Ce matin, trois conseillères régionales du groupe Front national d'Île-de-France ont annoncé qu'elles quittaient le parti de Marine Le Pen. Le président du groupe, Wallerand de Saint-Just, réagit au micro de Boulevard Voltaire.

"Trois conseillers “philippotistes” sont partis il y a quelque temps parce que nous étions “trop à droite” pour eux, ces nouveaux départs seraient dus au fait que nous sommes “trop à gauche”, cela prouve que nous sommes dans le vrai, dans l'équilibre.
Ce sont des événements extrêmement regrettables, ces personnes devraient démissionner de leur poste pour laisser leur place à un membre du Front national.
Cependant, un certain nombre d'élus sont susceptibles de changer d'avis, notre porte leur reste ouverte."

5 décembre 2017

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.