Quelques instants après la victoire du en demi-finale de la Ligue des champions face au RB Leipzig (3-0) à Lisbonne, les abords du Parc des Princes et des Champs-Élysées ont été pris d’assaut par les fans parisiens venus célébrer la qualification en finale, une première historique pour le club de . Des scènes de violence contre les forces de l’ordre ont eu lieu sur les Champs-Élysées.

Les policiers pris pour cible

À l’issue du match, des milliers de supporteurs du Saint-Germain ont fêté, ce mardi soir, la qualification de leur club pour la finale de la Ligue des champions dans les rues de la capitale, et notamment aux abords du Parc des princes : concert de klaxons, hurlements de joie, sans distanciation sociale chez les supporteurs « qui portent minoritairement le », détaille Le Point.

Un dispositif policier avait été prévu pour éviter tout débordement, mais des supporteurs agités s’en sont pris à un fourgon de qui a été « caillassé par une quinzaine de personnes », selon RMC Sport.

À proximité de l’Arc de Triomphe, des tirs de feux d’artifice et autres projectiles ont visé les forces de l’ordre qui ont dû procéder à « des jets de gaz lacrymogène ». Des barricades ont été érigées dans des rues parallèles « afin de bloquer les interventions des forces de l’ordre ».
Les affrontements ont duré jusqu’à plus de trois heures du matin.

Des tensions à Marseille

À Marseille, la victoire du club parisien a provoqué des tensions entre supporteurs des deux clubs, « ennemis de toujours ».

Des supporteurs de l’Olympique de Marseille ont agressé des fans du PSG, ou même des passants, au moment de la qualification des Parisiens, notamment dans le secteur du Vieux-Port. « Un homme a été interpellé pour des faits de violence sur un individu qui portait un maillot du PSG », rapporte 20 Minutes.

19 août 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

Les commentaires Facebook intégrés aux articles sont désormais inactifs, nous vous invitons désormais à commenter via le module ci-dessus.

À lire aussi

Égypte : dans une vidéo, l’État islamique assassine un copte en « avertissement aux chrétiens »

Ce chrétien avait participé à la reconstruction des églises détruites par les islamistes d…