Il y a une dizaine de jours, des habitants de Palavas-les-Flots (Hérault) manifestaient pour protester contre l’insécurité grandissante dans leur ville. Réaction de Jean Messiha au micro de Boulevard Voltaire : l’État doit prendre ses responsabilités face à cette violence qui se propage partout sur le territoire national.

17 août 2020

Partager

À lire aussi

Jean Messiha : “Le camp national, de manière générale, et Marine Le Pen pour l’instant, incarnent une forme d’espoir pour la France”

À quinze mois de l’échéance, un sondage donne Marine Le Pen en tête au premier tour …