Gilles Ardinat, professeur en lycée, explique le sens des E3C, ces nouvelles épreuves du « bac Blanquer » qui commencent en ce moment et les problèmes qu’elles entraînent : lourdeur de l’organisation, dématérialisation des copies, etc.

Partager

À lire aussi

Gilles Ardinat : « Jean-Michel Blanquer est en train de saboter le baccalauréat »

Le baccalauréat 2020 a été donné à presque tous les élèves (95,7 % de taux de réussite). S…