Ia Anstoot : une Greta Thunberg pro-nucléaire s’attaque à Greenpeace

Ia anstoot

On va finir par se demander si ce n'est pas une spécialité suédoise, comme les meubles à monter soi-même, les Krisprolls ou le hareng fumé. Jugez plutôt : il y a, en Suède, une adolescente désagréable qui se prend pour le nombril du monde et ne trouve rien de mieux à faire que de sécher les cours pour insulter les grandes personnes... Et ce n'est pas Greta Thunberg. Le nom de cette jeune personne est Ia Anstoot. Elle a suivi les cours de Greta, avec qui elle a appris l'activisme, mais son combat est tout autre. Le combat de Ia, c'est le nucléaire. Pas pour lutter contre, bien au contraire : Ia Anstoot est pour.

C'est tout de même curieux, pour une écologiste, penserez-vous. Dans nos esprits volontiers taquins et probablement sectaires, un écolo ne saurait défendre l'énergie nucléaire, puisqu'il y a une probabilité infinitésimale d'accident. Et puis, on ne sait pas où enfouir les déchets radioactifs. Ia Anstoot s'est pourtant adressée à Greenpeace, l'ONG écolo la plus célèbre du monde, pour lui demander de réviser sa position « démodée » sur les méfaits des centrales. Ses arguments ne sont pas idiots : quand on ferme des centrales nucléaires, on ouvre des centrales à charbon. On a besoin de davantage d'énergies fossiles. On pollue. Avec une certaine acuité, la génération d'aujourd'hui confie au Guardian que les vieux écolos semblent en faire une affaire d'identité de groupe. « Nucléaire, non merci », c'est leur seule litanie, leur credo, leur confiteor, comme dirait Brassens. Ils ont été formatés comme ça depuis les années 60, ils ont manifesté contre le nucléaire, c'est comme ça : changer d'avis, ce serait se trahir.

Les faits ont cependant prouvé la pertinence du raisonnement pro-nucléaire. Ce que décrit Ia Aanstoot, c'est exactement ce qui est en train de se passer en Allemagne. En France, nos politiques ont consciemment saboté la filière nucléaire : pour défendre la nature, désormais, il faut paradoxalement la ravager avec des éoliennes qui ne fonctionnent pas et des panneaux solaires. Ia Aanstoot n'en veut pas. Elle est d'ailleurs soutenue par des jeunes gens et jeunes filles de plusieurs pays d'Europe, dont la France. Il n'en demeure pas moins que son irruption dans le paysage médiatique pose deux questions.

D'abord, les discours politiques sur l'avenir de la planète (ou sur tout le reste, d'ailleurs) vont-ils, de plus en plus, être prononcés par des enfants ? Les grandes personnes sont-elles condamnées, pour toujours, à se faire insulter à la tribune de l'ONU par de petits monstres sans éducation ? Et puis - plus inquiétant -, qui est derrière cette floraison de petits malotrus ? Chaque courant de pensée est-il obligé de disposer, pour être entendu, de sa marionnette tout juste majeure pour formater la jeunesse ? Une marque de l'époque.

Arnaud Florac
Arnaud Florac
Chroniqueur à BV

Vos commentaires

37 commentaires

  1. Une centrale en UKRAINE à explosé suite à un mauvais entretien. Au JAPON ils ont construit une centrale dans un lieu sismique et au bord d’une plage. Ensuite le couple HOLLANDE MACRON nous ont fait perdre notre avance. Le pire a été que l’ignoble ministre Ecolo VOYNET a fermé le surgénérateur destiné à utiliser les déchets nucléaires pour refaire du courant sans déchets au lieu d’être enterrés. Ouf, MACRON s’est enfin ravisé après 10 ans. Que de temps de perdu!!

  2. « Greenpeace, l’ONG écolo la plus célèbre du monde » et surtout le sous-marin d’attaque le pus efficace et le plus ancien de la CIA (ses exploits ont débuté par le torpillage du Concorde sur le territoire américain, à la grande satisfaction de Boeing).

    • Par contre, on ne les a pas trop entendu sur le dynamitage des deux pipelines Nordstream, ou quand les centrales nucléaires font tourner des turbines de porte-avions americains, sur les porte-containers qui polluent autant que des centaines de milliers de bagnoles, et j’en passe et des meilleures … Ils sont spécialistes de l’indignation à géométrie variable, et vous avez raison, ils replient les ailes quand les intérêts américains sont en jeu …

  3. Ohh mais alors Greta a besoin de sous pour continuer à ne rien faire sauf parler… Il y a des vestes qui tournent plus vite que les éoliennes….

  4. Mon choix entre les deux ados mal élevées est vite fait, La Anstoot, rien qu’à la voir, semble moins « décérébrée » que l’autre.

  5. Difficile de ne pas sourire ( tristement ) devant l’éclosion de petits génies, conséquence logique de l’imbécile époque de l’enfant-roi!

  6. Après avoir adulé la génération des enfants rois, il ne faut pas s’étonner qu’ils prennent le pouvoir !

  7. Une jeune fille intelligente ! Pas une écervelée comme Tunberg qui ne réfléchit pas plus loin que le bout de son nez . Nucléaire = pas d’émission carbone … Certes ce n’est pas anodin , mais nécessaire . Les éoliennes coîutent cher en béton et ferraillage , en fibre de carbone (ailes) . Et quand il faudra les démanteler dans 20 ans ce sera encore plus cher . Que fera -t-on des déchets ? Répondez les verts , répondez !!! Vous êtes de imams , des ayatollahs obnubilés , intoxiqués par votre crédo irréaliste . Qu’on pollue moins ! Tout le monde s’y essaie . Moi le 1er sans être vert ! Je suis très vertueux en ce domaine et je recycle au maaximum …Maix votre doxa verte me fait vomir …

    •  » Vous êtes des imams , des ayatollahs obnubilés , intoxiqués par votre crédo irréaliste . » Ce crédo remonte aux années 50 où le PC allemand, financé par Moscou, s’opposait farouchement aux armes nucléaires, tout au moins si elles pointaient vers l’Est. L’interdiction du PC allemand les a transformés en… Verts, avec la même doxa qui a persisté à la chute du mur et à l’arrêt du financement en Roubles. C’est ainsi que l’on devient Ayatollah : il suffit de creuser un peu pour tomber sur le fric.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois