Il n’y a pas que Nantes, ou où l’insécurité gagne les centres-villes, comme en témoigne une pétition largement signée par de nombreux commerçants de l’hyper-centre de Strasbourg. Les pétitionnaires dénoncent une situation qui ne cesse de se dégrader. « Je ne sais plus comment faire, quoi faire, je passe mon temps à faire le vigile dans et devant ma boutique et les employées ont peur… », explique, à 20 Minutes, la gérante d’un commerce de l’hyper-centre à Strasbourg. « Vols à répétition, squat aux abords et même parfois devant les vitrines, tout  en a ras le bol ! » vitupère, toujours dans 20 Minutes, la commerçante d’un magasin de prêt-à-porter à l’initiative de cette pétition papier qui a recueilli une soixantaine de signatures de confrères et consœurs en quelques heures. « Fin août, poursuit la commerçante, on s’est fait voler par un groupe de cinq personnes. Ils ont fait plein de boutiques avec des grands sacs. Ils passaient très rapidement, rentraient, se servaient et partaient. C’était très organisé. Les voleurs savent qu’en centre-ville, il n’y a personne pour les en empêcher, c’est la fête ! »

La mairie, pas plus que la presse locale, hormis 20 Minutes, ne semblent se préoccuper d’une situation qui se dégrade de jour en jour. Bleu Alsace, ignorant superbement une actualité on ne peut plus régionale, évoquait ce matin dans ses flashs d’information l’insécurité à… Cayenne, présence ministérielle oblige. Quant aux commerçants, ils viennent d’adresser leur pétition au maire de Strasbourg, Jeanne Barseghian, et à la police, leur demandant de « trouver des solutions urgentes » pour sauver un secteur « déjà touché par les difficultés économiques »

6220 vues

2 octobre 2022

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

36 commentaires

  1. Macron tourne le dos. Toujours aux abonnés absents. On a beau taper un, voire deux puis trois, nous sommes toujours renvoyés à la délinquance des rues. Le supposé prestataire nous ignore.

  2. La guerre civile menace, devant l’inaction ( volontaire ? ) de notre président et de son gouvernement de Pieds Nickelés.
    Effectivement, je crains que les commerçants ne prennent les armes pour défendre leurs biens, que les directeurs de golf et les joueurs tirent à vue sur les crétins qui saccagent les greens, et peut-être bientôt les propriétaires de piscine qui verront les mêmes crétins couler du béton dans leurs propriétés !!
    Comment ne pas croire que tout cela est voulu ?

  3. Dans le coran, il n’est JAMAIS question de travailler, seulement du « butin ». Le prophète auto-proclamé ne s’est enrichi qu’en attaquant et pillant des caravanes, puis des villes et des tribus. Tous les biens de la Terre appartiennent à Allah et doivent revenir aux musulmans. Quoi d’étonant que les musulmans suivent l’exemple de leur « beau modèle » ?

  4. Ils ont voté en sachant que ces élus ne feront rien pour arrêter ces racailles et le comble sur chaque article ils mettent tous une marge pour compenser ces vols , marges que nous payons tous , nous honnêtes citoyens .Pas brillant au foot mais une bonne place au palmarès de la délinquance .

  5. Exaspérés des commerçants finiront par se faire justice eux-mêmes. Des commerçants mais aussi des citoyens. Car à force d’en avoir ras-le-bol, de courber le dos et attendre que l’orage passe, deviendra impossible. A force de ne pas vouloir voir les problèmes, de ne pas les nommer, de mentir et même d’accuser de faux coupables (les anglais par exemple au stade de France) de chercher à être réélu coute que coute en faisant des gentillesse à des personnes infréquentables, etc …il arrivera tôt ou tard, des événements gravissimes. Cela se soldera non pas par quelques morts, mais par des milliers.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter