Opération « Castor » : faire barrage à l’extrême droite… jusque dans le métro

Votre texte de paragraphe

Comme nous le savons tous, le métro parisien est une vraie partie de plaisir à toute heure de la journée. On y croise des dealers, des pigeons, de charmantes odeurs et des affiches publicitaires toutes plus grandes les unes que les autres. Et quelles affiches !

Un matin comme un autre, quel plaisir ai-je eu, en montant dans la ligne 10, de voir devant moi une affiche intitulée « Opération Castor ». Mes yeux tombent alors sur cette phrase juste en dessous : « L’amour + fort que le R.haine ». S’ensuivent les #barrage30juin et #zeroabsention. En dessous, un castor, sans doute en rapport avec le barrage, qui s’appuie sur un sablier à l’intérieur d’un cercle. Créé en 2011 par un artiste londonien, ce symbole est celui de l’extinction, car il montre que le temps presse, sur Terre, pour empêcher les espèces de disparaître à cause du changement climatique. Que conclure ? Que la droite est en voie d’extinction ? Ou la gauche ? Ou les castors ?

Cette affiche a été installée avec l’accord de la régie publicitaire Mediatransports en charge des publicités du métro parisien. Contactée par BV, la régie n’a pas souhaité nous répondre.

Mediatransports, RATP = neutralité ?

En avril 2015, la RATP s’oppose à ce que la mention « pour les chrétiens d’Orient » apparaisse sur l’affiche publicitaire qui fait la promotion du concert des « Prêtres », en soutien aux chrétiens d’Orient. La RATP donne comme raison le principe de laïcité rappelé dans leur communiqué : « Toute publicité présentant un caractère politique ou confessionnel, conformément à l'obligation de neutralité du service public, est prohibée. » La RATP propose alors une alternative : d’inscrire sur l’affiche en question « L'Œuvre d’Orient » pour remplacer cette mention de « chrétiens ».

Principe de laïcité, disait-on ? En 2014, une publicité pour un forfait téléphonique, affichée en grand sur les quais du métro parisien, montrait une femme voilée déclarant : « Je peux gassar sans compter », c’est-à-dire « Je peux parler sans compter ». Comme l’écrit le journal Marianne, « la RATP accepte la retape du voile ».

Plus tard, dans un communiqué du 3 janvier 2021, Mediatransports revient sur une polémique après la campagne publicitaire commandée, en décembre 2020, par l’association Alliance VITA. Sur ces affiches, des phrases comme « La société progressera à condition de respecter la paternité » ou bien « à condition de respecter le handicap ». Mediatransports explique une fin d’année chargée, et pour cause : ils n’ont pas bien vérifié les affiches. Ces deux visuels d’Alliance VITA sont alors considérés comme « des messages militants excédant le principe de neutralité qui s’impose dans les transports publics ».

Cette affiche « Opération Castor » appelant à faire barrage au Rassemblement national n’a, visiblement, aucun caractère politique, ni pour Mediatransports ni pour la RATP. On peut se poser la question : une affiche appelant à faire barrage au nouveau « Front populaire », le 30 juin prochain, est-elle envisageable ? Question à poser à l'ancien Premier ministre Jean Castex, actuellement président de la RATP. La neutralité des services publics excelle, comme toujours.

@siduzl 30 juin, 7 juillet votons pour réunir NOTRE France #siduzl #coucoulespetitscastors #barrage #france #macron @La Mère Castor ♬ original sound - Sid ‍

Inès Chopard
Inès Chopard
Journaliste stagiaire à BV, étudiante en journalisme

Vos commentaires

23 commentaires

  1. Et si lesdites affiches sont taguées ou recouvertes d’auto-collants pro RN, la RATP ira-t-elle porter plainte ???

  2. Cela doit rappeler qu’en cas de victoire du R.N. et de ses alliés en juillet, la France-qui-travaille-à-l’abri-de-ses-privilèges-syndicaux (Ratp, Sncf, contrôleurs du ciel, etc.) va bloquer le pays. Bref, j’attends les J.O. avec impatience ! La seule bonne chose serait que France Inter aussi se mette en grève…

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois