Il y a un mois, aux États-Unis, ont été publiés les résultats préliminaires du dernier recensement réalisé en 2020, État par État.

Deux enseignements immédiats : depuis dix ans, les Américains fuient les États « progressistes » (démocrates) pour rejoindre les États (républicains) ; ça ne fait pas du tout l’affaire de la américaine et vous allez comprendre pourquoi.

Plus précisément, sept États principalement bleus (Démocrates) sont démographiquement perdants, parmi lesquels la Californie et New York. Six sont gagnants, principalement rouges (Républicains), comptant notamment le Texas et la Floride.

Or, ces mouvements sont lourds de conséquences politiques car la répartition des 435 sièges à la Chambre des représentants (composante du Congrès fédéral avec le Sénat) dépend directement de la population de chaque État.

Ainsi, la délégation californienne passera de 53 à 52 membres alors que celle du Texas passera de 36 à 38 membres.

Les républicains devraient alors globalement prendre 5 sièges aux démocrates dans le cadre de la nouvelle carte électorale. Sachant que ces derniers n’en ont que 4 d’avance, les premiers sont quasi assurés d’emporter la majorité lors des de mi-mandat l’année prochaine (renouvellement d’une partie du Congrès).

Deux facteurs devraient renforcer cette tendance :

– les États rouges qui ont préservé les libertés individuelles et l’ouverture économique durant la sanitaire, sont devenus encore plus attractifs qu’avant ;
– la dévastatrice menée par l’administration Biden depuis son élection contestée est un véritable repoussoir aux yeux de l’électorat centriste qui est en train de basculer à .

Reste à régler un obstacle de taille : la fraude électorale. Il appartient alors aux législateurs de chaque État de prendre les mesures qui s’imposent. D’où l’importance des recomptages actuellement en cours (Arizona, , Michigan, Pennsylvanie…) et qui terrifient tant les démocrates…

27 mai 2021

Partager
BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.