Dans vos commentaires cette semaine : CNews face à la gauche et Aya Nakamura aux JO

aya nakamura

Cette semaine, encore, la liberté d’expression a été mise à rude épreuve… L’occasion de la commission d’enquête de l'Assemblée nationale sur l'attribution et le contrôle des autorisations de fréquences sur la TNT était trop belle pour les élus de gauche d’étriller les journalistes de la chaîne info, donnant lieu à un spectacle se situant « entre procès stalinien et cirque Pinder », comme l'a écrit ici même Gabrielle Cluzel.

Un véritable tribunal révolutionnaire

Face au ton suffisant d’Aymeric Caron, député LFI, nombre d’entre vous ont exprimé leur profonde indignation, à l’image de notre lecteur Patrice Guerin : « Il est affligeant de voir à quel point des élus comme Aymeric Caron sont capables de se ridiculiser par leur manque d’intelligence, leur vision étroite, leur manque de discernement et cette partialité qui caractérise tous ceux qui manquent d’arguments. Je crois que bien des Français ont le sourire aux lèvres en pensants que cette commission d’enquête pourrait faire l’objet d’un superbe vaudeville. Je ne vais pas user la langue française pour ce monsieur qui ne le mérite même pas. » Un avis que partage PHR52, qui se demande bien jusqu’où tout cela ira : « J’ai assisté, médusé, hier à l’audition des représentants de CNews par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale largement dominée par les représentants de la gauche la plus sectaire: LFI – NUPES – écolos… J’ai eu la détestable impression d‘assister à un véritable tribunal révolutionnaire avec des inquisiteurs haineux comme le rapporteur LFI Aurélien Saintoul, émule de Robespierre. Ce n’était pas un rapporteur mais un procureur, un commissaire du peuple qui faisait un procès en sorcellerie contre CNews ! Un véritable procès stalinien ignominieux dont le paroxysme fut l’intervention d’une indignité absolue d’Aymeric Caron qui s’est attaqué ad hominem au patron de CNews ! Après avoir assisté à cette parodie de tribunal, je crains le pire pour l’avenir de CNews sur les chaînes TNT… Bientôt, peut-être, la création d’un "ministère de la Vérité" sous la Macronie, alors résistons ! »

Ils sont « en panique totale »

Parallèlement, la gauche médiatique s’est fait une joie de pouvoir taper, à tour de unes. Une situation que notre journaliste Clémence de Longraye a mise en lumière dans un article paru le 1er mars. Ainsi, plutôt que de passer son temps à taper sur CNews ou les médias un peu trop à droite, chacun devrait balayer devant sa porte. C’est, du moins, ce que pense Garibaldi : « Ces journalistes de gauche, notamment ceux qui écrivent dans les feuilles de chou citées dans l’excellent article de Clémence de Longraye, devraient se souvenir du comportement des socialistes et communistes lors de la guerre d’Indochine et celle d’Algérie avec Guy Mollet et Mitterrand, avec par exemple la loi d’exception. Mais ces médias ont la mémoire courte. » Pour notre lecteur JDGallet, ces attaques à répétition cachent une faiblesse profonde et une inquiétude certaine de la presse « progressiste » : « S’ils n’ont plus que la reductio ad hitlerum, c’est que leur dossier est vide… Ce qui me trouble, c’est que tout ceci mérite des attaques en diffamation et que leur pulsion de violence à l’égard de CNews, Praud et les autres est largement supérieure au risque judiciaire qu’ils prennent. Cela témoigne de leur état intérieur, en panique totale. Je pense que cela ne va faire qu’empirer jusqu’au second tour de la présidentielle de 2027… »

Mais pendant ce temps, réjouissons-nous, il n’y a pas que de mauvaises nouvelles ! En témoigne l’hommage voulu par Emmanuel Macron à la grande Édith Piaf par… Aya Nakamura en ouverture des Jeux olympiques, commenté par Jean Kast. Ça partait bien, mais il fallait bien tout gâcher. Une décision qui scandalise Michell : « Pierre de Coubertin avait ressuscité les Jeux olympiques, Macron en sera le fossoyeur. Tout est fait pour rendre cet événement contraire à tout esprit sportif et haïssable par le plus grand nombre. » De son côté, Lucinde ironise : « La dame est tendance : elle et son conjoint ont été condamnés pour violences réciproques*. Nous sommes dans un pays où si tu n’as pas ton bracelet électronique avant 50 ans, tu as raté ta vie. » Alors, avec tout ça, vivement la semaine prochaine !

* NDLR : lors de cette condamnation en février 2023, les avocats devaient se concerter avec leurs clients pour décider d'un éventuel appel.

Vos commentaires

30 commentaires

  1. Mon propos n’a rien à voir avec ses origines ni la couleur de sa peau, j’ai des arrières petits enfants métis que j’adore, et leur papa est un garçon très bien, mais je crois qu’elle est franco-malienne et moi, je sui absolument contre la double nationalité, et ce pour qui que ce soit et dans quel sens que ce soit, on ne peut, quelle que soit la valeur d’une personne, servir fidèlement deux maitres à la fois. Imaginons que la France entre en conflit armé avec le Mali, cette personne servira lequel des deux? Cette situation n’est pas de la faute de cette personne, mais celle de la législation Française qui à vouloir toujours être meilleure que les autres en arrive à des situations aberrantes et conflictuelles.

  2. Cet Aymeric Caron a la même morgue et la même suffisance que Gérard Miller. Qu’ont-ils encore d’autre en commun ?

  3. Tous ces symboles de la France multiculturelle exposés au monde entier doivent signifier pour l’inculte de l’Elysée que « c’est beau, c’est grand, c’est généreux »…Le Général doit se retourner de honte dans sa tombe…

  4. Est-ce bien le rôle d’un Président de la République de choisir une chanteuse pour les jeux olympiques ? Rien d’autre à faire Monsieur le Président ?

    • Il est dans son « rôle » : fracasser tout ce qui peut « représenter la France à l’international ! … Quoi de mieux que la cérémonie des JO , l’un des évènements le plus suivi sur la planète ! …

      Et une « drag Queen » en porte-drapeau et la boucle est bouclée ? ! …

  5. Mention spéciale à Lucinde.
    L’expression « Nous sommes dans un pays où si tu n’as pas ton bracelet électronique avant 50 ans, tu as raté ta vie.  » devrai être employée quotidiennement.

  6. Je remercie l’exécutif pour le choix judicieux de cette gentille chanteuse, pas méchante pour deux sous. J’espère qu’elle ne sera pas une Piaf triste comme on a tant à l’Eurovision.

  7. Une chose est certaine, ces jeux seront les plus sales et les plus insécures de toute l’histoire des jeux.

  8. Les jeux seront un échec cuisant sur le plan international avec son lot de provocations politiques (Guerres, Religions, Genres,… ).
    En Angleterre ils commencent à être acculés dos au mûr.

  9. Et vous, nous, n’avez pas tout vu. Qui sera le porte drapeau de notre délégation olympique que ne manquera pas de choisir celui qui se fait encore appeler président. J’en suis sûr, mon rêve cette nuit me l’a sussuré : un beau dos cuivré bien membré, tel que les adore l’homme de l’Elysée.

  10. Et vous, nous, n’avez pas tout vu. Qui sera le porte drapeau de notre délégation olympique que ne manquera pas de choisir celui qui se fait encore appeler président. J’en suis sûr, mon rêve cette nuit me l’a sussuré : un beau dos cuivré bien membré, tel que les adore l’homme de l’Elysé.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois