Roger Holeindre s’est éteint à l’âge de 90 ans.

Au micro de Boulevard , rend à celui avec qui il fonda le Front national en 1972.

Que pouvez-vous nous dire de ?

Roger était beaucoup plus qu’un ami, c’était un frère. Nous avons œuvré pour le Front national tout au long de notre vie et, en parallèle, au service de la , de sa et de sa grandeur. Roger le faisait avec une formule, que je trouve assez descriptive, « par la plume et par l’épée ». Car il a écrit, je crois, 45 ouvrages. Un orateur chaleureux et parfois truculent. C’était aussi un organisateur parce qu’il avait en particulier consacré beaucoup de sa vie à la , à la formation des . Il avait été l’un des cofondateurs du . Nous ne nous sommes quasiment jamais quittés depuis que nous nous sommes connus.

30 janvier 2020

À lire aussi

Jean-Marie Le Pen : « Avec Giscard d’Estaing, nous avons participé à la vie publique depuis cinquante ans ! »

Jean-Marie Le Pen réagit à l’annonce de la mort, à 94 ans, de Valéry Giscard d’Estai…