Guy Drut, ancien ministre et athlète olympique, soutient l’union des droites

Brève breve

Dans un entretien au Monde, Guy Drut, membre du CIO, administrateur du Comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, ancien athlète olympique et ministre des Sports de Jacques Chirac de 1995 à 1997, a déclaré qu'il soutiendrait l'Union des droites lors des prochaines législatives. Il est également ancien député du RPR (Rassemblement pour la République) et c'est pour cette raison qu'il a déclaré : « Je reste et je voterai Les Républicains, tendance Éric Ciotti, parce que j’approuve l’union des droites et l’alliance avec le Rassemblement national. »

Un soutien de poids, donc, pour Jordan Bardella, d'autant plus qu'il a ajouté : « Il n’y a aucune raison que les Jeux olympiques se passent mal avec un gouvernement RN. » Il est le premier sportif français à se déclarer ouvertement pour l’alliance LR/RN depuis l’annonce de la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron, le 9 juin. Une position qui détonne dans ce milieu, notamment après les déclarations de Mbappé appelant à faire barrage « aux extrêmes ».

Vos commentaires

16 commentaires

  1. Les FRANCAIS n’en ont cure de ton avis de « sportif « ??? si tu l’es encore Guy ????
    Un sportif ne se mêle que de sont SPORT .et de ses matchs et de ses résultats .

  2. Eric Ciotti dénonce la « grande dissolution de la droite dans le macronisme »
    Le président des Républicains pointe du doigt une « alliance secrète » entre la droite et la macronie. Malgré les critiques de son propre camp, il assure que l’union des droites est « le seul rempart contre une victoire de l’extrême gauche et un maintien du macronisme au pouvoir. »

  3. Il a raison néanmoins ce ne sont ni des sportifs ni des gens du spectacle et bien d’autres qui n’auront la moindre influence sur un grand nombre d’électeurs assez grands pour se faire leur propre opinion. dont moi!

  4. Bravo Monsieur ! Guy Drut est un sportif mais surtout un homme politique, ancien ministre. Et c’est bien cela qui lui donne le droit de s’exprimer et de donner ses opinions. Aucun doute, tous les républicains soutiendront cet homme courage et droit dans ses bottes. Enfin, tous ceux soucieux du respect de la démocratie, c’est-à-dire des spécimens en voie d’extinction au sein du front im-populaire.

  5. Il a du courage certes mais ces gens connus ont juste à redire qu’il faut aller voter.

  6. Guy Drut n’a pas peur d’afficher son opinion . Il est cohérent avec ses idées .BRAVO monsieur Drut !

  7. Je regrette de le dire, mais que ce soit les sportifs, les acteurs, les chanteurs…ils n’ont pas à essayer d’influencer les électeurs : chacun doit voter selon ses convictions et non parce que son idole affiche son opinion. Surtout les jeunes sont très influençables et c’est pervertir le sens des élections

  8. Ce que la situation actuelle met en lumière, c’est à quel point notre pays est fracturé. Il y a réellement deux camps qui se dessinent, deux camps qu’il sera très difficile, probablement impossible, de réconcilier. D’une certaine façon, nous nous retrouvons dans le « face à face » redouté par Gérard Collomb, nous ne sommes plus une nation, mais un territoire sur lequel vivent différentes populations dont la coexistence est de plus en plus problématique. La situation politique actuelle n’est que la traduction de cette situation.

  9. Amusant, Mbappé qui est contre les extrêmes mais qui vote comme Markus Thuran qui est un LFIste. Plus il vieilli plus il devient imbu de lui-même, j’ai trouvé le match d’hier soir contre l’Autriche bien mou de la part des français, encore je me demande si Mbappé est vraiment français quand il nous serine ses “pensées“.

    • Mbappé est français, évidemment… mais il se croit plus intelligent que les autres Français.
      Tout comme ceux qui font leurs injonctions simplistes à l’issue d’élections perdues ou à venir en disant que les Français qui ont voté pour une autre voie/voix sont des Français qui ont mal compris.
      Basta cosi !

  10. quel que soit le gouvernement qui sortira des urnes, même s’il s’agit vraisemblablement d’une coalition ne compromet en rien la tenue des jeux olympiques, seul le sourire du président serait un peu plus figé.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois