Accueil Santé Coronavirus Guerre contre le coronavirus : l’Allemagne mieux armée que la France ?
Coronavirus - Editoriaux - Politique - 26 mars 2020

Guerre contre le coronavirus : l’Allemagne mieux armée que la France ?

Tous les soirs, désormais, et jusqu’à nouvel ordre, le bon docteur Salomon est au chevet de la France pour lui délivrer son suppositoire médiatique avant qu’elle n’aille se coucher. Ça doit être ce qu’on appelle gouverner la France par ordonnances. Une liturgie bien huilée, comme le petit médicament de forme conique et néanmoins galénique, qui hésite (la liturgie, pas le petit médicament) entre le bulletin de santé et celui de la Grande Armée.

Jeudi soir, un peu comme s’il nous annonçait que l’arrivée de la cavalerie était imminente, le professeur nous affirmait que la France allait prochainement monter sa capacité de tests du Covid-19 à 10.000 par jour. Il est vrai que le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé bat le rappel : « Testez, testez, testez tous les cas suspects de Covid-19. » Sous quinzaine, cette capacité devrait passer de 5.000 à près de 20.000 à 25.000, assurait, mercredi, le ministre Véran au Sénat, soit environ 150.000 par semaine. Hourra, Grouchy arrive !

Le 26 mars soir, la France comptait 1.696 morts du coronavirus pour 29.155 cas identifiés.

L’Allemagne – celle à laquelle, curieusement, nos gouvernants semblent de moins en moins vouloir nous comparer, comme au bon vieux temps, pas si lointain, où il fallait avaler la potion amère de la rigueur budgétaire en suivant l’exemple teuton – effectue, elle, déjà un demi-million de tests par semaine, nous révèle Le Parisien, soit plus de trois fois ce que la France sera en mesure de faire prochainement, si l’on en croit les chiffres donnés par le ministre.

L’Allemagne comptait, le 26 mars soir, 239 morts sur 43.646 cas identifiés.

Faut-il en tirer des conclusions, forcément hâtives lorsqu’on n’est pas un « scientifique » mais qu’un simple mortel, au demeurant contribuable ? Par exemple qu’une fois encore, la France dispose de tous les moyens pour gagner la guerre… de 14-18 ?

En attendant, ce soir encore, mon petit médicament quotidien m’a gentiment été administré par voie médiatique.

À lire aussi

Jean Castex : le mouton à cinq pattes ? 

Il a l’accent ! Important, l’accent. …