Où les ministres vont-ils partir en vacances ? Peut-être sous l’effet d’une pénurie de sujets, le magazine Le Point a décidé que la question turlupinait les Français.

Pour mettre fin à leurs tourments, l’hebdomadaire s’empresse de dresser la liste des lieux de villégiature. Il y a urgence. Des familles n’en dormaient plus. Pour les perfectionnistes, l’auteur de l’article indique que Le Parisien a les adresses exactes. Hélas, l’information est réservée aux abonnés. Seuls quelques veinards sauront dans quelle partie de la a décidé de planter sa tente. « Elle restera en alerte », précise Le Point. Au moindre coup dur, elle démonte le barnum, dégonfle le matelas et déboule au ministère. Rassurés par cette réactivité, des Français retrouvent le sommeil. La France sera sauvée quoi qu’il en coûte au propriétaire du camping.

La séance d’apaisement des lecteurs continue avec le cas Olivier Véran. Le plus inquiétant. En ces temps de quatrième vague, pro et anti- exigent de savoir où le trouver. Craignant des attroupements et des bouchons, le magazine se contente de donner la région. Il télé-travaillera quelque part en Provence. Incognito. Déguisé en santon. Prêt à bondir pour rejoindre Marlène Shiappa au péage d’Avignon.

Vient ensuite le tour du porte-parole que de nombreux Français adulent au point d’exiger de connaître son lieu de vacances. Leur demande est désormais satisfaite : l’idole sera « en déplacement à travers le pays et séjournera près d’Ajaccio et dans le Lubéron ». Ses admirateurs sont appelés à se masser sur le bas-côté des routes de France. Une distribution de colliers de fleurs fanées sera assurée par l’équipe de communication.

Malgré des recherches intensives, Le Point a buté sur les deux ministres que les Français implorent de rencontrer durant leurs congés. Gérald Darmanin et Éric Dupond-Moretti. L’énigme. Dans les rédactions, la morosité s’installe. Les régions sont rayées une à une. La Corse, certainement pas. La Provence non plus. Dans les jardins de l’Élysée pour arriver avant Marlène Schiappa ? De l’avis général, l’ensemble de l’exécutif sera sur le qui-vive. Dans les starting-blocks pour rentrer ventre à terre sur rappel du grand manitou. Les meilleurs pronostiqueurs donnent Schiappa à dix contre un, mais rien n’est joué. Dupond-Moretti, toque noire, robe noire, peut créer la surprise en franchissant la porte du Conseil des ministres avant les autres concurrents. Résultats du tiercé dans le courant du mois d’août.  Amis parieurs, à vos bulletins !

29 juillet 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

5 14 votes
Votre avis ?
61 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires