Toute la « fachosphère », comme ils disent, en parle. C'était probablement le but. Dans un clip réalisé à contre-jour, un rappeur anonyme et sans talent vient de consacrer au consternant une chanson qui porte son nom. Le refrain établit des correspondances entre le parcours de cet « artiste » sans intérêt et celui du député, qui n'en a pas davantage. Quelques erreurs factuelles se sont glissées au passage ( ne vient pas du « neuf-quatre » mais de Vendée, par exemple), et pour le reste, c'est un festival.

Ce clip, c'est bien simple, c'est comme si on avait demandé à un jeune militant de droite sans expérience de mettre les pires poncifs de l'islamo-gauchisme dans un seul titre. Ou comme si on avait demandé à un enfant de préparer un gâteau dans lequel, gourmand mais maladroit, il aurait mis à la fois des fraises Tagada™ et de la pâte à tartiner. On dirait une parodie. Grand Remplacement assumé et même souhaité, impatience de voir toute la famille Le Pen mourir pour pouvoir sabrer le champagne, menace de mort sur les militants médiatiques (ici, Papacito), mélange de pleurniche (Parcoursup) et de haine (« les fachos à saigner »), mélange d'islam et de culture racaille (« Allahou Akbar Madame la Juge »), tandis qu'affublé de masques à l'effigie du député Louis Boyard, le « crew » de cet apprenti rappeur fait tourner un joint. Quant à lui-même, le voici en majesté, à la terrasse d'un kebab, dans une apparition brève, mais qui se veut sans doute très provocatrice.

Le problème des incultes, c'est qu'ils sont persuadés d'avoir inventé la machine à cambrer les bananes. En fait, et Yanni (puisque c'est son nom) n'inventent rien. Assassins, Ministère AMER et, plus récemment, Youssoupha, Kery James, Médine ou même Nick Conrad ont déjà coché toutes ces cases-là : haine de la France de souche, mépris du système républicain et de la Justice, désir de tuer les « fachos » dont certains sont nommés, exaltation d'origines fantasmées... C'est archi-connu, archi-banal, et l'auteur de « Louis Boyard » lui-même ressemble à tous ses collègues du moment dans le texte (phrasé agressif, allitérations approximatives, références du niveau collège) comme à l'écran (barbe longue, obésité, survêtement, « crew » de losers qui bougent les mains). Il ne suffit pas d'en faire des caisses pour être subversif. Il faut du talent et de l'originalité.

lui-même, dans le rôle du petit Blanc qui veut s'encanailler, en montrant qu'il maîtrise les codes de la banlieue, est un énorme cliché. Il incarne comme personne la grosse victime qui a « des potes rebeus ». Député élu par accident, chroniqueur d'émission populaire (avant de cracher dans la soupe), il a également les tares de sa génération : il veut exister, faire le buzz, provoquer à tout prix parce que « les commentaires sont importants pour le référencement », comme on dit sur . Et fatalement, ça commente : de Marion Maréchal à Gilbert Collard, à droite, on s'indigne, sur le mode « Allez-vous laisser passer ça ? »

Mais bien sûr qu'ils vont laisser passer ça ! Tout le monde s'en moque, qu'on crache sur la France et qu'on menace de morts d'hypothétiques « fachos ». En relevant, en dénonçant ces faits, on ne fait rien évoluer. Rien. Dans une France tétanisée par la peur et la soumission, personne n'écoute la vérité quand un de nos « hôtes » est impliqué : voyez, dans un genre bien plus dramatique, le verdict de l'affaire Axelle Dorier, par exemple. Alors, on se doute qu'un énième clip antifrançais, tourné en deux secondes avec un iPhone, et une « chanson » minable qui sent la haine, le shit et la salade-tomates-oignons, ne risque absolument rien.

Il n'y aurait, au fond, qu'une seule manière de répondre à ça : que surgisse un rappeur de droite, aussi ultra-violent dans les propos que ses homologues islamo-gauchistes, et qui les attaquerait sur le fond en reprenant leurs codes avec suffisamment de virtuosité. On verrait peut-être alors (sans trop de suspense, bien sûr) de quel côté serait la judiciarisation. Autrement, ce n'est pas la peine de répondre : serviteurs inconscients d'un projet nihiliste qui les dépasse largement, Boyard et son pote retourneront bientôt dans un oubli total, celui dont ils n'auraient pas dû sortir, et iront, pourquoi pas, vendre des sachets de beuh en attendant les prestations sociales. Ça ne méritait pas un tweet.

9253 vues

22 janvier 2023

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

30 commentaires

  1. Que fait le pivert brun sur son perchoir ? Incitation à la haine et menaces de mort … que lui faut-il de plus ?

  2. Ca va mal finir, Quand la France va-t-elle se réveiller ? Et c’est le RN que l’on craint en France?

  3. Comme le dit “Francais de Souche“,alors pourquoi en faire un article ? À force de ne pas réagir les citoyens deviennent les marionnettes de la Bien-pensance car elle seule a droit à la bonne parole, Ce rap est justement le produit de „“VOUS N’AUREZ PAS MA HAINE“ depuis plus de 60 ans!. Le mépris est peut devenir aussi le marche-pied de la lâcheté ! La Haine est HUMAINE… comme l’Amour ! À force de se réfugier dans l’Amour on laisse la Haine aux seuls gôchistes pour formater nos jeunes !Si la caravane passe en laissant les chiens aboyer, celà n’est possible que lorsque les chiens sont minoritaires.Ce n’est plus le cas justement!C’est la droite qui est minoritaire maintenant! Alors aboyons pour réveiller les indifférents face jusement à la haine de tous les Boyard ! Y-en a marre de ce silence qui nous a produit l’UMPS !

  4. De dignes résultats débiles de notre enseignement Républicain à la dérive. C’est bien, le RAP, on ne peut pas voir les fautes d’orthographe qui nous alertent si facilement sur les hackers. Cela ne nous touche pas beaucoup, mais il y a des jeunes cailleras qui sont branchés du matin au soir sur ces inepties vachardes.

  5. Si, il y en a un, humoriste et chanteur, souvent traité avec mépris et rejet dans ces lignes de BV, mais qui pourtant n’hésite pas à ridiculiser le rap et les rappeurs, connaissant la vraie musique et les talents des vrais musicien: c’est Laurent GERRA.

    1. C’est beau, mais cela ne fait pas avancer le schmilblick. Quand les cibles de ces menaces de mort déposeront-elles plainte contre ces malfaisants ?

  6. On peut en sourire lorsque ces personnages emplis de haines, de sectarisme, de discriminations, d’agressivités se permettent de juger les autres notamment en les qualifiant de racistes, de fascistes, etc. Ils produisent, vivent et véhiculent ce qu’ils supposent exister chez d’autres. Un besoin de transfert pour soulager leur conscience, pour apaiser ce qui ronge leur propre personnalité ? Ont-ils une conscience ?

  7. Jr trouve que la France fabrique beaucoup de crétins, de tarés.. Est-ce l’abus d’alcool? de drogues? de lessivage de cerveaux, on ne sait pas, mais ils sont là…….et peuvent se montrer dangereux….ils participent à la dégringolade de notre niveau intellectuel et culturel…

  8. Je comprends bien qu’on s’en fiche pas mal de cette nullité mais le 2 poids 2 mesures est impressionnant quand on pense au blogueur Boris Le Lay condamné par contumace (il s’était exilé au Japon qui a refusé de le remettre aux autorités françaises), à 6 ans de prison ferme pour avoir dit qu’il n’y avait pas de Celtes noirs.

  9. Les chiens aboient , la caravane passe ……La caravane c’est celle des souverainistes , RN , Reconquête , NDA , pour le reste , le néant ….

  10. « Ca ne méritait pas un tweet » dixit M. Florac; Alors pourquoi en faire un article ?

  11. ces deux crétins devraient être convoqués devant la 17ème chambre correctionnelle pour incitation au crime et haine raciale ! mais comme ils sont de « gôche », pas de problème !

  12. Que Bardella, Zemmour, NDA, et les autres (Onfray, Philippot, Bigot, Asselineau, Poisson etc) nous montrent qu’ils nous aiment plus qu’eux mêmes et s’unissent enfin. Et la France refleurira. Sans ce minable…

  13. Louis, ou l’Aboyard de la Nupes !
    La version mâle et vulgaire de S. Rousseau.
    Ces deux-là, plus ils font dans le style ordinaire gouailleur des Garrido-Corbière, plus ils s’enfoncent…
    Pour notre plus grand plaisir !

  14. J’ai regardé jusqu’au bout, en souffrant tellement le contenu est indigent. Louis Boyard député. Quelle grosse farce !
    Tout ça est écœurant.

  15. Oui qu’un chanteur fasse le même genre de clip mais contre ces gauchos et autre minables , nous attendons avec impatience le clip et la sentence .

Les commentaires sont fermés.