La sénatrice , membre de la commission des finances, persiste dans sa lutte contre la fraude aux prestations sociales, en particulier vis-à-vis des étrangers et des doubles nationaux. Elle veut davantage sécuriser l’attribution de ces prestations en demandant des contrôles accrus, notamment des « preuves d’existence » des bénéficiaires.

13 décembre 2019

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

À lire aussi

Nathalie Goulet : « La fraude sociale n’est pas une fraude de pauvre, c’est une fraude organisée »

« Quand on cherche, on trouve », souligne la sénatrice (UDI) de l’Orne, dont la prop…