« Le vote musulman a été largement dicté par des activistes islamistes. » Dans une note adressée à quelques hauts et révélée par Europe 1, le Service central du renseignement territorial (SCRT) confirme l’influence majeure des militants islamistes dans l’orientation du « vote musulman » en faveur de Jean-Luc Mélenchon. Une stratégie d’entrisme de l’ dans la vie politique qui se révèle déjà payante.

Jean-Luc Mélenchon, candidat des musulmans

Selon le SCRT, les influenceurs islamistes « ont clairement tenté de peser dans la campagne ». Alors qu’en 2017, l’électorat musulman se retrouvait éclaté entre les différents candidats de gauche, les activistes islamistes ont, cette fois-ci, tenté de fédérer le « vote musulman ». Pour y parvenir, quoi de mieux que de raviver le sentiment de victimisation au sein de la communauté musulmane ? Ainsi, à quelques jours du scrutin, alors que « les fidèles se sentent stigmatisés » par un « débat quasi permanent » sur l’islam, ces activistes islamistes font de l’islamophobie d’État un argument de campagne, explique la note du SCRT. À titre d’exemple, un communiqué rédigé par des « imams et prédicateurs » anonymes et relayé par de nombreux militants proches des Frères musulmans dénonce « le contexte très difficile que vit la communauté musulmane en France qui subit une opposition islamophobe injuste ». Quelques jours plus tard, Feïza ben Mohamed, militante contre la prétendue islamophobie d’État, et soutien de l'imam Iquioussen, pointe du doigt « les perquisitions sur des milliers de familles musulmanes » et « la stigmatisation et le démantèlement du tissu associatif musulman ».

Une fois l’électorat musulman soudé, ces activistes islamistes désignent comme leur candidat. Ainsi, début avril, le Collectif contre l’islamophobie en Europe (CCIE) publie les résultats d’une enquête menée auprès de ses abonnés. Sans surprise, le chef des Insoumis est plébiscité à hauteur de 81,1 %. Le lendemain, le même CCIE propose une « grille des positionnements de certains candidats en matière d’islamophobie ». Une nouvelle fois, apparaît comme le mieux noté. Des militants suivis par plusieurs milliers de personnes sur les réseaux sociaux apportent également leur soutien au tribun de Marseille. Hani Ramadan, frère du sulfureux Tariq Ramadan, Vincent Souleymane, prédicateur proche des Frères musulmans ou encore Abdelaziz Chaambi, fondateur du Collectif contre le racisme et l’islamophobie (CRI) partagent auprès de leur communauté le communiqué anonyme qui appelle « les citoyens français de confession musulmane à voter dès le premier tour pour le moins pire des candidats : Jean-Luc Mélenchon ».

Or, force est de constater que cette stratégie a porté ses fruits. Selon une enquête IFOP pour La Croix/em> publiée au lendemain de l’élection, 69 % des Français de confession musulmane auraient accordé leur suffrage à Jean-Luc Mélenchon. Une hausse de 32 points par rapport à 2017.

Le « chantage » des activistes islamistes »

Mais derrière ce soutien quasi unanime des militants islamistes se cache une stratégie d’entrisme. Comme le résume l’imam Hassan Iquioussen, dans l’une de ses prédications sur le vote, la politique est affaire de « chantage ». Une théorie que les activistes de l’islam radical ont bien comprise. Face à une gauche en quête de voix, ils n’hésitent plus à proposer un vivier électoral en échange de prises de position favorables à leur vision de l’islam. Jean-Luc Mélenchon, galvanisé par son score de 2017, est l’un des premiers à avoir cédé. Mais, déjà, d’autres commencent à emprunter ce dangereux chemin. La chercheuse Florence Bergeaud-Blackler, interrogée par Marianne, avertit : « S’il se passe en France la même chose qu’en Belgique, nous allons voir se multiplier l’entrisme frériste dans tous les partis et pas seulement chez LFI ou les Verts... » Les politiques réaliseront-ils le danger d’un tel entrisme avant qu’il ne soit trop tard ?

6545 vues

30 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

29 commentaires

  1. Le temps passant et les portes ouvertes à l’immigration aidant, il y aura de plus en plus de musulmans influents au sein de nos élus. Et viendra le moment ou ils n’auront plus besoin de NUPES ou de ce qu’il en restera. Au sud et à l’est de la Méditerranée, l’aventure est masculine, le quotidien féminin. Les musulmans n’ayant rien de « déconstruit » ils ne s’accommoderont plus des idées de Sandrine Rousseau et du style LGBT+… Nous serons à la merci des irrédentismes turcs et algériens ainsi que du wokisme américain qui ne nous veut pas que du bien.

  2. Non, ils ne réagiront pas. Les cerveaux sont liquéfiés. On ne raisonne plus, on geignarde.

  3. Mélanchon est l’idiot utile qui a manoeuvré aux dernières élections en vue de fair élire Macron . Il a travaillé contre une alliance des droites pour imposer la sienne et il a parfaitement réussi au niveau Zemmour.

  4. Il y a plein de musulmans de droite et opposés à l’immigration. Si Mélenchon capte leur voix, c’est de notre faute.
    Toutes les attaques contre l’islam n’ont fait que souder les musulmans.
    Quoi que dise ou fasse Zemmour par ailleurs, ce discours le disqualifie automatiquement d’un point de vue électoral.
    On ne gagne pas avec de petits sites dissidents face à un milliard de croyants, en espérant « ouvrir les yeux ».

    Islam = obscurantisme, ça se défend, mais c’est perdant. Le RN n’a gagné des voix qu’en disant le contraire. Une ligne islamophile serait même recommandée. Sinon, l’alternance à Macron, c’est la Nupes.

    1. En effet on peut être à la fois musulman et excellent Français .J’e connais même farouchement défenseurs du R.N

    2. C’est avec ce type de raisonnement à l’eau tiédasse que l’islam obscur ronge notre pays.
      Continuez comme cela et vos petits enfants vous haïront.

  5. Bonjour.
    La seule chose à comprendre pour moi, c’est que tous les politiques, sauf quelques Maires de petites communes, ne cherchent qu’une chose vivre de l’argent du contribuable le plus longtemps possible, voir à vie. Leur seul but est celui-là et de regarder leur compte en banque en fin de mois pour voir si le virement à bien été effectué !
    L’état du pays ils s’en fichent complètement. Leur discours juste après leur élection est déjà de préparer la réélection !
    Une fois cela compris tout le reste s’enchaine, chasse aux voix, retournement de veste, et. etc.
    Salutations.

  6. Les deux mon général car vous avez oublié l’hubris, ou l’aigreur de ne pas avoir été reconnu à ce que l’on était persuadé d’être. Très commun en ces jours.

  7. Mélenchon est un farouche partisan de la retraite à 60 ans. Il en a plus de 70. Qu’il se mette en retraite et cesse de rechercher la discorde populaire.

  8. Les musulmans ont très bien compris qu’il est préférable pour eux, dans un premier temps, de faire élire un candidat d’origine européenne. Taqqiya ? Le jour où leur candidat emportera la majorité des suffrages, ils le vireront pour prendre sa place. Mélanchon est un idiot utile pour eux, néfaste pour nous.

  9. Mélenchon participe amplement à la situation de haine de certains musulmans à notre encontre. C’est très grave car cela est volontaire. Il devrait prendre sa retraite et profiter de ses très confortables placements financiers.

    1. Il est curieux que ces appels récurents à la haine ne créés pas les déferlements médiatiques et judiciaires comme pour d’autres comme Zemmour…
      Ce Mélanchon est un danger pour notre société

  10. Oui un idiot complotiste qui ne cherche qu’à détruire la France , alors que cet idiot d’individu ne vit depuis sa naissance que par l’argent des contribuables, cet idiot d’individu est à bannir et ne mérite aucun crédit de la part des Français

  11. Les islamistes ayant pour but de nous remplacer, le combat pour dénoncer leurs méthodes insidieuses doit être permanent.
    Ces fourbes se victimisent et utilisent des Mélenchon et cie comme cheval de Troyes. Sans ce vote musulman Mélenchon et LFI seraient des nains politiques, au même niveau ou presque que les pittoresques Poutou et Artaud.
    N’ayons de cesse de les dénoncer et d’ouvrir les yeux au maximum des moutons français qui vont à l’abattoir sans sourciller, endormis qu’ils sont par les médias aux ordres.

    1. « Ces fourbes se victimisent et utilisent des Mélenchon et cie comme cheval de Troyes ». Heureusement, ce n’était pas un cheval de trois, la pauvre bête n’aurait pas résisté à la charge.

  12. Ils ont l’art de se servir d’un malfaisant et l’on constate ce que cela rapporte!

  13. « le moins pire des candidats » : c’est bien ça le le drame. C’est parce qu’il n’y a pas de candidat valable que Melachon existe, en tant que le pire des candidats. Pour le moment le volte islamiste ne lui donne pas la majorité: jusqu’à quand ?

  14. Les ancêtres de Mélanchon et consort ont réussi à éradiquer de 1789 à 1793 toutes les têtes supérieures aux leurs. Il y a en France au 21è siècle un relent d’horreur. Le pire c’est qu’ils ont eu le culot de fêter fièrement en 1989 l’anniversaire du centenaire de leur tuerie (génocide et régicide)

  15. On attend quoi ou qui pour foutre hors des frontières tous les adorateurs des frères musulmans ? Tous ou presque sont connus des services de renseignements. Alors le grand nettoyage, c’est pour quand môssieur Darmanin ? Un peu de courage vous qui pensez, déjà, à 2027 ……..

  16. Lui et sa clique sont tellement… heuu j’pas de mots, qu’ils vont chercher les voix ou ils peuvent.
    Malheureusement ils y a des gens qui votent pour eux.

  17. Je ne suis pas convaincu que M. Mélenchon soit « l’idiot utile » politique de l’islamiste en France. Il en est le bras armé politique. Il apparaît ainsi comme le porte parole des islamistes qui prêchent la haine de la France et du peuple français, à ce titre il doit être pénalement condamné comme eux .

    1. Je ne suis pas loin de penser comme vous mais tenter à le faire condamner, comme dans certains pays plus identitaire ce serait le cas, ici,c’est impossible et non productif en lui rendant un fier service. Patience, le temps viendra où il devra payer tout ses propos anti Français.

  18. À ce train-là, Mélenchon, qui ne supporte ni la blondeur ni les yeux bleus, sera bientôt comblé.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter