Le mercredi 2 juin, en pleine journée, un groupe de quatre ou cinq individus a tenté de s’introduire au sein du lycée de La Martinière-Diderot, situé dans le Ier arrondissement de .

 

Punir la lycéenne qui « entretiendrait une relation avec un garçon non musulman »

Selon les informations de Lyon Mag, ces personnes seraient venues récupérer une jeune élève contre son gré. En effet, la lycéenne de musulmane « entretiendrait une relation avec un garçon non musulman », un fait que certains membres de sa communauté de Vénissieux veulent punir. Ils ont été stoppés grâce à l’intervention des « personnels de l’établissement » qui les « ont empêché(s) […] de pénétrer dans l’enceinte du lycée ».

Les familles des deux lycéens sont pourtant d’accord sur cette relation, ce qui n’a pas empêché cette bande agressive de s’en prendre à la jeune fille mais également à sa .

 

Quatre agents de sécurités déployés en urgence devant le lycée

Le lycée a dû mettre en place en urgence une équipe de quatre agents de pour protéger la victime dans l’établissement et éviter toute intrusion punitive. La victime a porté plainte et est maintenant en lieu sûr, en dehors de son domicile.

 

, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, s’est rendu sur place, le 3 juin. « Ce qui se passe là est extrêmement grave. On a affaire à des manœuvres d’intimidation qui sont portées par des groupuscules, animés par la volonté d’imposer leur clé de lecture islamiste à notre et dans un cas de figure qu’on ne peut pas laisser passer », a-t-il réagi.

4 juin 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

18 tombes saccagées et des croix de fonte volées dans le cimetière de Genêts (Manche)

Un pillage qui pourrait être motivé par la récupération de la fonte pour la revendre comme…