Contrôlés par ceux qui ont fait du secret un outil initiatique afin de dérouler leurs programmes de mort et de complots permanents, les média officiels jettent leurs dernières forces pour réécrire la Révolution française en la purifiant de ses crimes odieux. Les « mainstream » relayent la propagande officielle pendant que le Puy du Fou attire toujours plus de chercheurs de la vérité. La Rébellion cachée, film récent sur le , a dû être tourné à l’étranger ! Il est aujourd’hui traduit et diffusé en France. Le 13 août dernier, le cardinal Robert Sarah a prononcé en Vendée une homélie qui fera date dans l’Histoire. Une fois de plus, les grands médias n’ont pas fait leur devoir d’information. Il est évidemment souhaitable de lire en entier ce texte pour comprendre comment le passage du génocide caché au mémoricide délibéré pourrait bien nous sortir de notre léthargie chronique et peut-être de l’impasse dans laquelle se trouve notre belle nation.

D’abord, les faits.
 

Quand la Révolution voulut priver les Vendéens et leurs prêtres, tout un peuple s’est levé. Face aux canons, ces pauvres n’avaient que leurs bâtons ! Face à la haine des colonnes terroristes, ils n’avaient que leur chapelet, leur prière et le Sacré-Cœur cousu sur leur poitrine !

Face au déferlement planifié et méthodique de la Terreur, les Vendéens savaient bien qu’ils seraient écrasés. Ils ont pourtant offert leur sacrifice au Seigneur en chantant. Ils ont été cette brise légère, brise en apparence balayée par la puissante tempête des colonnes infernales. Mais Dieu était là. Sa puissance s’est révélée dans leur faiblesse !

Ensuite, le cri de celui qui voit, avec discernement, la liberté de croire s’évanouir peu à peu dans le marécage du relativisme et de ses dérivés et qui appelle avec courage à se relever :

Qui donc se lèvera aujourd’hui pour Dieu ? Qui osera affronter les persécuteurs modernes de l’Église ? Qui aura le courage de se lever sans autres armes que le chapelet et le Sacré-Cœur, pour affronter les colonnes de la mort de notre temps que sont le relativisme, l’indifférentisme et le mépris de Dieu ? Qui dira au monde que la seule liberté qui vaille la peine qu’on meure pour elle est la liberté de croire ?

La cardinal Sarah rappelle ensuite comment le et les crimes commis de nos jours dans le monde envers les chrétiens donnent à tous ces martyrs de la foi une fécondité puissante, semence de courage et d’espérance :

Mes frères, comme nos frères vendéens d’autrefois, nous sommes aujourd’hui appelés au témoignage, c’est-à-dire au martyre ! Aujourd’hui en Orient, au Pakistan, en Afrique, nos frères chrétiens meurent pour leur foi, écrasés par les colonnes de l’islamisme persécuteur.

Et toi, Peuple de France, toi, Peuple de Vendée, quand donc te lèveras-tu avec les armes pacifiques de la prière et de la charité pour défendre la foi ? Mes amis, le sang des martyrs coule dans vos veines, soyez-y fidèles ! Nous sommes tous spirituellement des fils de la Vendée martyre !

Après avoir rappelé aussi le rôle qu’ont joué les missionnaires vendéens en Afrique, le cardinal Sarah revient sur les fondamentaux de la foi : prière et adoration, amour du sacerdoce, pardon et miséricorde. Enfin, le cardinal nomme les principaux poisons du processus d’extermination de la famille promus par les adeptes de la révolution et adversaires de la vie :

Aujourd’hui encore, plus que jamais peut-être, les idéologues de la révolution veulent anéantir le lieu naturel du don de soi, de la générosité joyeuse et de l’amour. Je veux parler de la famille ! L’idéologie du genre, le mépris de la fécondité et de la fidélité sont les nouveaux slogans de cette révolution. Les familles sont devenues comme autant de Vendées à exterminer. On planifie méthodiquement leur disparition, comme autrefois celle de la Vendée. Ces nouveaux révolutionnaires s’inquiètent devant la générosité des familles nombreuses. Ils raillent les familles chrétiennes, car elles incarnent tout ce qu’ils haïssent. Ils sont prêts à lancer sur l’Afrique de nouvelles colonnes infernales pour faire pression sur les familles et imposer stérilisation, avortement et contraception. L’Afrique, comme la Vendée, résistera ! Partout les familles chrétiennes doivent être les joyeux fers de lance d’une révolte contre cette nouvelle dictature de l’égoïsme !

Le mot de la fin du cardinal Robert Sarah. Sans commentaires.

C’est désormais dans le cœur de chaque famille, de chaque chrétien, de tout homme de bonne volonté, que doit se lever une Vendée intérieure ! Tout chrétien est spirituellement un Vendéen ! Ne laissons pas étouffer en nous le don généreux et gratuit. Sachons comme les martyrs de Vendée puiser ce don à sa source : dans le Cœur de Jésus. Prions pour qu’une puissante et joyeuse Vendée intérieure se lève dans l’Église et dans le monde ! Amen !

427 vues

22 août 2017

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.