Un appel de détresse d'un bateau transportant des centaines de ayant fait naufrage a été reçu dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 novembre. Une opération de sauvetage est en cours, ce mardi matin, au large de l’île grecque de Crète.

Entre 400 et 500 migrants à son bord

« Nous pouvons voir l’embarcation. Elle va à la dérive », explique un porte-parole des garde-côtes. Il y aurait entre 400 et 500 migrants à son bord. Deux cargos, un pétrolier et deux bateaux de pêche italiens sont sur zone pour porter assistance, alors que des vents violents compliquent l’opération.

Une route maritime plus périlleuse 

Cette route maritime est plus longue pour atteindre l’ mais les passeurs l’empruntent en raison du « renforcement des patrouilles des garde-côtes grecs et de l’agence européenne de surveillance des frontières en mer Égée ».

Selon , « au moins trente personnes sont mortes le 11 octobre dans deux naufrages au large des îles de Lesbos - proche de la frontière turque - et de Cythère - dans le sud de la Grèce ». Et depuis le début de l’année, 299 personnes sont mortes ou sont portées disparues en Méditerranée orientale, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

4110 vues

22 novembre 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter