Moins de deux semaines après le drame de la gare du Nord, le criminologue bien connu des lecteurs de BV, , dresse un bilan alarmant et sans concession sur l’ensauvagement de la France : « Sous M. Macron, l'État-nation ne fait pas son job. Un jour, il est possible que les gens s'enragent de cette situation et ne le supportent plus. » Derrière la situation catastrophique, le spécialiste de la sécurité intérieure esquisse aussi une ligne de conduite pour sortir notre pays de ce marasme.

16294 vues

21 janvier 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

40 commentaires

  1. Pour sortir de cette situation, il n’y a qu’une solution: ce que propose Éric Zemmour, un grand remigrement de tous ces illégaux (hommes, femmes et enfants (seuls ou accompagnés)). Remettre en place les frontières pour filtrer les migrants et bloquer leur entrée. Les OQTF, les mettre dans une enceinte fermée et gardée, sitôt que le nombre vous convient, les expulser de force. Il est possible que les français ne supportent plus cette invasion et qu’il y ait des actions punitives de leur part, des actions isolées. Avez-vous besoin d’exemples de la traque des chrétiens d’Orient, parce c’est ce qui risque d’arriver si la France devient islamiste un jour prochain.

  2. Les OQTF qui refusent de partir devraient être internés jusqu’au moment où ils acceptent d’ y rtourner .

    1. Concernant les OQTF, décision prise à l’encontre des NUISIBLES, elle devrait être modifiée quand on sait que ça sous-entend qu’ils doivent s’en aller quand ils veulent….cet à dire JAMAIS puisqu’aucun contrôle n’est fait à la suite de cette décision. Ce qui aurait plus de panache et d’autorité, « vous serez en PRISON jusqu’au prochain AVION en partance pour VOTRE PAYS ». Normal, il faut grouper les EXPULSIONS pour que ça nous revienne moins cher…… Ainsi ces individus ne seraient pas tentés de commettre d’autres horreurs en attendant leur expulsion manu-militari.

  3. Mais tout cela est prévu par notre hymne national « aux armes citoyens… » et notre code pénal : la légitime défense dont il faudrait supprimer les possibilités d’interprétation par nos « magistrats » appliquant la « harangue de Baudot ». L’armée de conscription s’inscrit dans nos traditions, il faut persévérer !!!

Les commentaires sont fermés.