Si la manifestation, samedi, à Paris, des « jeunes » LFI contre les retraites - 150.000 participants selon les organisateurs, 14.000 d’après le cabinet Occurrence - a fait l’objet d’une large couverture médiatique, , le lendemain, rassemblant, selon les organisateurs, 20.000 jeunes manifestants - les chiffres de la police n’ont pas encore été communiqués -, n’a pas intéressé la presse.

BFM n’en parle que pour mettre en avant les six Femen « seins nus et shorts blancs tachés de rouge » qui ont « perturbé » la manifestation, claironnant « avec humour » (sic) vouloir « prier à leurs côtés ». Des manifestants eux-mêmes, en revanche, la chaîne d’information en continu ne dit absolument rien.

Pourtant, en cette période de gronde généralisée où de multiples fronts s’ouvrent contre le programme du gouvernement, anticiper un possible front sociétal - contre l’ - dont cette manifestation jeune et joyeuse était ce dimanche le prélude serait le devoir des journalistes. Ont-ils la mémoire si courte pour avoir oublié qu’en 2013, la mobilisation la Manif pour tous avait prodigieusement étonné, tant par son nombre que par la jeunesse des manifestants ? Dix ans se sont écoulés, certains se sont mariés et des gamins ont grandi, bien décidés à battre le pavé comme leurs aînés. Avec les effets démultiplicateurs du temps… la surprise peut être élevée.

Car l'essence de ces marcheurs est là. Ils aiment, comme leur nom l’indique… la vie. D'un bout à l'autre et quelle qu’elle soit. Même cabossée, abîmée, diminuée. Et forcément, à un moment, le contraste avec ceux qui, malthusiens en diable, ont choisi de l’élaguer de tous côtés finira par se voir. En ces temps de réforme de retraite où l’on parle de tout sauf de , on devrait pourtant se souvenir de cette tirade bien connue du film Le Déclin de l’empire américain, citée par Éric Zemmour dans son livre Destin français : « Il y a trois choses importantes en Histoire : premièrement, le nombre ; deuxièmement, le nombre ; et troisièmement, le nombre. »

On parle de la bombe démographique en Afrique, mais il y a à l’échelle de la France la (petite) bombe démographique des catholiques. (Globalement) bien élevés dans des familles moins recomposées qu’ailleurs, correctement scolarisés, éduqués dans le culte du bien commun et non du droit de chacun, confrontés très tôt à l’adversité d'un monde qui ne leur fait pas de cadeaux, ils sont armés, peut-être mieux que d'autres, pour cette vie qu'ils défendent.

Dans un fil de discussion assez long, sur Twitter, Pierre-Marie Sève, de l'Institut pour la justice, évoque, aux États-Unis, le cas des Amish dont le taux de en remontre à celui du Nigeria : « Ils étaient 5.000 en 1920, ils sont aujourd’hui 373.000 selon les estimations. »

On peut citer aussi, en Israël, le cas des Juifs orthodoxes, longtemps exemptés de service militaire pour étudier la Torah jusqu’à ce que leur nombre soit devenu, proportionnellement, si élevé que l’on ne puisse plus s’en passer sous les drapeaux. Sans doute les conservateurs français ne sont-ils ni les Amish ni les Juifs orthodoxes, mais ceux qui aiment les enfants ont une botte secrète commune. Les médias qui, par idéologie, paresse, mépris, ont « omis » de couvrir ont commis une faute. Gageons que ces jeunes (et moins jeunes) qui ont bravé le froid dimanche sortiront à nouveau si le gouvernement, comme il l'a fait lors du précédent quinquennat, constatant son impuissance partout ailleurs, décide d'enfourcher le cheval de bataille sociétal. BV, au moins, aura prévenu.

7862 vues

22 janvier 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

23 commentaires

  1. Comme ces manifestants ont une éducation, ils ne cassent ni ne saccage… Alors on peut ne pas en parler. Combien de manifestants à la « Manif pour tous » ? Combien de dégradation ? Dans ce palmarès, les gauchistes remportent, haut la main, la plane du saccage.

  2. Militer pour la vie en pleine discussion sur les éventuelles retraites est un élément de réflexion important . Comment assurer des revenus aux anciens si les actifs ne sont pas assez nombreux pour supporter la charge d’un troisième âge trop important pour eux ? Les bréhaignes feraient bien de souscrire à une assurance particulière ou choisir pour elles l’euthanasie programmée . « Encore une minute Monsieur le Bourreau » .

  3. Les « idées » ( l’ambiance ) reste quand même _ grosso modo _ « l’esprit Libé ». Les modernes, branchées etc… et les autres ( réacs, ruraux, omnivore et j’en passe ). Cela bouge un peu , c’est une question de mots, d’expressions et surtout d’idées _ un conservateur veut conserver ce qui est valable, ce qui a de la valeur et n’est pas dans la perpétuelle fuite en avant… D’où les orientations de tous ceux qui nous font leur « pédagogie » comme ils disent. CQFD.

  4. Ce gouvernement , ainsi que le précédent de Hollande , n’a fait que détruire la famille , les aides allouées de par le Monde par Macron seraient certes plus utiles à recréer un tissu familial donc forcément par une politique nataliste redonner un essor à notre pays en déclin, et par voie de conséquence gommer les incohérences de cette Réforme des Retraites dans l’avenir ; si l’on compte sur les flux migratoires pour maintenir à flot nos régimes de retraites on se voile la face . Les peuples d’Afrique dans leur majorité n’envahiront la France que pour en tirer les alléchantes allocations. Soyons un peu lucides , les secteurs d’activité en tension comme l’on souligne chez nos dirigeants , notamment le BTP, mais quel individu qui n’a jamais affronté les rigueurs des saisons, la pénibilité de ces métiers, voudrait s’engager.

  5. heureusement il y a Cnews, où d’ailleurs officie Gabrielle Cluzel ; hier soir, en Quête d’Esprit sur la persécution des chrétiens dans le monde. Quel autre média en parle ? Face à l’info à 19 heures du lundi au jeudi, des panels de journalistes de tout bord, bref une chaîne qui fait honneur au métier de journaliste.

  6. Qu’attendre encore de ces médias qui sont à la solde de l’état .Cela fait beaucoup de bien de constater que des jeunes savent encore se mobiliser pour de bonnes causes , tout n’est pas perdu . Puissent ils en entrainer toujours plus pour faire changer les choses .Merci à eux et soutien total .

  7. Gabrielle, vous savez mieux que quiconque les raisons de ce parti pris. La majorité de nos médias est inféodée. Budget à boucler, ressources insuffisantes, appel à subventions, chantage gouvernemental, subventions accordées. L’idéologie macronienne est à la déconstruction, à la liquéfaction de la France dans l’U.E.. Ce qui est mis en avant est donc en rapport, en soutien de cette déconstruction. L’essentiel du système médiatique français n’est plus crédible. Toute l’information consiste à enfumer, à orienter l’opinion. L’illustration la plus frappante dans l’actualité, l’information sur le conflit Ukrainien totalement à charge sur un parti. Paradoxal alors que nous supposons que la bonne justice française devrait instruire à charge et à décharge. A croire qu’elle est le reflet de ces médias ou inversement ? Un pas à franchir.

  8. Honte aux médias, majoritairement vendus au Wokisme mortel ! Plus saine moralement que les adultes contaminés, cette jeunesse qui a le courage de descendre dans la rue porte en elle le germe d’une authentique résurrection.

  9. Le grain est semé, meme si le terreau n’est pas particulièremnt fertile il germera…il portera ses fruits et la moisson est à venir, elle nous sauvera de tous ces cerveaux, complètement grillés, court-circuités, dopés au Woke et autre idéologie mortifère

  10. Souvenons-nous que le mariage homosexuel a été adopté alors que, il y a 10 ans, des manifestations énormes et largement médiatisées s’y étaient opposées, avec le soutien d’une frange importante des représentants politiques de droite.
    Alors qu’aujourd’hui, une grande partie de l’opinion et presque toute la classe politique sont favorables à l’euthanasie et que les manifestations contre sont peu importantes et ignorées par les médias. C’est désolant, mais il est à prévoir que cette réforme passera comme un lettre à la poste. Qu’espérer d’une population qui accepte sans se poser de questions qu’on supprime la vie des enfants à naitre et des personnes âgées, mais qui descend dans la rue à la perspective de travailler quelques mois de plus pour assurer une retraite convenable à ses enfants ?

  11. Il ne faut pas oublier que les médias sont les entités les plus puissants sur terre. Ils ont le pouvoir de rendre les innocents coupables et de faire des coupables des innocents, là est leur réel pouvoir parce qu’ils contrôlent l’esprit des masses.

  12. Pour le moment les médias veulent ignorer ce mouvement de société, moins ils en parlent, plus ils en minimise la portée, mais si ces gens prennent de l’assurance par des manifestations répétitives, alors le gouvernement avec le soutient dune large majorité de la classe politique enverra à ces mécréants CRS et la Mobile pour leur apprendre à vivre en dystopie, comme par le passé, pour mater ces indociles par un gazage démentiel de ces gens pacifistes. Quant l’Etat et les médias prennent peur ils sont capables des pires exactions au nom d’une république des copains, copines.

  13. Que Bardella, Zemmour, NDA, et les autres (Onfray, Philippot, Bigot, Asselineau, Poisson etc) nous montrent qu’ils nous aiment plus qu’eux mêmes et s’unissent enfin. Et la France refleurira VBD

Laisser un commentaire