Des militants du collectif « Sangliers syndicalisé.es » ont retourné la terre et tagué les pelouses du golf de Saint-Cloud, dans les Hauts-de-Seine. Sept des dix-huit greens ont été saccagés par ce collectif écologiste, relate Le Figaro.

Pour expliquer les raisons de ces dégradions, le collectif s’est exprimé dans un communiqué envoyé à TF1 LCI : « Nous revendiquons ce sabotage au nom de la lutte pour l'écologie et en soutien à la mobilisation syndicale du 29 septembre. »

Selon la direction du golf qui a porté plainte, la remise en état des greens « coûtera plusieurs milliers d'euros et prendra plusieurs semaines ».

« Symbole de la classe bourgeoise qui s’amuse tranquillement »

« Bourgeois = parasites », « riche = voleur », « le séparatisme, c'est vous » ont été tagués à la bombe noire sur la pelouse ainsi que le symbole anarchiste (un « A » cerclé). « Nous ciblons ce golf privé, l'un des plus selects de Paris, car il est un exemple éclatant du de la classe bourgeoise qui s'amuse tranquillement tout en détruisant notre environnement et nos acquis sociaux », revendiquent les Sangliers syndicalisé.es.

Un golf entretenu par 70 jardiniers

La direction du golf s’est exprimée sur l’empreinte écologique dénoncée par le collectif du site et précise que l'eau utilisée provient « de la Seine » et non des « réseaux d'eau potable ».

Antoine, un golfeur interrogé par Le Figaro, dénonce des actes d'une injustifiée qui « ont détruit le travail de 70 jardiniers en deux secondes ». Selon lui, « il faut au moins trois ans pour le remettre en état ».

Dans son communiqué, ce collectif a annoncé de prochaines actions : « Les sangliers ont décidé de s'attaquer aux loisirs des riches pour qu'ils ne trouvent pas le repos. Bourgeois, votre tranquillité est finie : nous ne vous lâcherons pas. Tant que nous n'aurons pas la justice, vous n'aurez jamais la paix. »

7659 vues

2 octobre 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter