Cliquez pour acheter

Dans la ville imaginaire de Barchester, située à l’ouest de l’Angleterre, le révérend Septimus Harding mène une vie heureuse et paisible. Sa fille aînée est mariée au fils de l’évêque, son meilleur ami, et sa seconde fille, la charmante Eleanor, se dévoue affectueusement pour lui.

Harding exerce deux fonctions prestigieuses : maître de chapelle et directeur de l’hospice de charité de la ville. Il veille avec amour sur le bien-être des pensionnaires de l’hospice et cet homme doux et timide jouit de l’estime générale.

Mais sa fonction de directeur lui offre une rémunération très élevée et il semble que le testament du fondateur de l’hospice ait été, au fil des siècles, quelque peu détourné de son sens originel. Le titulaire de ce poste est-il vraiment dans son droit avec un tel salaire ?

Un fougueux jeune homme, convaincu que les droits des pensionnaires sont spoliés, attaque le directeur en justice. Ce n’est pas facile pour lui car il est par ailleurs amoureux d’Eleanor. La presse s’empare de l’affaire et attaque violemment Harding, stupéfait.

Le malheur s’abat sur le directeur, incapable de se défendre. D’autres s’en chargent pour lui, accentuant son désarroi. de Septimus Harding s’effondre.

Ce roman d’un des grands écrivains anglais de l’ère victorienne est un régal de finesse et d’humour. Il est rehaussé par une critique impitoyable du monde journalistique donneur de leçons et juge qui n’est jamais jugé. D’excellentes descriptions émaillent l’intrigue, le talent de Trollope est incontestable et mérite d’être découvert.

Une délicieuse détente littéraire.

Les livres d'Antoine

2244 vues

15 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter