Partout, c’est la foire aux idées pour conduire le troupeau au vaccinodrome !

fusil

Au 1er juin, 56,7 % des Israéliens étaient « complètement vaccinés » et, dans ce pays merveilleux, la vie a repris comme avant. L’immunité collective est atteinte, c’est la fête !

Ce vendredi 4 juin, notre CovidTracker est heureux d’annoncer que 39,73 % des Français ont reçu au moins une dose de vaccin et 19,03 % ont reçu toutes les doses requises. Il reste donc « à vacciner au moins 20,27 % des Français avant d'atteindre un taux de vaccination de 60 % ». Une petite ligne en dessous du graphique nous informe néanmoins qu’« un taux de vaccination de 60 % ne permet pas nécessairement d'atteindre une immunité collective ».

Pas nécessairement. Peut-être. Ce qui est bon chez Netanyahou ne l’est pas chez nous. On n’est pas sûr et dans le doute, hein... Le vaccin, « ça évite les formes graves », voilà l’argument massue.

Je me permettrai, toutefois, de faire ici un rappel des chiffres communiqués par Santé publique France suite à une enquête réalisée sur 87.800 personnes hospitalisées pour cause de Covid-19. Il apparaît que les plus exposées à un risque réel d’hospitalisation et de décès par Covid sont celles atteintes – par ordre décroissant, de 23 fois à 6 fois plus de risques – de trisomie 21, retard mental, mucoviscidose, insuffisance rénale chronique terminale sous dialyse, cancer actif du poumon, transplantation rénale, transplantation du poumon.

Problème : les États ont et vont dépenser des fortunes pour payer les millions de doses commandées aux labos. Il ne faudrait pas que le citoyen moyen puisse imaginer qu’on a mis l’économie mondiale à l’arrêt pour des clopinettes. Faut entretenir la peur pour liquider les stocks, alors on commence à dire que deux doses ne suffiront pas, que trois c’est peut-être encore un peu juste. Et puis on offre des hochets, des gadgets…

C’est la foire aux idées pour conduire le troupeau au vaccinodrome.

En Serbie, le président Vučić a promis 3.000 dinars aux vaccinés, soit environ 25 euros. En Israël, on fournit bière, pizza ou fallafels. En Inde, le quotidien The Industan Times rapporte que les orfèvres de Rajkot, dans l’État du Gujarat, offrent aux femmes un piercing nasal en or ; pour les homme, c’est un mixeur. Dans les quartiers nord de New Delhi, une réduction d’impôts de 5 %, et ailleurs dans le pays, on offre nourriture ou réduction sur les réparations automobiles.

La Chine n’est pas en reste et le South China Morning Post rapporte qu’une banlieue de Pékin offre deux boîtes d’œufs ; ailleurs, ce sont des bons d’achat ou un poulet, des fruits, des légumes, du tissu ou même un ticket d’entrée pour visiter le Temple des Lamas à Pékin. En Russie, on a droit à une glace, et dans les Émirats arabes unis, c’est 10 % de réduction au restaurant pour une dose de vaccin, 20 % pour deux doses.

Évidemment, les champions toutes catégories sont les États-Unis. Dans le New Jersey, le gouverneur offre une bière à tous les vaccinés majeurs. Pour ceux qui préfèrent les pâtisseries, la chaîne Krispy Kreme s’est engagée à offrir un beignet par jour à toutes les personnes vaccinées, jusqu’à la fin de l’année ! L’opération a démarré le 22 mars. La première semaine, Krispy Kreme avait déjà distribué 125.000 donuts. Tout ça va faire de bons obèses, c’est le Covid qui va se régaler !

Un dispensaire du Michigan attire le chaland avec un joint pré-roulé pour les vaccinés de 21 ans ou plus et la palme d’or revient à la Virginie-Occidentale et sa super tombola vaccinale : on y gagnera non seulement de gros chèques mais aussi des fusils de chasse et des carabines « personnalisés ». Tirage le 20 juin, jour de la fête des Pères.

En France, ni remises ni gadgets officiels mais des initiatives culturelles au gré des municipalités.

Marie Delarue
Marie Delarue
Journaliste à BV, artiste

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois