tout cet amour qui nous tombe dessus. Qu’elle est belle, cette génération qui distribue des bisous ! Reste qu’on comprend leur joie, leur soulagement surtout. Ils vont pouvoir continuer à conchier le public qui vote mal, ces dix millions de pauvres crétins sans dents auxquels ils font les poches pour s’offrir la vie rêvée des stars du show-biz. Cela, au nom de « l’exception culturelle », bien sûr, cette originalité française qui fait qu’on peut vivre grassement de la subvention publique sans avoir à se soucier de plaire au public, ce ramassis de bouseux qui n’entendent rien au talent.

Marie Delarue
Marie Delarue
Journaliste à BV, artiste

Vos commentaires

109 commentaires

  1. Les « pipoles » méprisent les gens qui votent RN. Alors faites comme moi, n’ écoutez plus leur musique, n’allez plus voir leurs spectacles. Quand onze millions de personnes les boycotterons et qu’ils seront touchés au portefeuille, ils réfléchirons avant de l’ouvrir.

  2. Quelques mots à Clara Luciani « Vous devez être très malheureux et suis désolée pour vous. ». Vous semblez considérer que votre opinion peut nous intéresser. Je dois vous avouer que je considère votre monde tout autant que celui des fonctionnaires. Des êtres qui participent à la vie de la société comme peut l’être mon coiffeur. Nous ne sommes pas malheureux car conscients que ces évolutions sont les effets du comportement des français dont vous êtes. Si vous êtes fière des résultats de cette élection, vous en avez la juste jouissance à hauteur de la qualité de votre appréciation. Votre position est loin d’être retenue par les plus avisés. La France devient ingouvernable. Si vous pensez que c’est un succès à vous en réjouir, votre jugement de valeurs est à reconsidérer.

  3. Grandes âmes du show-bizz, vous qui entendez nous distiller des leçons de morale, mais qu’attendez vous pour mettre la main au porte-feuille pour rembourser la dette abyssale que vos copains creuse, qu’attendez vous pour accueillir chez vous ces immigrés que nos impôts nourrissent, qu’attendez vous pour aider les petits artisans qui vont mettre la clef sous la porte par l’ineptie des mesures du NFP, qu’attendez vous pour assurer la sécurité des millions de françaises qui ne peuvent plus sortir, etc…..

  4. Au fait, elle en pense quoi la Sophie Maupu, dite Marceau car ça fait plus classe, d’avoir été choisie par Mel Gibson dans Braveheart ? Elle n’a pas craché sur le fait de jouer dans le film d’un célèbre acteur et réalisateur hollywoodien. Lui qu’on taxait de catho-tradi (il a construit sur son domaine une chapelle dédiée à la célébration de la messe de Saint Pie V) de négationniste, révisionniste et autres qualificatifs. Là, bizarrement, elle s’est montrée amnésique !!
    Forcément, le cachet conséquent était au rendez-vous !!
    Ces « artistes » donneurs de leçons me dégoûtent !!

  5. Ils vivent grâce aux subventions mais surtout à leur public. Alors boycottons les. Au lieu d’aller à leur spectacle restons dans la vraie vie avec des personnes vraies. Une balade en montagne, à l’océan, en campagne, avec nos proches, nos amis, et laissons tout ce petit monde se vautrer dans sa suffisance et son mépris. Ils ont plus besoin de nous que nous d’eux.

  6. Un soulagement qui sera forcément de courte durée pour ces pauvres exaltés car avec le programme de l’extrême gauche, ça finira comme dans l’histoire de la Cigale et la fourmi, « vous chantiez ? j’en suis fort aise. Eh bien, dansez maintenant ! « 

  7. Tous ces « artistes » bunkérisés dans leurs splendides villas, dans leurs quartiers cossus ou, pour nombre d’entre eux, expatriés pour ne pas payer d’impôts en France: que connaissent-ils du quotidien de Monsieur et Madame Tout le Monde? Leurs fins de mois ne commencent certainement pas le 5 et ils ne craignent pas de se faire attaquer dans le métro pour un regard mal interprété ou une jupe trop courte. Ces hypocrites de première qui bénéficient de la préférence nationale grâce à « l’exception culturelle française » et qui honnissent J. Bardella qui veut durcir les lois sur l’immigration/la naturalisation. Qu’ils gardent leurs petits privilèges et qu’ils restent entre eux. Le vent finira bien par tourner…

  8. Une fois encore tous ces moralisateurs : « artistes », journaleux, magistrats, syndicalistes, sportifs, politiciens « has been » et autres « people » commencent à nous les briser menues avec leur pseudo bonne conscience et leurs leçons de morale ! Il surfent sur et utilisent les médias complaisants noyautés par leurs amis et constituent ainsi de puissants lobbies néfastes et nuisibles mais qui dominent le fameux Paysage Audiovisuel Français (PAF) leur offrant une visibilité permettant d’influencer les gogos ! C’est une arme très efficace ! Nous l’avons observé (et subi) ce dernier week-end ! Ce sera très difficile mais un jour cela changera !

  9. Allez donc voir les villas de ces « stars » et animateurs de télé et autres…La plupart sont à l’étranger et à des prix… »Pas folle la guêpe ». Ils savent mettre leur argent où il faut et nous, on va nous faire les fonds de poches pour continuer à les payer. Mais pourquoi y a-t’il eu une révolution en 1789?…

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois